Pensées négatives : la métaphore de l’écran d’ordinateur

· 2 septembre 2018

La métaphore de l’écran d’ordinateur nous montre clairement dans quelle mesure l’influence de nos pensées sur nous peut grande, en arrivant parfois même à nous faire perdre de vue nos objectifs. Nous vous parlons ici d’un recours/complément thérapeutique utilisé pour décrire de manière simple comment nos pensées peuvent nous affecter dans des situations de la vie de tous les jours.

Au travers de cette métaphore, on exprime une situation depuis deux points de vue différents. Certainement fait-elle office d’exemple nous permettant de voir comment les pensées négatives peuvent influer sur nous lorsque nous cherchons à atteindre nos objectifs.

Dans la métaphore de l’écran d’ordinateur, les messages qui apparaissent représentent les pensées automatiques négatives, ces idées qui contaminent nombreux de nos processus de pensée en les conditionnant, en y mettant un terme et en générant un certain mal-être en nous. Les études menées à ce sujet confirment que ces pensées nous poussent à l’échec. De plus, lorsque cela arrive, le pire, c’est que nous ne sommes pas toujours capables de détecter les pensées négatives comme les éléments déclencheurs du résultat obtenu.

femme portant un nuage qui représente les pensées négatives

La métaphore de l’écran d’ordinateur

Deux collègues de travail se retrouvent au bureau et partagent une table de travail. Soudain, toutes deux commencent à recevoir des messages sur leur écran d’ordinateur avec les commentaires suivants : « tu n’arriveras pas à résoudre le problème » et « tu es inutile ».

La première des deux essaie de supprimer les messages, mais ils réapparaissent. Elle décide donc de se concentrer sur ses tâches et essaie de ne pas être affectée par les précédents commentaires. Bien que l’étant tout de même quelque peut, elle prend le parti de continuer à faire ce qu’elle aime le plus : son travail.

Après avoir reçu le même type de messages, la seconde tente de les supprimer à tout prix. Les commentaires la distraient, voire même affectent son estime d’elle-même, si bien qu’elle ne peut plus avancer et continuer à travailler si elle ne parvient pas à faire disparaître ces mots de son écran.

Finalement, elle ne parvient ni à effacer les messages, ni à mener à bien son travail, puisque ces messages ont provoqué chez elle un blocage qui l’a empêchée de pouvoir travailler tranquillement et normalement. Ainsi, plus sa souffrance augmente, plus les messages négatifs se multiplient sur son écran, en fait générés par elle-même.

Elle regarde sa collègue avec haine car elle la voit travailler, mais aussi car il semble que son travail du jour soit efficace. Finalement, elle se dit que si sa collègue peut travailler ainsi, c’est tout simplement parce qu’elle ne reçoit sans doute pas les mêmes messages qu’elle.

Leçons que l’on peut tirer de la métaphore de l’écran d’ordinateur

De cette métaphore, on peut tirer les conclusions suivantes :

1. Plusieurs solutions envisageables dans une même situation

Après avoir découvert la métaphore de l’écran d’ordinateur, on peut voir que face à une même situation, il y a deux personnes qui décident d’agir différemment. C’est un bon exemple pour se rendre compte du point auquel la confiance en soi est importante.

Lorsque vous avez des doutes ou que vous travaillez avec des messages négatifs, vous avez besoin de reprendre le contrôle de votre attention et de la dévier ailleurs. Rien n’est jamais uniquement positif ou uniquement négatif ; généralement, on est plutôt face à un équilibre que, depuis notre point de vue partial, nous valorisons d’une manière ou d’une autre.

2. Pensées négatives

Les pensées négatives apparaissent dans notre esprit de manière inattendue. Elles sont le fruit de nos expériences personnelles et, parfois, elles nous distraient et nous empêchent d’atteindre nos objectifs.

Les pensées négatives génèrent des doutes et du mal-être en nous. Cependant, elles sont naturelles et arrivent de manière automatique. Nous vous recommandons d’apprendre à ne pas les alimenter plutôt que d’essayer de les faire disparaître.

« Une attitude fortement positive donnera lieu à plus de miracles que n’importe quelle drogue. »

-Patricia Neal-

femme ayant des pensées négatives

A laquelle de ces deux collègues de travail vous identifiez-vous ?

Notre première protagoniste a été capable de surmonter les obstacles dans le but de pouvoir faire tout ce qu’elle avait à faire avant la fin de sa journée de travail. Par conséquent, elle a réussi à gagner la bataille face aux pensées négatives qui avaient pu émaner dans son esprit du fait des premières. Ainsi, même si parfois, ce genre de pensées viennent, il est très important d’essayer de garder le contrôle pour empêcher que de telles idées ne se reproduisent dans nos pensées.

Au contraire, l’autre personnage de l’histoire cède face à la pression, ce qui génère sur l’écran de son ordinateur l’apparition d’une pluie de messages négatifs qui perturbent son rythme de travail naturel. Nous pouvons voir toute l’énergie qu’elle met à essayer de surmonter une situation initiale qui finit par la dépasser. Elle n’est ni meilleure ni pire que sa collègue, mais cette dernière a tout simplement recours à une stratégie plus adéquate.

Finalement, la métaphore de l’écran d’ordinateur est un bon exemple pour comprendre l’importance des stratégies d’affrontement. Des stratégies qui opèrent non seulement au niveau comportemental, mais aussi au niveau mental.