Les 4 maux de tête les plus communs

27 août 2018 dans Psychologie clinique 0 Partagés
maux de tête

Les maux de tête sont l’une des sources de mal-être les plus communes. Leur origine est incertaine et les symptômes indiquent la typologie de cette douleur. Pour les soulager efficacement, il est donc important de reconnaître le type de mal de tête qui vous tourmente. Dans cet article, vous trouverez quelques pistes pour vous aider à savoir ce qui vous arrive.

Souvent, les maux de tête ne sont pas le signe d’une maladie grave ou dangereuse. Ils sont parfois causés par le stress, par une mauvaise alimentation ou par un manque d’exercice. D’autres fois, ils nous informent qu’une chose se produit dans notre corps.

Il est important de garder à l’esprit que tous les maux de tête ne sont pas identiques et n’ont pas les mêmes causes. Pour cela, il est nécessaire d’écouter son corps et d’apprendre à identifier ses signaux.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les maux de tête représentent les troubles de la santé les plus communs dans le monde. L’OMS assure que quand ils se produisent fréquemment, ils peuvent être le symptôme d’une céphalée chronique. Par ailleurs, elle confirme que la majorité des cas peuvent être traités de façon adéquate par un généraliste.  Un spécialiste n’est donc pas nécessaire.

Les 4 maux de tête les plus communs

Pour soulager votre douleur, il est important de déterminer le type de mal de tête dont vous souffrez. Voici les principaux types et les principales causes associées:

1. Migraines

La migraine est une maladie neurologique qui a pour symptôme principal une douleur pulsative (comme des battements). Elle est parfois accompagnée d’autres symptômes comme des nausées, des vomissements ou une hypersensibilité à la lumière et au bruit. Par ailleurs, l’intensité des migraines peut varier. Elles apparaissent souvent d’un côté de la tête, même si les deux côtés peuvent être touchés en même temps.

la migraine fait partie des maux de tête communs

Avec une moyenne de 12 à 18 heures, les crises peuvent persister pendant plusieurs heures ou jours. Elles peuvent être si intenses que la personne qui en souffre se voit obligée d’abandonner ses activités quotidiennes.

Même si la principale cause des migraines est inconnue, certains facteurs associés ont été découverts. Elles peuvent être dues à des changements hormonaux, à certains aliments comme le chocolat ou les fromages affinés, des boissons comme le vin rouge, des odeurs fortes, un manque de sommeil ou même au stress.

2. Céphalée de tension

C’est le type de céphalée le plus commun. Il se caractérise par une douleur sourde, oppressive et constante qui commence dans la zone du front et du cou. En général, cette céphalée exerce une pression sur les deux côtés de la tête.

La cause principale de la céphalée de tension est inconnue mais elle peut être associée à la fatigue et au stress. Il existe différentes manières de réduire la douleur, comme l’application de compresses froides ou chaudes. La pratique de techniques de relaxation est aussi efficace . La douleur est habituellement légère ou modérée. Elle s’améliore généralement quand la source de tension se tranquillise. En revanche, elle peut durer plusieurs heures ou jours si cela ne se produit pas.

3. Céphalée sinusale

Ce mal-être se présente comme une douleur dans la tête et au niveau du visage. On l’associe à l’inflammation des sinus nasaux qui peut accompagner une sinusite.

Etant donné qu’il s’agit d’un processus infectieux, ce mal de tête s’accompagne normalement de fièvre. La gêne s’intensifie lorsque l’on bouge soudainement la tête ou lorsque l’on fait un effort. Cette douleur se produit généralement après une infection du tractus respiratoire supérieur. Cela arrive par exemple avec un rhume.

Pour prévenir le mal de tête dû à la sinusite, nous vous conseillons de maintenir un style de vie sain.

la céphalée sinusale fait partie des maux de tête communs

4. Céphalée en grappe

La céphalée en grappe est le mal de tête le plus grave. Il s’agit d’un type de douleur peu fréquent qui affecte généralement plus les hommes que les femmes. Il s’accompagne habituellement de gonflements, de rougissement des paupières, de larmoiement et de congestion nasale.

La douleur se caractérise par des épisodes unilatéraux dans l’œil ou autour de l’œil. Ces épisodes se répètent plusieurs fois par jour. La cause de cette céphalée est inconnue. Cependant, certains styles de vie comme le tabagisme peuvent être à l’origine de la crise. Par ailleurs, la cause peut être héréditaire.

Pour conclure, les maux de tête peuvent être dus à une grande variété de facteurs. Prenez en compte le fait qu’une céphalée récurrente peut être le premier symptôme de certaines maladies importantes. Par conséquent, un examen médical est essentiel si les douleurs ne cessent pas rapidement avec les analgésiques habituels.

A découvrir aussi