Lire augmente notre intelligence émotionnelle

3 octobre 2019
La lecture peut nous aider à augmenter notre intelligence émotionnelle. Dans cet article, nous explorerons les causes et les avantages. De plus, nous verrons comment le genre influence notre intelligence émotionnelle.

En 2017, une étude de l’Association américaine de psychiatrie indiquait que la lecture d’Harry Potter augmentait notre intelligence émotionnelle. Plus précisément, elle augmentait l’ouverture d’esprit et réduisait les préjugés à l’égard des minorités.

Une autre étude, publiée dans la revue Science (2013), a conclu que la lecture de science-fiction aidait à développer la théorie de l’esprit.

La lecture -non seulement de cette saga, mais de bien d’autres livres – semble favoriser le développement émotionnel. Et ce développement émotionnel, à son tour, prédit souvent la réussite personnelle, sociale et professionnelle.

La lecture favorise notre intelligence émotionnelle

Existe-t-il des différences entre les sexes ?

En ce qui concerne les différences entre les sexes, les études montrent qu’il n’y a pas de différences significatives dans l’intelligence émotionnelle globale.

Cependant, nous trouvons des différences dans l’analyse de ses composants. Les principales différences sont indiquées dans le tableau suivant :

Femmes

  • Plus grande conscience des émotions
  • Plus grande capacité à percevoir, comprendre et exprimer les émotions
  • Meilleure empathie
  • Plus grande aptitude dans les relations interpersonnelles
  • Possibilités accrues d’interactions sociales

Hommes

  • Meilleure tolérance au stress
  • Amélioration du contrôle des impulsions
  • Davantage de sécurité personnelle
  • Plus grande indépendance
  • Plus d’optimisme

Le développement de l’intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle est décrite comme un « type d’intelligence sociale qui permet aux personnes de gérer leurs propres émotions et celles des autres, de les discriminer et d’utiliser et de comprendre cette information émotionnelle pour orienter leurs pensées et comportements » (Del Pilar Jiménez et cols., 2019).

Il existe deux points de vue principaux concernant le développement de l’intelligence émotionnelle. La première établit que l’intelligence émotionnelle augmente progressivement avec l’âge et l’expérience. La seconde, qui se développe pendant l’enfance et se renforce au début de l’âge adulte.

Quoi qu’il en soit, commencer à former les personnes à un jeune âge peut être très bénéfique pour le développement de ce type d’intelligence. Chez les enfants d’âge scolaire, il a été démontré que le travail par le biais de programmes spécifiques ou de traitements transversaux présente les avantages suivants :

  • Amélioration significative des compétences sociales
  • Augmentation significative des compétences émotionnelles
  • Protection contre l’apparition de problèmes comportementaux et mentaux
  • Augmentation des résultats scolaires positifs

Quels livres dois-je choisir pour travailler mon intelligence émotionnelle ?

Lorsqu’il s’agit de choisir des livres ou des lectures qui aident à renforcer notre intelligence émotionnelle, nous trouvons plusieurs options. Imaginez-vous dans l’espace d’une librairie.

La première option, consiste à se diriger vers la grande section des romans et à choisir celui dont l’argument nous « accroche ». Ce faisant, le développement d’un certain lien avec un ou plusieurs personnages est pratiquement inévitable. Et avec ce lien, nous développons notre empathie.

Se mettre dans la peau du protagoniste, comprendre ses états émotionnels, comprendre la raison de ses actes… Bref, prendre comme référence un personnage pour apprendre de lui est une façon non directe mais très divertissante de développer notre intelligence émotionnelle.

La deuxième option consiste à aller à la section psychologie ou développement personnel de la librairie. Bien qu’elle ne soit pas aussi vaste que la section des romans, on y trouve de nombreux livres consacrés au développement des compétences, des habiletés ou des attitudes personnelles, dont l’intelligence émotionnelle.

Ainsi, cette typologie de livres se caractérise par l’apport de connaissances directes ou de lignes directrices pour l’action, en utilisant souvent des personnages comme exemples mais sans qu’ils soient protagonistes du livre. Si vous souhaitez en savoir plus sur les livres sur l’intelligence émotionnelle, nous vous recommandons de consulter l’article : 7 livres incontournables sur l’intelligence émotionnelle.

Enfin, si nous souhaitons combiner les avantages des deux types, nous pouvons opter pour une troisième option. Il s’agit d’un aspect des livres de développement personnel dans lesquels sont racontées des nouvelles. Cependant, dans ce cas, elles sont conçues pour enseigner, à travers les actions et les expériences des personnages, les attitudes ou les capacités que l’auteur propose dès le début.

Lire un livre pour le développement de notre intelligence émotionnelle

Développer l’intelligence émotionnelle chez les enfants

Deux stratégies fondamentales sont utilisées pour travailler cet aspect : la première est au moyen de techniques, de méthodes ou d’actions directes qui servent de modèles et sont réalisées par les parents. En ce sens, l’article : 10 stratégies pour enseigner l’intelligence émotionnelle à nos enfants, développe cette première voie.

La seconde, moins directe mais tout aussi efficace, est la lecture. Que ce soit sous forme d’histoires, de fables, de bandes dessinées, de romans… toutes ces ressources aident les parents à travailler les compétences sociales et émotionnelles de leurs enfants. En réalité, la lecture de livres aide à développer la théorie de l’esprit. Il s’agit d’une capacité très importante, car elle nous permet de réfléchir et de comprendre nos états mentaux et ceux des autres.

 

  • Del Castillo Guevara, J., & Martí Lahera, Y. (2007). Lectura, inteligencia emocional y sociedad: reflexiones desde el contexto informacional. Acimed16(4), 0-0.
  • Del Pilar Jiménez, E., Alarcón, R., & de Vicente-Yague, M. I. (2019). Intervención lectora: correlación entre la inteligencia emocional y la competencia lectora en el alumnado de bachillerato. Revista de Psicodidáctica24(1), 24-30.
  • García, P. Á. C., & Ibañez, V. G. L. (2010). La lectura como determinante del desarrollo de la competencia emocional: un estudio hecho con población universitaria. Revista de Investigación Educativa28(2), 345-359.
  • Ramírez, G. G. (2011). Los procesos de lectura y escritura en la inteligencia emocional. Poliantea7(13), 6.
  • https://www.antena3.com/se-estrena/harry-potter/universo-potter/estudio-cientifico-revela-que-seguidores-harry-potter-son-mejores-personas_201706195947ab410cf22592e32093dd.html
  • https://www.psicolibertad.com/2013/11/18/leer-novelas-de-ficci%C3%B3n-mejora-la-inteligencia-emocional/
  • https://www.newschool.edu/pressroom/pressreleases/2013/CastanoKidd.htm
  • https://es.wikipedia.org/wiki/Teor%C3%ADa_de_la_mente