L’intuition, cette boussole qu’il nous coûte de suivre après une déception

1 octobre 2017 dans Psychologie 693 Partagés
intuition

Je peux imaginer le nombre de fois où vous vous êtes disputé-e avec votre intuition pour avoir été le guide qui vous a entraîné vers l’abîme. C’est ainsi que, pour aller plus loin, vous vous êtes rendu-e compte maintes fois que votre perte de confiance doit beaucoup aux déceptions que vous avez vécu tout au long de votre vie.

Lorsque les résultats ne sont pas ceux que nous espérons dans la loterie des relations sociales, nous en retirons une expérience claire. Parfois, nous ne pouvons pas tout prédire. Parfois nous nous trompons, et d’autres fois, nous sommes dans le juste, même sans le rechercher…parce que réussir n’est pas toujours une question de chance.

Notre intuition se verra confirmée dans de nombreuses hypothèses. Je le savais ! Je te l’avais dit ! Lorsque notre intuition est confirmée par ce qui se produit dans la réalité, nous nous sentons satisfait-e-s. Satisfait-e-s de notre boussole interne, idéale en raison de son faible coût. Enfin nous parvenons à prédire certains résultats. Tout ne s’en va pas à la dérive et tout n’est pas perdu.

femme regardant sa boussole

Lorsque notre intuition échoue, nous nous sentons impuissant-e-s

Maintenant, essayez d’imaginer un instant ce que vous avez ressenti lorsque votre intuition vous a induit en erreur. Vous avez marché de travers. Vous avez trébuché et êtes tombé-e. Vous vous êtes retrouvé-e au sol et vous êtes demandé-e, que s’est-il passé ? Vous étiez très sûr-e de vous et maintenant vous vous retrouvez étendu-e par terre. Comment est-ce possible ?

Lorsque notre intuition échoue, une partie de nous se sent impuissante. Une boussole capricieuse qui ignore le nord (et le sud, l’est et l’ouest), dans un monde parfois imprévisible, rend notre route incertaine. Surtout lorsque vous cherchez des relations authentiques, où vous souhaitez que règne la vérité. Des relations où l’autre peut parfois être un instrument, mais ne cesse jamais d’être un objectif. Vous recherchez un moyen d’interagir de manière vrai et authentique.

C’est là qu’intervient le coup de déception. Le retour à la réalité. La gifle à notre « ingéniosité ». Mais ne vous estimez pas ingénieux-se pour avoir fait confiance à cette partie de vous raisonnant très rapidement et sans expliquer comment. A l’inverse, ne pensez pas que vous êtes un-e imbécile parce que vous allez avoir confiance en elle à nouveau, pensez simplement que les déceptions existent. Elles font partie des règles du jeu, de vous et des mécanismes que vous utilisez pour prendre des décisions.

La théorie du monde équitable est un préjugé dont nous devons être conscient-e-s

Tout n’est pas prévisible parce que pour tout, ou du moins pour la plupart de choses, nous ne disposons que d’informations partielles. D’autre part, nos ressources sont limitées et se trouvent dépassées lorsque les données ou les possibilités sont trop nombreuses. Enfin, lorsque nous attendons ou interprétons la réalité, une série de filtres ou de préjugés agissent sur notre esprit. L’un de ces filtres tient à notre volonté de croire, surtout lorsque nous sommes sociables, que nous vivons dans un monde juste, ou du moins plus juste que ce qu’il est réellement .

« Les gens ont besoin de croire qu’ils vivent dans un monde où chacun, en général, obtient ce qu’il mérite. »
Partager

Nous croyons, ou parfois nous voulons croire, que de bonnes choses arriveront à de bonnes personnes et de mauvaises choses arriveront à de mauvaises personnes. Une sorte de justice silencieuse ou de karma. Quelque chose comme obtenir ce que nous méritons. Cependant, ce raisonnement qui influence nos pensées ne se concrétise que rarement : il s’agit d’une loi ayant de nombreuses exceptions.

femme suivant son intuition

Parfois, la vie sort ses griffes et nous rappelle ce qu’elle est : imprévisible ; du moins plus imprévisible qu’elle ne le serait s’il existait un axiome, comme celui du monde juste, fonctionnant systématiquement. Dans de telles conditions, il n’existe aucune intuition capable de prédire certains résultats. Nous avons confiance en le fait que la personne sera juste envers nous et agira selon ses valeurs. Nous mettons toute notre foi en elle et soudain, nous devons faire face à une grande déception.

La confier implique des risques et suppose du courage

Ce n’est pas comme il l’avait dit. Ou du moins à ce moment donné, il a agi d’une manière qui nous a totalement désorienté-e. Il nous a surpris sans le savoir. Nous avions la garde baissée. Juste au moment où nous commencions à faire aveuglément confiance. La vie nous assène des coups. Notre cœur se brise. Notre illusion tombe en morceaux juste devant nos yeux.

Nous clignons des yeux et réalisons que ce que nous croyions stable est devenu instable, que le gris semble noir désormais et le blanc, gris. C’est comme si nous avions grimpé sur un navire au milieu d’une forte tempête. C’est dans ces moments que le courage est nécessaire, lorsqu’il est difficile de remettre les pieds sur le pont en toute confiance, et de continuer à travailler.

Nous pouvons ici évoquer l’élève qui a étudié sans relâche et n’a pas été diplômé-e, la personne qui a vécu une relation de couple dans laquelle elle a reçu de mauvais traitements, la fille qui a vu sa mère mourir sous ses yeux, l’homme qui est resté silencieux lorsqu’on lui a annoncé que le cœur de son fils s’était arrêté et ne battrait plus. Nous parlons d’une ville qui a subi l’attaque terroriste de celleux qui estiment que la vie peut être placée au second rang dans la hiérarchie.

Nous ne pouvons pas tout prédire

L’intuition se met en mouvement surtout lorsqu’elle peut reconnaître des modèles. C’est pourquoi nous pouvons prédire plus facilement le comportement des personnes que nous connaissons. Cela peut générer des sensations désagréables, mais également très agréables. De plus, l’intuition peut agir comme une voix intérieure qui nous dit : « Cours, lance-toi ! », « Vas-y ! », ou encore… « Arrête « .

dessin de visage de femme

Par conséquent, si la vie vous a surpris par une trahison douloureuse et inattendue, ne rejetez pas la culpabilité sur votre intuition. Nous ne pouvons tout simplement pas tout prédire. Nous ne vivons pas dans un monde juste où chaque carte a été distribuée à l’avance.

En revanche, nous pouvons construire notre propre petit monde juste, en restant authentique et vrai-e. Lorsque quelqu’un est authentique, il devient fiable et prévisible. Nous saurons toujours à quoi nous attendre. Ce sera votre choix (et seulement le vôtre) de compter sur cette personne ou de l’écarter de votre chemin. Dès lors, ne rendez pas votre intuition coupable d’un échec, l’erreur fait partie de sa nature ainsi que de la votre.


A découvrir aussi