L’estime de soi chez les adolescents

· 31 janvier 2018

L’adolescence est une période de changements. Une étape de développement et d’évolution dans laquelle nous sommes constamment à la recherche de notre place dans le monde. D’où le besoin d’expérimenter, de connaître et de se positionner dans différents rôles. Par conséquent, il est particulièrement important que l’estime de soi des adolescents soit bonne. Sans quoi ils pourraient s’engager sur un chemin malheureux.

Pendant l’adolescence, il y a nécessité de réfléchir profondément sur soi-même. À son tour, le cerveau arrive à maturité et acquiert de nouvelles compétences. Tout cela influence le processus d’acquisition d’une nouvelle identité. Par conséquent, ce n’est que lorsque nous avons développé un concept de soi cohérent que nous pouvons construire notre estime de nous-mêmes.

L’estime de soi est la mise en avant du concept de soi

Le concept de soi est la représentation mentale globale que nous avons de nous-mêmes. Il se nourrit de la connaissance de soi. Par exemple «Je suis très impulsif quand je prends des décisions», «J’aime marcher avec mon chien dans le parc», «J’ai l’esprit de compétition quand je joue au football» ou «Je parle de façon très formelle avec mon oncle».

Pendant les premières années de la vie, le concept de soi est le plus malléable. Par conséquent, on y est plus susceptible d’intégrer les valeurs, les évaluations et les attentes provenant des proches. Mais pendant l’adolescence cela devient beaucoup moins cohérent, plus arbitraire et changeant.

femme qui se regarde dans un miroir brisé

En réalisant ce que nous sommes et comment nous sommes, le concept de soi nous donne aussi des informations sur ce que nous valons. Par conséquent, le concept de soi contient de l’estime de soi, qui dépendra de l’évaluation que nous faisons de nous-mêmes par sur certains aspects.

Concrètement, l’estime de soi chez les adolescents correspond à l’évaluation qu’ils font de leur propre concept de soi. Elle englobe les pensées, les sentiments, les sensations et les expériences que vous avez eu tout au long de votre vie. Et ils les jugent. Ainsi, ils peuvent valoriser positivement ou négativement l’image qu’ils ont d’eux-mêmes.

Quand se construit l’estime de soi

L’estime de soi se forge dès la naissance, ainsi que le concept de soi. C’est le résultat de l’interaction de différents facteurs. D’une part, génétique (tempérament) et d’autre part, environnemental (personnel, social et culturel). Tous sont assimilés et intériorisés à mesure que nous grandissons. Cette évaluation de soi peut varier avec l’âge.

Comment un adolescent s’estime t-il ?

Lorsque vous demandez à un adolescent de se décrire, il le fait généralement en fonction d’attributs externes liés à son apparence physique (attractivité, traits, figure …) et d’activités pratiquées (capacités intellectuelles et relations avec les autres). De même, sa vision tourne autour des concepts de valeur et de compétence. Par conséquent, il est étroitement lié à la réussite scolaire, l’aptitude sociale et l’équilibre émotionnel.

L’estime de soi chez les adolescents connaît des différences en termes de genre :

  • Les filles ont tendance à la développer plus jeune et plus faiblement. Elles sont très préoccupées par leur apparence physique, leur réussite sociale et leurs résultats scolaires.
  • L’estime de soi des garçons est davantage régie par la difficulté de coller au stéréotype de l’homme sûr de lui-même, dur et intrépide.
jeune adolescent qui se regarde dans un miroir

Comportements qui indiquent le degré d’estime de soi chez les adolescents

Selon le niveau d’estime de soi de l’adolescent, d’autres aspects de sa vie seront influencés : scolaire, familial, affectif, interpersonnel… De plus, cette estime influencera de façon décisive sa personnalité et son bonheur ultérieurs.

Adolescents ayant une bonne estime de soi

  • Ils se sentent aimés et acceptés par leur environnement. En outre, ils sont motivés pour apprendre, essayer de nouvelles choses et sont prêts à connaître le monde.
  • Ils ont tendance à être optimistes quant à leur avenir et savent comment aborder leurs problèmes de différents points de vue.
  • Ils établissent des buts et des objectifs à court et à moyen terme et sont en mesure d’assumer la responsabilité de leurs propres comportements et décisions.
  • Ils connaissent leurs forces et leurs faiblesses. Tout comme ils savent accepter la critique, ils sont auto-critiques et font face à des problèmes.
  • Ils sont émotionnellement stables et montrent de l’empathie.
  • Ils sont sensibles aux besoins des autres, communiquent facilement avec les personnes qui les entourent et entretiennent un réseau sain de contacts dans leur environnement.

Adolescents ayant une faible estime de soi

Cependant, les comportements qui montrent des signes de faible estime de soi chez les adolescents sont liés à un manque de confiance en eux-mêmes et en leurs capacités.

  • Ils se considèrent inférieurs aux autres, non respectés et non mis en valeur. Cela implique qu’ils refusent de mener des activités de groupe dans lesquelles ils doivent coopérer avec d’autres.
  • Ils ressentent de l’insécurité et une peur paralysante de l’échec.
  • Souvent, ils montrent des signes de manque de discipline, d’engagement et de prise de responsabilité.
  • Dans leur tentative d’exceller et compte tenu de leur besoin constant d’attirer l’attention, ils trompent et mentent.
  • Ils blâment les autres et adoptent souvent une attitude agressive, violente, régressive, défiante et antisociale.
fille adolescente qui pleure sur une jetée

À quoi sert l’estime de soi ?

Erikson détermine que l’adolescence est un processus personnel de recherche d’identité et de sens. Par conséquent, bien qu’il soit généralement une période de crise et de chaos hormonal, il est sain et contribue au renforcement de l’ego de l’adulte. La conquête de l’identité est liée à la fonction que vous voulez jouer dans le futur et aux forces éducatives à suivre. La recherche de l’identité est une tâche vitale.

Par conséquent, l’estime de soi nous aide à nous accepter et à valoriser nos qualités. Tout comme nous connaissons nos lacunes, nous devons être conscients des forces que nous avons et les mettre en lumière.

Ce n’est pas égoïste, c’est réaliste et cela nourrit notre estime de nous-mêmes. L’estime de soi est un signe de respect envers soi-même et les autres. Seul celui qui se respecte est respecté. De même que seul celui qui s’estime se met en valeur face aux autres personnes.