Les pensées automatiques au sujet de la relation de couple

30 avril, 2021
Les pensées inconscientes au sujet de notre relation affective peuvent apporter malheur et souffrance. Ce que nous pensons automatiquement est souvent à l'origine d'une insécurité constante.

“Je suis heureux avec toi.” “Pense-t-il à moi ou a-t-il une autre personne en tête ?” “M’aime-t-il autant que le premier jour ?” Les pensées automatiques au sujet du couple peuvent être l’alliance pour créer un lien sain et joyeux ou le gouffre de la souffrance permanente. En général, nous ne sommes même pas conscients de l’impact de ce bavardage mental continu.

Comme le dit si bien le proverbe, ce que vous imaginez vous le créez. Certaines idées, des raisonnements automatiques et même des pensées complètement irrationnelles intensifient un état émotionnel particulier. Si nous ne faisons qu’entretenir le doute en nous, nous vivrons la peur de l’abandon, la peur de la trahison et l’angoisse de ne pas être aimé.

C’est un sujet dont on ne parle pas souvent. Ces jugements et idées qui affluent dans notre univers mental au sujet d’une relation de couple sont plus importants que ce que nous croyons.

Un couple de profil dans les nuages.

Les pensées automatiques dans les relations de couple

Avez-vous déjà pris le temps d’analyser vos pensées les plus fréquentes lorsque vous êtes avec votre partenaire ? Ont-elles la saveur de la confiance ou du doute ? Traduisent-elles une complicité ou un manque ? Le plus frappant dans ces situations, c’est que nous avons parfois des pensées que nous ne savons pas exprimer à voix haute.

Jordan Turner et James McNulty, deux psychologues de l’Université de l’Etat de Floride, ont réalisé une étude à ce sujet en 2020. Tout d’abord, cette étude a pu mettre en évidence qu’en moyenne, bon nombre des pensées automatiques au sujet du couple sont positives. Il est donc courant que ce flux mental soit imprégné de confiance et de sécurité.

Toutefois, les experts ont souligné un détail avec lequel beaucoup d’entre nous seront d’accord. Ces pensées et ces idées varient en fonction de l’avancement de la relation. Si nous sommes ensemble depuis des années et que des différents et des problèmes sont apparus, il est plus probable que notre esprit nourrisse des idées dont la valeur sera moins positive.

Par ailleurs, cette étude a démontré que certaines situations provoquent l’apparition automatique d’idées et d’attitudes précises. Analysons cela plus en profondeur.

Les types de pensées automatiques dans les relations de couple

“Il doit encore être en colère contre moi.” “Je suis sûre qu’il pense à l’autre jour.” Souvent, nous ne sommes pas tout à fait conscients de ces dynamiques mentales qui nous déterminent dans notre quotidien. Néanmoins, il est essentiel de savoir les détecter afin d’atténuer leur impact négatif. Voici, de manière générale, les types de pensées automatiques :

  • Des pensées automatiques d’abstraction sélective. Ce sont celles qui posent l’attention uniquement sur un détail. Par exemple, il y a quelques jours, nous avons peut-être eu une dispute avec notre partenaire. Depuis, chaque geste, chaque mot de l’autre personne est attribué à ce désaccord.
    • “Il ne me sourit pas parce qu’il pense encore à hier.” “Il ne me fait pas de bisous pour me dire au revoir, car il est encore fâché.”
  • La marque d’une faible estime de soi et les idées irrationnelles. Les personnes souffrant d’une mauvaise image d’elles-mêmes et d’une faible estime de soi ont tendance à ressentir de nombreux doutes. Tout cela met en marche les moteurs de fabrication d’inquiétudes et d’idées irrationnelles.
  •  Des expériences négatives accumulées au fil du temps. Les auteurs de cette étude ont pu démontrer que, souvent, un couple traverse des “crises” qui ne sont pas toujours bien résolues. Cette évaluation émotionnelle négative finit par imprégner le tout à travers les pensées négatives qui alimentent sans cesse le malaise.
Tendresse au sein d'un couple.

Que pouvons-nous faire dans ces situations ?

La rumination mentale nous conduit à une situation semblable à celle d’une personne qui finit par s’enfoncer dans des sables mouvants. Plus la production de pensées inutiles est intense, plus nous nous sentons piégés.

Par conséquent, les pensées automatiques dans les relations de couple nous font perdre le contrôle des émotions en alimentant des états d’anxiété. Elles nous éloignent de la personne que nous aimons.

D’autre part, se laisser guider par ce type de rumination mentale revient à vivre en pilotage automatique.Nous n’avons plus de contrôle sur nous-même. Si nous souhaitons construire un lien affectif joyeux et enrichissant, il est essentiel de prêter attention aux pensées ruminantes. Mais comment ?

  • Nous devons éviter cette tendance automatique de faire des interprétations spontanées. Si quelque chose nous inquiète ou nous préoccupe dans la relation, il est préférable d’en parler avec notre partenaire avant de tirer nos propres conclusions.
  • Nombre de nos pensées automatiques sont basées sur des états émotionnels et psychologiques propres que nous n’avons pas affrontés ou gérés. La faible estime de soi, l’insécurité, ou la peur de l’abandon sont le carburant idéal pour ce genre d’idées ruminantes.
  • Notre pensée est pleine de pièges, de croyances irrationnelles et de schémas déformés. Une autre stratégie consiste à réaliser une introspection et à détecter un grand nombre de ces nœuds mentaux qui s’opposent au bonheur.

Enfin, il faut souligner une chose importante… Il n’est pas facile de parvenir à un contrôle conscient de notre univers mental ; cela requiert du temps. Les approches cliniques telles que la thérapie cognitivo-comportementale sont les meilleures ressources dans ces cas. N’hésitez donc pas à solliciter l’aide d’un expert en cas de besoin.

  • Turner, J. A., & McNulty, J. K. (2020). Automatic partner attitudes and daily experiences of mood and relationship satisfaction. Journal of Family Psychology, 34(8), 1036–1045. https://doi.org/10.1037/fam0000665