Lien entre la voix et la personnalité

12 décembre 2019
Certains thérapeutes dont le psychologue Alfred Tomatis soutiennent que l'amélioration de la voix produit un effet positif sur la personnalité. Selon eux, travailler la voix en vue de l'améliorer pourrait constituer un moyen de changer de manière plus profonde certaines caractéristiques personnelles considérées comme problématiques ou limitantes. 

Au cours de ces dernières années, plusieurs études sur le lien entre la voix et la personnalité ont été menées. Il semblerait que la voix renferme plusieurs personnalités à la fois. Le psychanalyste Mladen Dolar soutient que via notre voix, nous exprimons le « moi » que nous souhaitons que les autres voient, le « moi » que nous cachons et même le « moi » que nous connaissons.

Il faut admettre que la voix jouit d’un certain degré d’indépendance. Nous ne sommes pas toujours conscients de ce que nous transmettons via notre voix. Elle cache nos émotions et nos traits de personnalité. Son ton, son débit, sa résonance et d’autres facteurs que nous verrons plus loin dans cet article en disent beaucoup sur notre personnalité.

Du point de vue de l’auditeur, la voix est un outil très utile à l’heure de se faire une idée immédiate de la personne qui se trouve en face nous. L’être humain a besoin de 390 millisecondes de voix pour se faire une idée de la personnalité de son interlocuteur, et ce, sans même s’en rendre compte. Cette analyse est inconsciente. Voici les résultats qu’ont obtenu Phil MacAleer et ses collègues dans le cadre d’une étude au sein de l’Université de Glasgow. Ce constat semble obéir à des facteurs évolutifs que l’être humain a développé afin de savoir immédiatement s’il peut ou non faire confiance à quelqu’un.

La voix d'un homme matérialisée par des lettres

Le ton et le débit de la voix

Généralement, le ton de la voix est plus bas lorsque nous sommes tristes ou mélancoliques. Il est également plus bas lorsque nous parlons plus doucement. Inversement, nous haussons le ton lorsque nous sommes joyeux, et aussi lorsque nous sommes nerveux. Face à une situation joyeuse ou stressante, nous avons tendance à parler plus vite.

Indépendamment du type de situation, le ton de la voix cache certains des traits de personnalité les plus importants. Les voix graves appartiennent généralement à des personnes plus énergiques, sûres d’elles mêmes, voir même autoritaires. Les voix aiguës, elles, appartiennent à des personnes plus dépendantes, qui manquent d’assurance et qui sont moins énergiques.

Les spécialistes estiment également que l’aisance verbale est liée à la rapidité mentale. Un débit rapide peut cacher un besoin d’occulter certaines informations, ce qui génère de l’anxiété et une tension. À l’inverse, un débit très lent transmet un manque d’intérêt. Lorsque quelqu’un tente délibérément de camoufler sa véritable personnalité, le débit de la voix semble peu naturel et trop régulier.

La résonance et l’articulation

Ces deux autres traits apportent eux aussi de nombreuses informations sur la personnalité et sur l’état mental d’une personne. Une résonance laryngo-pharyngée peut nous en dire beaucoup sur nos tensions, sur nos problèmes avec certaines émotions et même avec  l’agressivité. La résonance des personnes les plus affectueuses est, elle, nasale. Quant à la résonance orale, elle est associée aux personnalités narcissiques.

L’articulation de la voix a un lien avec la relation que nous entretenons avec les autres. Lorsque l’articulation est vague ou imprécise, elle peut renvoyer une image de fausseté et/ou correspondre à une mauvaise organisation mentale. Si elle est trop exagérée, il est possible qu’elle réponde à des patrons narcissiques. Nous savons également que, en l’absence de problèmes organiques, lorsque nous souhaitons être compris et exprimer des idées claires, l’articulation est alors bien définie.

L’extension vocale et l’intensité

L’extension vocale correspond à la quantité de notes différentes qu’une personne est capable d’émettre. Elle est notamment liée à notre caractère et peut aussi être une vitrine de nos émotions. Une extension vocale restreinte indique un caractère rigide, un contrôle émotionnel excessif et un sens de l’humour peu développé. À l’inverse, une large extension vocale transmet de la joie et de l’empathie. Néanmoins, si elle est trop ample et incontrôlable, elle indique alors un manque de contrôle émotionnel.

L’intensité de la voix montre la gestion des limites personnelles. Une faible intensité indique généralement un manque d’assertivité ou bien un sentiment de honte ou encore de culpabilité. À l’inverse, une haute intensité peut correspondre à un manque de contrôle des émotions très énergiques tout comme elle peut correspondre à la joie et à l’énervement.

Deux amies qui boivent un café

La voix et la personnalité

Nous avons vu les informations que nous donnent les différentes caractéristiques de la voix sur la personnalité et sur la situation émotionnelle d’une personne. La voix est un baromètre humain de l’air. Chaque fois que nous parlons, nous activons des muscles qui appartiennent au système nerveux central et au système périphérique, des systèmes qui incluent le niveau affectivo-émotionnel.

On dit que le visage est le miroir de l’âme. Mais comme nous venons de le voir, nous pouvons également dire que la voix est le miroir de l’âme, et elle n’est pas moins précieuse. Les travaux de certains thérapeutes dont le psychologue Alfred Tomatis s’avèrent alors très intéressants. Ces derniers soutiennent que l’amélioration de la voix produit un effet positif sur la personnalité. Selon eux, travailler la voix en vue de l’améliorer pourrait constituer un moyen de changer de manière plus profonde certaines caractéristiques personnelles considérées comme problématiques ou limitantes.