Les 5 secrets de la maîtrise de soi, selon le bouddhisme tibétain

15 décembre, 2019
Les secrets de la maîtrise de soi n'ont vraiment aucun mystère. Il s'agit simplement d'appliquer le bon sens, de mener une vie où l'esprit et le cœur ne sont pas constamment stimulés et exaltés.

Bien que nous aimions tous rester calmes dans les moments difficiles et traiter les problèmes avec sérénité, nous ne réussissons pas toujours. Parfois, cet état de tranquillité ne vient pas à notre appel. D’autres fois, nous n’avons pas développé les outils pour arrêter les impulsions, ou peut-être ne connaissons-nous pas les stratégies pour y parvenir. Par conséquent, les secrets de la maîtrise de soi selon le bouddhisme tibétain peuvent être d’une grande aide dans de telles circonstances.

Notre instinct nous amène à réagir impulsivement lorsque nous nous sentons menacés. En principe, si nous attendons environ 10 minutes avant de réagir, nous multiplions par 10 les possibilités d’offrir une réponse correcte à la situation. Ce serait le premier des secrets de la maîtrise de soi, mais il est plus occidental que tibétain.

Le bouddhisme tibétain a des moyens très sensés d’atteindre cet équilibre intérieur. Il s’agit d’une préparation préalable et d’un style de vie qui la rend possible. Voici cinq des secrets de la maîtrise de soi que les Orientaux nous ont donnés.

1. Méditer

Nous ne pouvons pas vivre au hasard et espérer que ce mode de vie nous conduira à la tempérance. L’un des objectifs de la méditation est précisément de modeler l’esprit pour qu’il soit plus résistant et plus efficace contre les assauts des tempêtes émotionnelles.

Pour les bouddhistes tibétains, l’un des secrets de la maîtrise de soi réside dans la méditation. Vous n’avez pas besoin de devenir moine ou quoi que ce soit du genre. Réservez-vous 5 minutes par jour pour vous concentrer sur votre respiration et vos sens. Cela augmente la conscience de soi et enlève la force de ces impulsions qui apparaissent soudainement.

Méditer pour atteindre la maîtrise de soi

2. Manger, un des secrets de la maîtrise de soi

Beaucoup seront sûrement surpris que manger soit l’un des secrets de la maîtrise de soi. Lorsque le cerveau n’a pas assez de réserves de glucose, il est plus susceptible de penser moins clairement. De même, le maintien du contrôle est un exercice difficile, qui exige beaucoup de réserves de glucose.

Il a été prouvé que les personnes ayant un faible taux de sucre dans le sang sont plus susceptibles d’adopter des comportements compulsifs. La solution n’est pas de manger du sucre, car il produit un mini-choc glycémique qui peut être contre-productif. Il est préférable de manger des protéines comme de la viande ou des fruits secs et de ne pas rester longtemps sans manger.

3. Surfer sur les vagues

Les émotions humaines ne sont pas statiques, mais changent continuellement. S’il était possible de représenter graphiquement leur dynamique, on dirait qu’elles se comportent comme les vagues de la mer : elles commencent à monter, atteignent un sommet et diminuent progressivement jusqu’à disparaître.

Il est important d’en être conscient, parce qu’aux moments où une émotion très forte s’empare de nous, la chose la plus appropriée n’est probablement pas de la réprimer, mais de la laisser terminer son cycle. Ce qui est conseillé, c’est 10 minutes d’immobilité pour que la colère, la peur, ou quoi que ce soit d’autre, ait le temps d’atteindre son maximum et de commencer à diminuer.

4. Faire de l’exercice, un des secrets de la maîtrise de soi

Un autre secret de la maîtrise de soi est l’exercice. L’activité physique est positive à tous points de vue, car elle contribue au maintien de la bonne santé du corps et de l’esprit. Elle nous aide aussi à éliminer le stress et à éprouver un sentiment de bien-être.

L’exercice permet de libérer un neurotransmetteur appelé GABA. Cela a pour effet de générer un sentiment de sérénité. Par conséquent, si vous vous sentez très en colère, ou avec une émotion envahissante dans votre esprit, allez faire une promenade. Il est recommandé de faire 10 minutes d’exercice par jour.

La maîtrise de soi passe par l'exercice physique

5. Dormir

Bon nombre des clés d’une bonne santé mentale se trouvent dans l’acte de dormir. La fatigue, à elle seule, génère un sentiment d’irritation et d’intolérance qu’il est difficile d’ignorer. Une personne qui n’a pas bien dormi est beaucoup plus susceptible d’être emportée par des émotions négatives incontrôlables.

De même, le fait de ne pas dormir réduit le taux de glucose à son expression minimale. C’est la raison pour laquelle quelqu’un qui n’a pas dormi ou qui a mal dormi cherche, en particulier, des éléments sucrés. Pourtant, rien ne remplace l’effet d’un sommeil profond et reposant. On pourrait dire que c’est la base de notre santé mentale.

Les secrets de la maîtrise de soi sont des astuces inutiles si elles ne sont pas mises en pratique. Perdre le contrôle n’est pas synonyme d’ouverture ou de caractère, bien au contraire. Presque toujours, la seule chose que nous obtenons avec elle est de dire ou de faire des choses stupides que nous regrettons plus tard.

 

  • González-Alvarez, R., Torres-Estévez, G., Armas, P. D., & Varela-Izquierdo, N. (2012). Diseño de un procedimiento para realizar el autocontrol del sistema de gestión integrado de capital humano. Ingeniería Industrial, 33(1), 41-49.