La communication assertive : exprimer ce que l’on ressent sans ressentir de culpabilité

29 mars 2016 dans Psychologie 723 Partagés

La communication assertive n’est pas aussi facile qu’elle en a l’air, car elle peut être accompagnée de sentiments de culpabilité, lorsqu’on n’exprime pas ce que l’on veut vraiment dire.

Combien de fois vous êtes-vous tu pour éviter de vous sentir coupable ? Cela arrive quand nous avons peur de cette assertivité qui, en réalité, implique d’exprimer ce que nous voulons ou pensons de manière claire, même si cela suppose un désaccord ou une critique.

Quand vous dites “oui” à quelqu’un, assurez-vous que vous n’êtes pas en train de vous dire “non” à vous-même.
Partager

Apprendre à dire ce que nous voulons

Profil-loup-visage-feminin

Le mot “assertivité” est lié à la sécurité.  Cela vous est déjà sûrement arrivé de garder pour vous ce que vous auriez aimé partager avec les autres. Ce n’est pas de l’assertivité, c’est de l’insécurité.

Il est clair que nos mots peuvent blesser, ne pas plaire et même être pris pour de véritables insultes. L’important est de savoir les exprimer sans intention de faire du mal à l’autre, même si parfois, nous le faisons sans le vouloir car l’autre personne ne veut pas entendre ce que l’on est en train de dire.

Les vérités font mal et le fait de connaître les opinions des autres peut être désagréable, mais nous devons apprendre à lutter contre cette peur de nous taire quand nous ressentons le besoin de nous exprimer.

“Ni soumission ni agressivité. L’équilibre se trouve dans l’assertivité.”
-Riso Coma Walter-

L’acceptation sociale nous forge de telle sorte qu’une personne qui a toujours beaucoup parlé devient tout d’un coup plus prudente.

De cette manière, elle évite de voir comment on rejette ses mots. La communication assertive est donc reléguée au deuxième ou troisième plan, et elle est souvent absente dans les interactions.

Est-il difficile d’être assertifs ? Est-il difficile d’avoir une communication assertive efficace ?

Si une personne est sûre d’elle-même et a de grandes capacités communicatives, il lui sera plus facile de communiquer de manière assertive.

Ce sera tout le contraire pour une personne manipulable, pas sûre d’elle et qui souffre d’instabilité émotionnelle.

Les caractéristiques des personnes assertives

Vous voulez savoir si vous êtes une personne assertive ? Découvrez tous les qualités d’une personne assertive :

  • Elle exprime clairement ses désirs et ses sentiments, indépendamment du fait qu’ils soient positif ou négatifs.
  • Elle résout les problèmes en se confiant à elle-même, non pas aux autres.
  • Elle dit “non” sans pudeur et sans excuses
  • Elle ne ment pas et ne se dispute pas.
  • Elle accepte les critiques et comprend la position de son interlocuteur.
  • Elle arrive à des accords, offre des solutions alternatives, négocie…

Femme-devant-une-fenetre-suspendue

Si vous vous identifiez à ces caractéristiques, vous êtes une personnes assertive, sinon, lisez la suite pour savoir ce que vous pouvez faire pour sortir cette assertivité que vous avez en vous, qui est maintenue dans l’ombre.

Ayez confiance en vous

La confiance en vous sera la première étape pour réussir à exprimer ce que vous désirez vraiment. Personne d’autre que vous ne peut avoir cette confiance si désirée. Elle doit naître en vous, et vous devez la chercher.

“Si vous le désirez, vous pouvez voler, il suffit d’avoir énormément confiance en vous.”
-Steve Jobs-

Mais, en plus de cette confiance et de cette assurance, il faut savoir quelles sont les règles à suivre pour réussir à exprimer vraiment ce que l’on veut et non pas ce que les autres veulent entendre. Allons-y !

Femme-avec-une-lanterne

  • Sentez-vous bien avec vous-même : Vous avez le droit de décider, de vous exprimer, et d’avoir vos pensées propres.
  • Montrez-vous sûr de votre capacité de choix : Vous avez le droit de choisir ce que vous voulez, ainsi que de décider de que vous voulez.
  • Transmettez de la fermeté et de la conviction : si vous ne transmettez pas cela, les autres chercheront à vous manipuler et vous tomberez dans les griffes de la “non-assertivité”. Soyez sûr de ce que vous voulez et vous le transmettrez.
  • Respectez les opinions des autres : Toute opinion est respectable et il n’y en a pas une meilleure qu’une autre, du moment qu’elles ont une cohérence. Personne ne devrait imposer son opinion.

Ce sont des aspects dont il faut tenir compte si on veut commencer à communiquer de façon assertive.

Sachez que vous devez savoir si le moment est adapté, vous ajuster à la sensibilité de l’autre et contrôler vos émotions pour ne pas être trop agressif.

Dire ce que l’on veut sans se sentir coupable

Si vous réussissez cela, vous atteindrez un bel objectif : pouvoir exprimer ce que vous ressentez sans vous sentir coupable pour autant.

Quelque chose que nous devrions tous faire, sans nous sentir coupables, ni de mauvaises personnes, et sans nous sentir obligé de dire ce que les autres aimeraient entendre.

La communication assertive nous libère de la sensation de culpabilité.

Vous ne devriez jamais vous sentir coupable de dire ce que vous voulez vraiment exprimer.
Partager

Libérez l’assertivité qui se trouve en vous, tout en ressentant toujours de l’empathie pour votre interlocuteur.

Soyez sensible et exprimez de la meilleure des manières vos désirs sans vous sentir coupable, et sans blesser l’autre. La communication assertive est en vous. Utilisez-la.

Femme-s'eloignant-de-son-conjoint

A découvrir aussi