Céphalée de tension : causes et traitements

2 juillet 2018 dans Autres 0 Partagés
céphalée de tension

Nous savons tous à quel point il peut être désagréable d’avoir mal à la tête. Ce mal-être nous empêche de mener à bien nos tâches quotidiennes. Il  nous incommode et nous vole généralement notre énergie. Nous avons tous expérimenté cela à un moment donné. Bien qu’il existe de nombreuses versions de cette affection, la céphalée de tension est l’une des plus courantes.

Il s’agit d’un type de mal de tête qui apparaît en raison d’une tension excessive des muscles du cou et du cuir chevelu. Nous estimons que ces contractions exagérées de la musculature produisent 78% des cas de maux de tête dans le monde. Ils sont généralement associés à des problèmes tels que la dépression, l’anxiété ou le stress. Il peuvent néanmoins affecter pratiquement n’importe qui.

Bien qu’elle ne génère généralement pas plus de problèmes qu’une simple gêne, la céphalée de tension peut devenir relativement sérieuse si elle perdure longtemps. Nous vous présenterons dans le  cadre de cet article les principales causes de ce trouble et ce que vous pouvez faire pour la combattre.

Qu’est-ce qu’une céphalée de tension ?

La plupart des personnes atteintes de ce trouble ont la sensation d’avoir un bandage qui oppresse leur tête. Elles ressentent donc une légère douleur généralisée. Mais cela peut s’avérer très désagréable. Une céphalée de tension n’empêchera généralement pas la personne de s’acquitter de ses tâches quotidienne. Elle produira néanmoins un sentiment de manque de clarté, de fatigue et de mal-être.

céphalée de tension

Bien que nous ne sachions pas exactement pourquoi la céphalée de tension se produit, nous savons qu’il existe plusieurs facteurs qui prédisposent son apparition :

  • Les épisodes de stress, d’anxiété ou de dépression prolongés dans le temps
  • L’insomnie et le manque de sommeil pendant plusieurs jours d’affilée
  • Forcer la vue pendant des périodes prolongées. Cela peut par exemple se produire lorsque nous regardons un écran fixement ou lorsque nous n’utilisons pas de lunettes alors que nous avons une myopie
  • Mauvaise posture lorsque nous dormons ou sommes assis. Cela provoque une raideur de la nuque

La céphalée de tension survient généralement moins de 15 jours par mois. Nous considérons que nous faisons face à un autre type de trouble, tel que des maux de tête chronique, si la fréquence est plus élevée. Bien qu’elle puisse être causée par le stress, elle est généralement classée comme un problème différent.

Comment traiter la céphalée de tension

Le secret pour traiter la céphalée de tension est de découvrir exactement pourquoi elle se produit. Vous saurez quel est le moyen le plus efficace pour la faire disparaître si vous y parvenez. Il convient, pour ce faire, de se poser les questions suivantes :

  • Qu’est-ce qui a changé les jours précédents l’apparition du mal de tête ?
  • Souffrez-vous de beaucoup de stress dernièrement ? Si oui, s’est-il intensifié ces derniers jours ?
  • Avez-vous forcé les muscles de votre cou ou de votre dos de quelque façon que ce soit ? Cela peut arriver, par exemple, lors d’un exercice physique intense.
  • Adoptez-vous des postures peu naturelles pendant de longues périodes ?
  • Avez-vous forcé la vue plus que d’habitude ? Par exemple, en regardant trop longtemps l’écran d’un ordinateur ou d’un téléphone portable.

Vous pouvez, e fonction des réponses à ces questions, adopter différentes stratégies pour combattre la céphalée de tension. Par exemple, si vous pensez que le problème est dû à un excès d’émotions négatives, vous pouvez recourir à des techniques de relaxation pour réduire l’impact négatif du stress sur votre corps.

Il peut suffire, si vous pensez que votre mal de tête est dû à des facteurs physiques (mauvaise posture ou surcharge de certains muscles), de changer certaines habitudes et d’être plus attentif aux postures et aux mouvements que vous adoptez.

céphalée de tension

Dois-je aller chez le médecin ?

La céphalée de tension ne devrait généralement pas être une source de préoccupation. Il est néanmoins parfois nécessaire d’aller voir un professionnel pour vérifier qu’il n’existe pas de problème plus important. Certains de ces cas sont :

  • Le mal de tête devient très intense
  • Le mal de tête apparaît très soudainement
  • Des problèmes associés apparaissent, tels que la perte d’équilibre ou la difficulté pour parler
  • Vous devez prendre des analgésiques fréquemment, plus de trois jours par semaine

Dans de telles hypothèses, aller chez le médecin est la meilleure option. La céphalée de tension disparaît toutefois souvent d’elle-même. Vous pouvez par ailleurs la comprendre comme un avertissement de votre corps comme quoi il est nécessaire de changer certains aspects de votre vie.


A découvrir aussi