L’estime de soi démesurée ou que voulez-vous cacher ?

22 octobre 2015 dans Curiosités 2 Partagés
“L’orgueil n’est pas grandeur mais vanité, et ce qui est vaniteux paraît grand mais n’est pas sain ». Saint Augustin (évêque et philosophe).
Partager

Il y a quelques jours, j’étais en train d’attendre à la caisse d’un supermarché et le client qui était juste devant moi a commencé à raconter à la caissière, sans aucune raison et sans la connaître, des milliers de choses sur lui-même, ses réussites, ses vertus, sa perfection, etc.

« J’ai réussi mes études avec les meilleures notes, ma fille fait un doctorat, je suis aujourd’hui directeur d’une entreprise… »

La pauvre caissière le regardait et acquiesçait. Que pouvait-elle fait ? L’homme continuait à parler de lui-même de manière exagérée, comme s’il attendait une reconnaissance ou une approbation de sa part.

Cela a attiré mon attention et j’ai pensé : Pourquoi a-t-il ce besoin de reconnaissance de la part de quelqu’un qu’il ne connaît même pas ? Je n’ai aucun doute sur la vie merveilleuse de cet homme, mais pourquoi une telle nécessité de se distinguer et de le raconter au monde entier ?

Même si a priori, nous pensons que cet homme a une estime de lui-même saine et forte, car c’est ce qu’il veut montrer, en réalité, ce n’est pas exactement ainsi, c’est même tout le contraire.

Les personnes qui ont une forte estime d’eux-mêmes se sentent sûrs d’eux et cette sécurité naît de leur propre intérieur.

Elle ne dépend ni de l’extérieur, ni des réussites, ni du succès, ni du physique. Il est évident que ces éléments influent, mais ils ne déterminent en rien l’estime de soi.

Ainsi, quelqu’un qui est continuellement en train de chercher des louanges et des valorisations de la part des autres, démontre qu’il souffre de carences en reconnaissance.

Il ne s’aime probablement pas et n’aime pas non plus sa vie, mais au lieu de le reconnaître et de se donner les moyens de changer, il le cache, se déguise et clame à tout le monde à quel point il est merveilleux.

Grâce à cette fausse reconnaissance, il se sent sûr de lui-même à court terme… La possibilité d’un rejet serait terrible !

S’il est facile de tromper les autres et de leur faire croire que nous sommes quelqu’un que nous ne sommes pas vraiment, le problème est que nous ne pouvons pas totalement nous tromper nous-même. 

L’estime de soi vaniteuse surgit dans l’enfance. L’enfant qui n’a pas reçu suffisamment d’approbation, d’admiration ou d’amour de la part de son entourage, se percevra lui-même comme un être sans valeur, et développera une très faible estime de lui-même.

Une fois que l’enfant est adulte, il peut opter pour deux chemins différents. D’une part, il peut demander de l’amour et de l’approbation de la part des autres, en étant soumis à leurs demandes, dépendant, et sans savoir dire non, à cause de la peur du rejet.

D’autre part, il peut exagérer son identité et sa confiance en lui en étant vaniteux et narcissique, et ainsi, se protéger de la possibilité que quelqu’un lui fasse du mal ou lui dise qu’il a échoué quelque part.

Au fond, ce sont des personnes qui ont très peur du rejet et de l’échec, ainsi que du fait de ne pas être reconnu par tout le monde. Leur attitude fait penser à un camouflage.

Etant donné que ces personnes ne sont pas capables de reconnaître leurs erreurs, elles ne seront pas capables de reconnaître qu’elles ont un problème d’estime d’elles-mêmes et que si elles le veulent, elles peuvent obtenir de l’aide.

Le problème a donc tendance à se maintenir au fil des années, car avec ce déguisement, ces personnes ne s’exposent jamais à une opinion négative de la part des autres.

Si quelqu’un le fait, leur attitude sera si hostile et agressive qu’elles réussiront à faire en sorte que personne ne leur dise rien.

Elles sauveront ainsi l’estime d’elles-mêmes de manière momentanée, même si dans le fond, elles se meurent de douleur.

Les relations sociales de ces personnes ne sont pas très toxiquescar les autres auront tendance à prendre leurs distances, ce qui renforcera encore plus la baisse de l’auto-estime de ces personnes.

Malheureusement, il y aura toujours quelqu’un qui nous rejette, qui ne nous aime pas ou qui nous considère mal.

Si nous commençons à intérioriser et à accepter cette réalité, nous apprendrons que l’amour propre commence par nous-même et non pas par les évaluations des autres, que nous ne pouvons contrôler d’aucune manière.

Pour cette raison, suivez les conseils suivants:

– Commencez par reconnaître que vous êtes humain et que vous avez le droit d’échouer et de vous tromper.

– Demandez de l’aide quand vous avez besoin car personne n’est compétent à 100%, dans tous les sens du terme.

– Reconnaissez que personne ne naît en sachant tout et que nous avons tous besoin de pratiquer pour apprendre.

– Vous n’êtes pas le meilleur, il y aura toujours quelqu’un de meilleur que vous. Si vous voulez être le meilleur, travaillez et luttez pour vos objectifs de manière saine, sans disqualifier les autres.

– Vous êtes un être unique, irremplaçable et courageux, tout simplement car vous existez et vous êtes qui vous êtes. Vous n’avez pas besoin que les autres vous soient reconnaissants chaque jour. Vous savez déjà qui vous êtes, alors commencez à vous aimer plus et à être plus libre et moins dépendant.

– Vous n’avez rien à prouver à personne. Vous n’êtes pas le centre de l’univers. Cultivez votre intérieur, l’amour et le respect envers vous-même.

Si vous vous aimez vous-même, montrez de la sécurité et de l’humilité, et les autres commenceront alors à vous admirer mais également à vous aimer.

A découvrir aussi