Lettre de la vie à la maturité émotionnelle

· 14 août 2015

« Après un certain temps…

Vous apprendrez à faire la différence entre tendre la main et secourir une âme. Vous apprendrez qu’aimer, ce n’est pas s’appuyer sur l’autre, et que compagnie ne rime pas toujours avec sécurité.

Vous commencerez à apprendre que les baisers ne sont pas des contrats, ni des cadeaux, ni même des promesses.

Vous commencerez à accepter vos échecs avec la tête haute, prêts à aller de l’avant, et ce avec la grâce d’un enfant, pas la tristesse d’un adulte.

Vous apprendrez à construire aujourd’hui les chemins que vous emprunterez demain, ce demain dont le terrain est incertain et sur lequel il est difficile d’établir des projets, car le futur tombe souvent dans le vide.

Après un peu de temps…

Vous apprendrez que si vous vous y exposez trop, le Soleil finira par vous brûler. Vous accepterez que même les bonnes personnes peuvent parfois vous blesser, et vous ressentirez le besoin de les pardonner.

Vous apprendrez que le fait de parler peut apaiser les douleurs de l’âme. Vous découvrirez que si la confiance se construit en plusieurs années, elle se détruit en quelques secondes, et que vous aussi, vous pourrez faire des choses que vous regretterez toute votre vie.

Vous apprendrez que les nouvelles amitiés se renforcent malgré la distance,que ce qui compte, ce n’est pas ce que vous avez, mais plutôt qui vous avez, et que les bons amis, c’est la famille que l’on peut se choisir.

Cáncer24-420x274

Vous apprendrez que si on est disposé à ce que nos amis changent, alors rien ne servira de changer d’amis.

Vous vous rendrez compte du fait que vous pouvez passer de bons moments avec votre meilleur ami en vous adonnant à une quelconque activité, voire même en ne faisant rien, simplement en profitant du plaisir d’être ensemble.

Vous découvrirez que souvent, vous ne faites pas assez attention aux personnes qui comptent pour vous ; c’est pourquoi il faut toujours dire à ces personnes qu’on les aime, car on ne sait pas quand on les verra pour la dernière fois.

Au fil des années…

Vous apprendrez que les circonstances qui s’imposent à vous et l’environnement dans lequel vous évoluez ont une influence sur vous, mais que pour autant, le seul responsable de vos actes, c’est vous-même.

Vous commencerez à apprendre qu’on ne doit pas se comparer aux autres, sauf quand on veut les imiter pour s’améliorer.

Vous découvrirez que vous mettrez du temps avant d’enfin devenir la personne que vous voulez être, et que le temps passe vite.

Vous apprendrez que ce qui compte, ce n’est pas l’endroit où vous arriverez, mais la direction que vous prenez ; car sachez que chaque endroit où vous irez vous apportera quelque chose.

Vous apprendrez que si vous ne contrôlez pas vos actes, alors eux vous contrôleront. Vous apprendrez qu’être souple, ce n’est pas être faible ou ne pas avoir de personnalité. Aussi délicate et fragile une situation soit-elle, elle comportera toujours des bons et des mauvaises côtés.

10668581_10203608590589321_1396392750_n-420x271

Avec le temps…

Vous apprendrez que les héros, ce sont des personnes qui ont fait ce qu’il fallait en fonction des circonstances.

Vous apprendrez que la patience requiert de la pratique. Vous découvrirez que parfois, la personne qui vous tend la main quand vous tombez sera peut-être la seule à vous aider à vous relever.

Le fait de mûrir est lié aux leçons que l’on a pu tirer de l’expérience, pas tellement aux années vécues.

Vous apprendrez qu’en vous, la présence de vos parents est beaucoup plus importante que ce que vous pouvez le croire.

Vous apprendrez qu’on ne doit jamais dire à un enfant que ses rêves n’ont aucun sens, car rien n’est plus humiliant. Mais le pire serait d’y croire, car dans ce cas, vous lui ôteriez tout espoir.

Vous apprendrez que vous avez le droit de ressentir de la haine, mais pas d’être cruel.

Vous découvrirez que ce n’est pas parce que quelqu’un ne vous aime pas comme vous l’auriez voulu, qu’il ne vous aime pas de tout son coeur.
Certaines personnes nous aiment, mais ne savent pas comment nous le montrer. Etre pardonné par quelqu’un, parfois, ça ne suffit pas. Il y a des moments où il faut aussi apprendre à se pardonner soi-même.

principal-sale-bien-420x285

Vous apprendrez que si vous jugez sévèrement l’autre, ce dernier vous jugera, voire même vous condamnera avec la même sévérité.

Vous apprendrez qu’aussi brisé votre coeur soit-il, le monde ne s’arrêtera pas de tourner pour que vous puissiez prendre le temps d’en recoller les morceaux.

Vous apprendrez que le temps passe et ne revient pas ; vous devez alors cultiver votre propre jardin et décorer votre âme plutôt que d’attendre que quelqu’un vous apporte des fleurs.

C’est à ce moment-là seulement, que vous aurez réellement conscience de ce que vous êtes capable de supporter, du fait que vous êtes fort, et que vous pourrez aller bien plus loin que ce que vous avez pu croire.

La vie a de la valeur, si tant est qu’on ait le courage d’y faire face« .

Auteur inconnu

Peu importe qui a pu écrire cette lettre ; peut-être est-elle signée Borges, Shakespeare ou Benedetti.

Ce qui compte vraiment, ce ce qu’elle nous apporte, ce qu’elle nous apprend, et la façon dont elle reflète ce que la vie nous enseigne.

On pourrait dire que finalement, c’est une lettre que la vie envoie à chacun d’entre nous, dans laquelle nos expériences relatent les leçons qui tentent de nous apprendre à juger notre histoire avec orgueil et sagesse.

borron-420x313

C’est donc une lettre remplie d’émotions sincères, de leçons douloureuses, et de mots ouverts à l’interprétation.

Nous savons tous que nous avons commis chacune des erreurs listées dans cette lettre, mais y a-t-on vraiment réfléchi ?

Cette missive n’est autre qu’une invitation à le faire tout de suite, tout simplement car si hier est histoire et que demain et mystère, aujourd’hui est notre plus beau cadeau.

Il est temps de nous libérer de tous nos poids émotionnels et de vivre le moment présent.