Les 3 types de conflits et leurs caractéristiques

Tous les conflits se caractérisent par une tension en raison de postures divergentes. Si le conflit peut être une bonne chose, car il stimule le changement, il peut aussi marquer le début d'un désastre s'il est mal géré.
Les 3 types de conflits et leurs caractéristiques

Dernière mise à jour : 22 août, 2021

Les différents types de conflits découlent de différentes formes de désaccord. Les intérêts ou les objectifs de deux personnes ou de groupes divergent parfois, et les différences sont parfois si grandes qu’il est impossible de parvenir à un accord.

Tous les types de conflits se caractérisent par des prises de position excluantes. La coexistence de ces prises de position n’est alors pas possible. Par conséquent, soit l’une d’elles s’impose, soit les différentes parties trouvent une alternative qui les satisfasse toutes.

Il est important de connaître les différents types de conflits, car cela permet de mieux délimiter le désaccord, facilitant ainsi sa résolution. Nous pouvons identifier trois types de conflits.

“La concorde augmente les petites fortunes, la discorde ruine les plus grandes.”

– Sallust –

Dispute de couple.

1. Les conflits selon le contenu

Les conflits selon le contenu sont ceux dans lesquels des motivations ou objectifs explicites marquent le conflit. Voici les conflits qui font partie de ce groupe :

  • Conflit de pouvoir. Il a lieu lorsque la domination ou la légitimité d’un pouvoir est remise en question par une autre instance de pouvoir. Ce n’est pas négatif en soi, car cela encourage les oppositions dans les démocraties.
  • Conflit d’intérêts. Il a lieu lorsque les objectifs d’une personne ou d’un groupe s’opposent d’une manière ou d’une autre aux objectifs d’une autre personne ou d’un autre groupe. Ce qui est bénéfique pour certains peut porter préjudice à d’autres dans une certaine mesure.
  • Conflit de valeurs. Des valeurs s’opposent. Il existe au moins deux systèmes éthiques concurrents et les parties perçoivent que la validation de l’autre implique le sacrifice de leur propre vision du monde.
  • Conflit de personnalité. Il correspond aux divergences que produisent des manières d’être et d’agir incompatibles.
  • Conflit de communication. Il n’y a peut-être pas de vrai conflit ici mais une mauvaise gestion de la communication. Cela amène à approfondir ou à mettre en évidence des différences qui ne sont peut-être pas si pertinentes.

2. Les conflits selon l’interaction

Il est également possible de classer les conflits en fonction des participants. Cette catégorisation est utile pour définir qui sont les sujets actifs. Elle permet également de délimiter les voies de solution possibles. Au sein de ce groupe, nous trouvons les conflits suivants :

  • Conflit intergroupal. Ce conflit se produit entre deux ou plusieurs groupes. Dans ce cas, le conflit implique des communautés. L’exemple le plus évident est une guerre.
  • Conflit intragroupal. Il se produit lorsque se forment au sein d’un groupe des factions qui s’affrontent ou génèrent des tensions les unes avec les autres. Il peut survenir dans tout type de groupe, y compris la famille par exemple.
  • Conflit interpersonnel. Il se produit lorsque deux individus spécifiques sont en conflit. Les conflits entre deux collègues ou au sein du couple en sont des exemples.
  • Conflit intrapersonnel. Ce type de conflit diffère de tous les autres. Dans ce cas, il n’y a pas de divergence avec les autres, mais avec soi-même.
Deux amies qui se disputent.

3. Les conflits selon le niveau de réalité

Ces types de conflits peuvent paraître surprenants au premier abord, mais ils sont très fréquents. Le facteur ultime est la perception et l’intention : les conflits ne sont pas tous réels et n’ont pas les mêmes implications pratiques. Au sein de ce groupe, nous trouvons les conflits suivants :

  • Conflit réel. C’est le conflit qui existe objectivement. Des objectifs, des intérêts ou des attitudes se heurtent les uns aux autres.
  • Conflit imaginaire. Il n’y a pas de conflit objectif, mais une perception erronée. Une personne croit que ses motivations diffèrent de celles des autres, mais ce n’est pas le cas.
  • Conflit inventé. Il s’agit d’un conflit imaginaire, mais que l’on génère délibérément. Il se base sur le mensonge et la manipulation. Par exemple : une personne accuse une autre d’être agressive pour nuire à son image devant les autres.

Il convient de préciser que tous les types de conflits ont également des niveaux d’intensité différents. Ils peuvent parfois se manifester sous forme d’une légère tension, mais également entraîner des conséquences importantes.

Cela pourrait vous intéresser ...
La médiation narrative, une technique de résolution des conflits
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
La médiation narrative, une technique de résolution des conflits

La médiation narrative est une technique de résolution des conflits qui peut convenir parfaitement à des situations conflictuelles dans le couple.



  • Hernandez, M. S. L. (2017). Teoría del conflicto y tipos de conflicto. Susana Gil Martínez.