Loving Vincent, histoire d’un suicide (Vincent Van Gogh)

· 9 décembre 2018
Vincent Van Gogh est l'un des peintres les plus reconnus du monde. Tout comme les œuvres d'autres peintres tels que Léonard de Vinci et Salvador Dali, des milliers de personnes connaissent l'oeuvre de Van Gogh. On réimprima La nuit étoilée et les tournesols sur des tasses ou encore des sacs. Nous les avons vu sur internet ou même à la télévision.

Sa popularité est la raison pour laquelle le film Loving Vincent a reçu tant de succès. Loving Vincent (2007) est un long-métrage animé qui traite la vie et la mort mystérieuse du peintre. Dirigé par Dorota Kobiela et Hugh Welchman, chacun des plans du film est une peintre à l’huile individuelle. Plus de 125 travaillèrent sans s’arrêter pendant des années pour rendre possible cette oeuvre grandiose.

Le film est principalement basé sur des recherches menées par des historiens d’art au sujet de la vie du peintre. Ainsi, nous pouvons nous poser la question suivant. Qui était Vincent Van Gogh ?

Vincent, un peintre peu conventionnel

Vincent Van Gogh est né au Pays-Bas an 1853, dans une famille protestante. Certains pourraient dire qu’au moment de sa naissance, Van Gogh était déjà associé à un mauvais présage. Vincent reçut le même nom que celui de son frère aîné : un enfant mort né exactement une année auparavant. Pendant son enfance, Van Gogh aurait été une enfant réservé et taciturne, l’aîné de six frères.

Après avoir abandonné ses études, Vincent commença à travailler dans une entreprise de vente d’art. Tandis qu’il était apprenti chez Goupil&Co, l’un des commerçants internationaux les plus importants de l’époque, il développa son amour pour la peinture.

la nuit étoilée de Vincent van Gogh

Commercial puis artiste

Bien qu’il ait pu avoir un grand contact avec l’art, le travail de commercial n’était pas pour Van Gogh. En quelques années, son manque d’intérêt pour le travail fut la raison de son renvoi. Après son échec en tant que commercial, Van Gogh décida de dédier sa vie à la religion

Tandis qu’il voyageait entre les Pays-Bas et la Belgique en prêchant l’évangile, Van Gogh développa sa vision artistique. Pendant cette période, il commença à peindre. Dans ces premières créations, on peut déjà observer des thèmes qui deviendront ensuite récurrents. Dans ses inquiétudes artistiques, on retrouve notamment la vie dans la pauvreté, la campagne, la nature automnale et hivernale. Surtout, Van Gogh dédia sa peinture à la classe ouvrière : la vie d’ouvrier. Ces thèmes rappellent sa formation en tant que protestant.

Van Gogh fut un peintre incroyablement prolifique : au cours de sa carrière, il peint environ 900 tableaux. De plus, on lui a attribué pas moins de 1600 dessins. Van Gogh appartient au courant artistique appelé postimpressionnisme. Dans ce mouvement, il est très important de capter le mouvement et la lumière. Dans les tableaux de Van Gogh, il réalise des traits lâches et remplis de couleur.

Lettres à Théo

On a relevé une bonne partie de l’information que nous avons au sujet de Van Gogh dans sa correspondance. Vincent a toujours été un écrivain invétéré. Théo, le petit frère de Vincent est celui qui était destinataire de la majorité des lettres. On a retrouvé plus de 600 lettres de Vincent à Théo qui les conserva en parfaites conditions.

De quatre ans plus jeune que Vincent, Théo fut pendant toute sa vie un soutien inconditionnel. Depuis leur enfance, Théo et Vincent développèrent une étroite relation d’amitié. Théo admirait profondément son grand frère.

Pour cette raison, lorsqu’il eut 15 ans, il commença à travailler dans la même entreprise en tant que marchand d’art. A la différence de Vincent, le jeune Théo resta dans l’entreprise pendant sa vie entière. Ce travail lui donna la stabilité économique dont il avait besoin pour financer les idées artistiques de Vincent.

Très jeune, Théo commença à envoyer des fonds à Vincent qui n’a jamais pu profiter d’une aisance économique. A partir de ses lettres, on a pu observer le fait que Vincent faisait constamment des demandes à Théo. Théo fut un ami et un mécène et sa relation avec Vincent était aussi bien professionnelle que personnelle. Leur amitié fut plus profonde et ils partagèrent tous les deux un amour inconditionnel.

Au revoir, Van Gogh

Vincent Van Gogh est décédé dans des circonstances très suspects et inusuelles. Après avoir fait une balade autour du village, le peintre est rentré chez lui avec une balle dans l’abdomen. Bien qu’il survive pendant plusieurs jours, Van Gogh décède à cause de la perte de sang et d’une possible infection. Théo voyage et a l’occasion de voir son frère juste avant son décès.

Vincent Van Gogh ne se serait pas suicidé

Bien que la théorie du suicide de Vincent n’ait été suivie pendant des années, de récentes recherches ont suggéré le contraire. A cause de l’angle d’entrée de la balle, il est fort peu probable que Van Gogh ne se soit tiré dessus lui-même. Dans le même temps, deux hommes étaient en voyage dans le village. Les frères Secretan étaient des révolutionnaires et ils aimaient tirer sur des animaux dans la campagne. Il est fort probable qu’une balle ait pu atteindre le peintre qui n’ait pas eu l’envie de dénoncer les jeunes.

Après la mort du peintre, le jeune Théo est tombé en profonde dépression. Il semblerait que les vies de ces deux frères aient été liées. Bien qu’il ait un petit garçon et une épouse, Théo ne parvient pas à surmonter le chagrin. Un an après la mort de son frère, Théo Van Gogh décède à son tour.

L’épouse de Théo s’est donc dédiée à rassembler les lettres des années après. Elle connaissant également le bureau du marchand d’art. De cette manière, elle a pu chercher et regrouper toutes les peintures et tous les dessins réalisés par Vincent.