Les personnes sont comme la musique : certaines sont de la poésie, d’autres du bruit

· 19 août 2016

Certaines personnes mettent en musique nos particules vitales et le font sans s’en rendre compte, car elles sont faites de poésie et qu’elles s’inscrivent dans les battements de notre cœur avec humilité et justesse.

D’autres, à l’inverse, ne sont qu’une sorte de bruit ambiant, qui parfois nous dérange par sa persistance mais avec lequel nous apprenons à vivre.

Carl Gustav Jung disait que la rencontre entre deux personnes est comme celle de deux substances chimiques.

S’il y a une réaction, les deux changent, se transforment et s’apportent mutuellement. Cependant, tout le contraire peut parfois se produire : elles s’évitent.

Ce n’est ni bien, ni mal, mais c’est le reflet nu des relations humaines.

La vie est comme la musique et la poésie, elle doit être composée depuis notre cœur en choisissant notre partenaire de danse idéal, elle doit être peinte de joie tous les jours et tout le bruit superflu qui se situe dans son environnement doit être éliminé.

Nous pourrions dire que les relations personnelles sont des petits univers complexes, dans lesquels nous entrons en collision avec les autres.

Cependant, arrive toujours un moment durant lequel nous percevons cette petite musique intérieure qui nous caractérise tous.

Cette harmonie unique et exceptionnelle nous met en symbiose avec d’autres personnes pour que, ensemble, nous puissions créer la meilleure partition de nos vies.

fille-jouant-du-violon-papillon

Las personnes qui mettent nos jours en musique

A l’heure de tracer les lignes qui définissent les contours de ces personnes qui illuminent nous journée, il est important d’avoir recours au concept de psychologie positive.

Martin Seligman est l’un des fondateurs de cette école et il a défini les caractéristiques qu’ont généralement ces personnes capables de transformer l’adversité en opportunité, pour rendre heureux ceux qui les entourent à toutes les étapes importantes de leur vie.

Il est important de nuancer certaines choses. Les personnes qui sont d’authentiques phares dans la nuit de notre existence, ne sont pas nécessairement des personnes « heureuses ».

En réalité, ce sont d’habiles architectes de émotions positives. Les relations que nous pouvons avoir avec elles sont très enrichissantes, mais peuvent être très brèves. Cela ne leur retire en rien leur importance.

Nous vivons parfois certaines relations affectives ou amicales qui se terminent abruptement, mais le moindre souvenir des moments passés avec ces personnes nous donne le sourire et nous permet de réécouter la bande-son de belles sensations.

Certaines personnes, que nous le voulions ou non, sont comme des feux de joie. Malgré la distance, elles continuent à nous apporter de la lumière, de la chaleur et de la paix.

Se souvenir d’elles est un plaisir et, si nous les avons toujours à nos côtés, elles sont des trésors précieux dont nous devons prendre soin.

femme-illustration

Vivre avec la musique et le bruit

Le bruit est un mélange confus de sons, sans rythme ni harmonie. Nous savons tous ce dont il s’agit, nous sommes tous habitués à cette rumeur qui résonne dans l’écho de nos villes.

Nous nous protégeons parfois de ce bouillonnement gênant, notamment en prenant une paire d’écouteurs pour nous détendre en écoutant nos musiques préférées.

“Nous venons au monde pour vivre en harmonie, ceux qui le savent ont fait un pas vers l’intelligence de laisser les uns lutter contre les autres. »
-Bouddha-

Nous faisons exactement la même chose avec les personnes sans même nous en rendre compte.

Nous coexistons avec des caractères qui ne nous conviennent pas, avec des compagnons qui vont et qui viennent, avec des voisins que nous saluons tout en prenant soin de les éviter, avec des membres de notre famille que nous apprécions mais que nous ne visitons que trop rarement.

Il y a du respect dans ces relations, mais aucune harmonie. Malgré cela, nous poursuivons notre vie dans ces schémas particuliers.

Il n’est pas toujours simple d’atteindre un équilibre entre la musique et le bruit. Nous allons vous proposer, dans la suite de cet article, quelques astuces pour y parvenir.

fille-oiseaux

Des clés pour vivre en harmonie

Vous avez sûrement déjà entendu parler des résistances psychologiques.

Ce sont elles qui, bien souvent, freinent une grande partie de notre épanouissement personnel, en nous faisant agir comme ce que nous imaginons que les autres attendent de nous.

Elles ne nous permettent pas de prendre conscience de ce que nous désirons véritablement.

  • La première clé pour vivre en harmonie se trouve dans notre liberté personnelle. Osez la redécouvrir chaque jour.
    C’est seulement lorsque nous devenons capables de nous défaire complètement des moules que la société nous impose, et qui nous retiennent prisonniers de nos peurs et de nos insécurités, que nous parvenons à être authentiques et parfaitement capables d’écrire nos propres « partitions vitales ».
  • La deuxième clé se trouve dans le respect et la « non-résistance ». Cette combinaison singulière peut se traduire par le « vivre et laisser vivre ».
    Nous n’avons pas l’obligation d’aimer tout le monde. Il s’agit simplement de respecter les autres. Si quelqu’un nous importune d’une manière ou d’une autre, nous n’avons pas besoin de devenir captifs de cette sensation. Ignorer et prendre nos distances face à cette situation sont les meilleures manières d’en finir avec ce bruit qui nous entoure.
  • La troisième clé se situe dans l’art d’être heureux avec les choses les plus simples et les plus élémentaires.
    Une fois que nous nous sentons libres et que nous savons qui fait partie de la musique de notre vie, et qui fait partie du bruit, nous n’avons plus qu’à choisir nos partenaires de danse et à nous laisser guider par la complicité, par la joie et par l’aventure.

Peu importe si cette musique dure un instant ou toute une vie, il nous suffit simplement de la laisser nous emporter et de savoir en profiter.

couple-dansant-3