Les signes physiques du mensonge

· 31 mars 2016

Vous avez sûrement déjà suspecté qu’on vous mentait. Cela arrive plus souvent que ce que nous aimerions. Le problème est que nous ne savons pas toujours si c’est réel ou pas, et cela génère de l’incertitude.

C’est pour cela qu’aujourd’hui, nous allons vous parler des signes physiques qui montrent que l’on est en train de vous mentir.

Le corps humain est conçu pour montrer ce qu’il pense vraiment. Grâce à cela, quand quelqu’un ment, cela provoque des signes très spécifiques.

Apprenez-les et ne vous laissez pas surprendre par les menteurs! Prenez note et vous verrez que tout cela vous sera utile.

Bouger la tête en permanence

Le premier symptôme du mensonge est que la personne change constamment sa tête de position. Cela arrive quand vous lui posez une question qui l’oblige à mentir.

Ce changement est dû au fait que formuler une réponse fausse nous oblige à faire fonctionner les deux côtés de notre cerveau. Cela permet de formuler une réponse qui paraît réelle, et qui s’appuie sur des faits avérés.

Amies-parlant

De plus, quand la personne est en train de créer son mensonge, elle évite le contact visuel. Cette action se fait sans le vouloir et elle est très difficile à contrôler. Elle arrive car le menteur désire éviter que l’autre voie son mensonge et sa honte.

Les changements dans la respiration

Quand vous pensez que l’on vous ment, analysez la respiration de la personne. Elle peut respirer plus rapidement ou plus lentement que d’habitude. Vous pourrez voir des changements comme le rougissement de la peau du cou et du visage.

Il est également flagrant que les narines de la personne s’ouvrent plus lentement et en plus grand.

Vous pouvez vérifier le mensonge en posant des questions plus difficiles et en voyant comment la respiration est affectée. D’autres changements physiques s’ajoutent à cela, comme le mouvement excessif de la tête.

On recouvre le corps de ses bras

Une caractéristique évidente est d’essayer de se protéger le corps. C’est un instinct primitif qu consiste à croiser les bras. Vous aurez l’impression qu’il y a une barrière entre l’autre et vous.

Parfois, vous pouvez sentir qu’à tout moment, vous pourriez être agressé. La raison de cela est que l’esprit sent qu’il doit faire preuve d’assurance.

Les mêmes phrases sont répétées

Un autre signe physique du mensonge est lorsque la personne répète les mêmes phrases. À la différence de quelqu’un qui dit la vérité, le menteur a appris un scénario par cœur. Ainsi, on entend plusieurs fois les mêmes mots dans le même ordre.

C’est très différent de demander à quelqu’un de décrire quelque chose qui s’est passé. Dans ce cas, la personne pourra vous décrire la même chose avec des mots différents.

Quand on vous ment, la seule chose que le menteur veut, c’est éviter que vous ne doutiez.

Pour cela, il aura appris un scénario et ne changera pas l’ordre de ce qu’il dit. Cela lui donne de l’assurance, et il se sent protégé.

On recouvre sa bouche

Un signe très clair est de recouvrir sa bouche. On peut la recouvrir avec la main ou en tournant le visage lorsqu’on parle.

Inconsciemment, le menteur chercha à mettre une barrière entre vous et ses mensonges.

Si une personne recouvre sa bouche avec la main en parlant ou en répondant à une question, il y a de grandes chances qu’elle mente.

Écoutez ses mots avec attention. Si elle ne recouvre sa bouche qu’à certains moments, il faudra être attentif à d’autres signes.

Femme-envahie-par-l'insecurite-pensant

Bouger ses pieds

Il ne faut pas seulement regarder les mains, la bouche et le nez de la personne. Surveillez aussi ses pieds et la manière dont elle se tient.

Une personne qui cherche à cacher quelque chose bougera ses pieds en permanence. 

Elle s’appuiera d’abord sur l’un puis sur l’autre pied à quelques minutes d’intervalle. Un autre symptôme est de commencer à bouger les jambes sans pouvoir le contrôler, alors qu’on est assis.

Assurez-vous que c’est un symptôme de mensonge et non pas une habitude.

Que faire si l’on vous ment ?

Si vous pensez que l’on vous ment, vous avez deux options. La première est de continuer à écouter sans rien faire pour éviter les conflits. La seconde est de se confronter directement à la personne.

Nous vous recommandons d’analyser quelle est la meilleure décision selon la gravité du mensonge et l’importance que la personne a pour vous.