Les risques que représente le fait d’arrêter d’écrire à la main

· 28 mars 2019
Plus le temps passe, plus les technologies évoluent et moins nous écrivons à la main.

Avec l’avènement des nouvelles technologies, le papier et le stylo sont devenus superflus. Cependant, après avoir vérifié les avantages de l’écriture avec ces outils, une question se pose : le fait d’arrêter d’écrire à la main représente-t-il des risques ?

Il est vrai que de nombreux adultes refusent de laisser tomber cette habitude, même si l’utilisation de l’ordinateur, des tablettes et des téléphones portables nous incite à le faire.

Peu à peu, on a installé des ordinateurs dans les écoles. Cependant, comme le soulignent Morocho Jaen et Katherine Malena, il s’agit là d’un des premiers inconvénients de l’utilisation des technologies. Ce serait en effet un facteur de désintérêt pour les élèves quand à la rédaction d’un texte à la main.

Arrêter d’écrire à la main influence donc le développement des enfants.

Bien que le recul de l’écriture manuscrite soit vue comme une conséquence naturelle de l’influence des technologies, l’impact de cette dernière n’a pas été le même pour tous. Ceux qui ont découvert l’ordinateur à l’adolescence ou à l’âge adulte ont appris à écrire à la main et en ont tiré profit. Cependant, aujourd’hui, comme on le dit souvent, les enfants naissent “avec une tablette entre les mains ».

Même si les technologies présentent de nombreux avantages, grandir avec elles et les laisser prendre le pas sur l’écriture manuscrite peut affecter le développement du cerveau des enfants.

les risques que peut représenter le fait d'arrêter d'écrire à la main

L’étude de Karin James

La BBC a interviewé Karin James, neuroscientifique et professeure à l’Université de Bloomington. Préoccupée par cette réalité, elle a mené plusieurs enquêtes sur des enfants qui n’avaient pas encore appris à lire.

Même lorsqu’ils étaient capables d’identifier certaines lettres de l’alphabet, les réunir pour former des mots posait encore de grandes difficultés. Pour vérifier les effets de l’arrêt de l’écriture à la main, elle a divisé les enfants participants en deux groupes : le premier groupe était composé d’enfants qui allaient apprendre à écrire les lettres à la main, et le deuxième d’autres qui apprendraient à écrire avec un clavier d’ordinateur.

Pour découvrir comment les enfants apprenaient, Karin a eu recours à l’imagerie par résonance magnétique. Elle a réussi à déterminer le niveau d’activation cérébrale survenant lorsqu’ils étaient en train d’apprendre à écrire. De même, elle a également évalué les changements survenus dans le cerveau tout au long du processus d’apprentissage.

écrire à la main

Le lien entre écrire à la main et apprendre à lire

Les recherches de Karin James ont apporté des résultats importants. Le cerveau ne répondait pas de la même façon chez les enfants qui apprenaient à écrire à la main que chez ceux qui entrent les mots dans un ordinateur. Tout d’abord, le premier groupe présentait une activité cérébrale semblable à celle qui se produit chez les personnes sachant lire et écrire. Par contre, cela ne s’est pas produit avec le deuxième groupe.

En effet, Karin a déterminé que l’écriture manuscrite établit un lien entre le fait d’apprendre à écrire et à lire. Le fait de s’en passer peut donc entraîner de grandes difficultés dans l’apprentissage de la lecture.

Tous les 23 janvier, on célèbre la journée nationale de l’écriture à la main.

Les technologies et écriture à la main

Pourrait-on utiliser les technologies sans que cela n’implique de remplacer l’écriture manuscrite ? Cela serait peut-être possible en écrivant sur l’écran d’une tablette avec le stylet approprié, par exemple. Cependant, il y a des différences. En effet, nous n’exercerons pas la même pression sur une tablette que sur du papier. Lorsque nous écrivons sur du papier, notre main peut se fatiguer de façon précoce, si nous n’y sommes pas habitués.

De plus, écrire sur un appareil électronique n’est pas aussi simple que cela n’y paraît. Pour s’en rendre compte, il suffit de se rappeler les fois où un colis arrive à la maison et que nous devons signer sur un écran. Notre signature manque souvent beaucoup de précision.

Avec tout cela, nous ne pouvons pas oublier un autre effet important de l’arrêt de l’écriture à la main : l’illisibilité. En effet, si nous ne pratiquons pas, la main que nous utilisons pour écrire finira par devenir maladroite. Nous aurons de plus en plus de mal à nous exprimer en écrivant. Et vous, écrivez-vous encore à la main ?