Soigner la plaie d’une trahison

14 mai 2018 dans Emotions 0 Partagés

La trahison est l’une des expériences les plus douloureuses que nous puissions vivre et cela qu’elle soit le fruit de notre partenaire, de nos amis ou des membres de notre famille. Lors d’une trahison, notre confiance se fissure toujours et s’ouvre alors une blessure longue à soigner qui parfois même ne se soigne pas. Bien sûr, cette blessure est plus profonde lorsque celui qui nous trahit est quelqu’un disposant de toute notre confiance.

En fait, toutes les déceptions ne peuvent pas être qualifiée comme des trahisons. En réalité, tous les êtres humains commettent des erreurs vis-à-vis des autres à un moment donné. Il existe des situations dans lesquelles nous ne sommes pas réellement capables de faire face à l’importance des circonstances et dans lesquelles nous finissons par faire subir une désillusion à ceux que nous aimons.

« L’on fait plus souvent des trahisons par faiblesse que par un dessein forcé de trahir. »

François de la Rochefoucauld

Néanmoins, la trahison qui blesse et marque est celle qui est menée délibérément, à pleine conscience et pour des raisons très égoïstes. C’est la trahison qui provient de ceux qui nous ont promis quelque chose et qui, au moment d’agir, se comportent différemment en étant conscients du fait qu’ils ne respectent pas leur parole.

Les différents types de trahison

Il existe différents types de trahison. En partant de la trahison à soi-même, jusqu’à celle qui est le fruit d’un complot préparé et patiemment exercé contre un individu. Lorsque nous évoquons ce thème, nous pensons généralement à une trahison amoureuse. En revanche, ce n’est pas la seule qui existe.

les différents type de trahison

Toutes les formes de trahison ont deux aspects en commun : Premièrement, la rupture avec quelque chose d’établi implicitement ou explicitement auparavant. Puis la rupture de la confiance par l’autre.

« Les accords, les expectatives, les illusions et les promesses se trahissent. On trahit avec les mots et les actes. »
Partager

Celui qui est trahi expérimente le goût amer de la tromperie. Il se sent bafoué et dévalorisé. On a ainsi mis ses sentiments, ses pensées et ses attentes de côté. Il a été converti en un objet dans les objectifs de l’autre. Autrement dit, il a été chosifié et utilisé pour quelque chose dont il n’était pas conscient. La trahison est si douloureuse et laisse de fortes traces pour cette raison.

Surmonter une trahison

L’effet le plus nocif d’une trahison laisse chez la victime une profonde marque : l’absence de confiance de celui qui a été trahi. En effet, il peut commencer à douter de tout le monde, fruit de l’expérience vécue. Le fait de devoir faire face au deuxième visage de quelqu’un est un impact à long terme qui ne se soigne généralement pas tout seul. Il est donc important de trouver un chemin permettant de surmonter la trahison. Voici quelques clés pour y parvenir.

Clés vers la guérison

  • Evaluer la situation. Il est important de nuancer les circonstances dans lesquelles la trahison s’est produite. Il faut surtout examiner avec attention l’intention délibérée ou non de trahir. Les intentions ont une importance capitale.
  • Ne pas culpabiliser. Bien que la personne trahie soit la victime, la tentation de se faire des reproches vis-à-vis de la situation peut être forte. Il est inutile de s’auto-mutiler en se répétant une fois puis une autre que nous avons été idiot. La trahi n’a pas à assumer la responsabilité d’un fait qui ne lui appartient pas. Il est surtout très important d’être bon avec soi-même.
  • Accepter la situation. On tombe parfois dans le rejet ou le déni de ce qui s’est passé. Cela ne permet pas d’avancer. Le mieux est d’accepter la situation et de rechercher une éventuelle solution au problème si elle existe.
  • Se donner du temps. La trahison laisse bien souvent derrière elle des sentiments détruits. Il est important de se donner du temps afin de laisser de côté l’impact initial et de donner une vision plus lucide à ce qui s’est passé.
  • Réaliser un bilan. Tous les êtres humains commettent des erreurs. Il ne faut pas l’oublier. Bien que cela soit difficile, il est donc important de faire un bilan en opposant ce que la personne nous a apporté de positif dans la vie et le poids réel de sa trahison.
  • Chercher le chemin du pardon. Pardonner ne signifie pas d’accepter sans conséquence ce qui est survenu. Cela ne revient pas non plus à faire comme si rien ne s’était passé. Il s’agit en fait de se réconcilier avec soi-même et d’apprendre à laisser derrière le passé.

guérir d'une trahison

Bien que la trahison soit quelque chose d’amer, elle ne laisse pas toujours place à un traumatisme qui persistera tout au long de notre vie. La première obligation d’une personne trahie est de tenter de retrouver l’équilibre pour aller de l’avant. Il faut à tout prix éviter de transformer l’erreur de l’autre en un tampon qui marquera le reste de notre vie.

A découvrir aussi