Exercice physique et stress : quel est le rapport ?

19 avril 2018 dans Cerveau 40 Partagés
femme qui fait du sport

Quelle activité faites-vous pour vous sentir mieux dans votre peau et en bonne santé ? Si vous avez répondu de l’exercice physique, vous avez de la chance. Les personnes qui n’exercent pas d’exercice physique ont tendance à accorder peu d’importance aux avantages de celui-ci.

L’exercice physique et le stress ont une relation inversement proportionnelle. De manière générale, l’exercice physique est une méthode efficace et saine pour combattre le stress. En pratiquant fréquemment des exercices physiques, nous nous sentons moins stressés.

Il faut dire qu’un corps qui ne bouge pas est un poids mort. Un enfant apathique, sans énergie, est peut être considéré comme un enfant maladif, qui n’est pas en bonne santé. Le manque d’exercice entraîne une détérioration de la santé. En outre, le manque d’exercice physique rend impossible de faire face à des situations extrêmes, favorise un métabolisme lent, une faible énergie, une tendance à trop manger et à abuser des médicaments.

L’exercice physique et le stress ont une relation inversement proportionnelle. L’exercice physique aide à combattre le stress.
Partager

femme mangeant un hamburger

Les problèmes du stress

Un stress excessif entraîne une détérioration de la santé. Lorsque nous restons dans des états de stress pendant de longues périodes, des réactions négatives se produisent dans notre corps en raison de la sécrétion de certaines hormones, comme le cortisol.

Le stress réduit également nos niveaux d’énergie. Nous nous fatiguons plus facilement. Cela favorise l’absentéisme et la négligence dans l’exécution des tâches et des activités. Le coût personnel de tout cela est incommensurable. Ces liens au stress s’accompagnent de bon nombre de troubles. Le stress peut nous amener à souffrir de troubles coronariens, de maladies gastro-intestinales, psychologiques, respiratoires, immunologiques, etc.

Par exemple, les conséquences du stress chronique sur le système cardiovasculaire se produisent à plusieurs niveaux. La fine paroi interne des vaisseaux sanguins peut se déchirer et fuir.

Si le stress est chronique, il peut déclencher des troubles tels que l’hypertension artérielle, les maladies coronariennes, la tachycardie, les arythmies cardiaques épisodiques, les anévrismes, les embolies… Et ce uniquement au niveau cardiovasculaire.

C’est pourquoi il nous faut mettre en œuvre des stratégies pour faire face au stress. Eh bien, l’exercice physique est une excellente stratégie pour lutter contre les effets négatifs du stress.

femme avec une douleur dans le coeur
Pratiquer des exercices aérobies améliore notre santé

L’exercice est une activité plus ou moins vigoureuse qui nécessite de grandes quantités d’oxygène. Pour faire de l’exercice au profit de votre système cardiovasculaire (cœur et vaisseaux sanguins), vous devez effectuer un exercice aérobie soutenu durant au moins 20 minutes.

L’exercice aérobie est un exercice relativement vigoureux qui ne dépasse pas la capacité du cœur à apporter la bonne quantité de sang et d’oxygène à vos muscles. Aérobie est relatif à l’air.

Plus l’exercice est difficile, plus la fréquence cardiaque augmente. Si vous faites trop travailler vos muscles, votre cœur ne sera pas en mesure de leur fournir suffisamment d’oxygène. À ce stade, vous aurez un déficit d’oxygène et ne serez pas en mesure de maintenir le niveau d’activité.

L’exercice physique comme méthode de relaxation active

Il existe deux types de relaxation: la relaxation active et la relaxation passive. La relaxation passive est pratiquée par des exercices tels que la respiration diaphragmatique, la relaxation musculaire progressive, la méditation, etc.

D’un autre côté, la relaxation active peut être faite de plusieurs façons. Nous pouvons pratiquer la relaxation active en courant, en faisant du jogging, en marchant, en faisant du vélo, en nageant, dansant, etc. Autrement dit, nous pouvons pratiquer une relaxation active par l’exercice physique.

La relaxation active est meilleure quand elle n’implique pas de compétition énergétique. Auquel cas, elle pourrait plutôt devenir une source d’angoisse. Il y a une grande différence entre courir tranquillement et le faire au côtés de concurrents dans une course de 100 mètres.

homme faisant du sport en plein air
Exercice physique et stress

Comme nous l’avons dit, l’exercice physique et le stress sont étroitement liés. Si nous pratiquons régulièrement un exercice physique d’intensité modérée, nous pouvons garder nos niveaux de stress à un niveau limité.

La pratique régulière de l’exercice nous aidera tant physiquement que mentalement. Nous brûlerons des calories et cela réduira en outre les effets du vieillissement. Selon la littérature scientifique médicale, les types d’améliorations que nous pouvons éprouver en effectuant de l’exercice physique sont les suivants:

Amélioration du sommeil

Avec une quantité modérée d’exercice physique, nous allons réduire les niveaux d’adrénaline et de noradrénaline, ce qui nous aidera à mieux dormir. Celui-ci sera de surcroît plus réparateur.

De faibles niveaux de cortisol sont également associés à une meilleure qualité de sommeil. Lorsque nous effectuons un exercice physique modéré, nous réduisons les niveaux de cette hormone.

Risque plus faible de crises cardiaques

Les personnes qui brûlent moins de 2000 calories par semaine, en ne faisant pas d’exercice, sont 64% plus susceptibles de subir une crise cardiaque que les personnes qui en brûlent plus de 2000. N’oubliez pas que le stress est un facteur de risque cardiovasculaire.

En pratiquant régulièrement des exercices physiques modérés, nous brûlerons plus de calories. Par conséquent, nous réduirons la probabilité d’avoir une crise cardiaque.

couple sautant dans le champ

Une meilleure forme physique nous donne une plus grande capacité à consommer de l’oxygène pendant l’exercice. Cela se traduit par une fréquence cardiaque au repos plus basse, une production plus faible d’acide lactique et une augmentation maximale de la capacité de performance.

Plus nous faisons d’exercice, plus nous réduisons les triglycérides. Nous améliorerons également le rapport entre les lipoprotéines de haute densité et les lipoprotéines de basse densité dans le sang. Les lipoprotéines de basse densité transportent le cholestérol vers les tissus, et potentiellement former des plaques d’athérosclérose.

Une plus grande capacité à faire face aux sources de stress

La recherche suggère que l’augmentation du flux d’oxygène vers le cerveau augmente la disponibilité du glucose. Le glucose améliore le fonctionnement du cerveau. Si nous améliorons ce dernier, nous nous sentirons moins stressés. Les niveaux de catécholamines du cerveau sont réduits à la suite de l’exercice et stabilisent les sautes d’humeur. Ceci est utile pour diminuer les sentiments d’angoisse et de tristesse.

Comme nous le voyons, l’exercice physique et le stress sont étroitement liés. Une meilleure forme physique aide à faire face au stress. L’exercice nous rend plus forts physiquement et mentalement, créant un sentiment de plus grande capacité à contrôler ce qui nous stresse.

A découvrir aussi