L’engagement dans les relations

· 27 août 2018

Les relations affectives sont souvent un aspect important de notre vie, qu’elles soient familiales, amicales ou amoureuses. Nous considérons parfois ces dernières comme les plus fondamentales à notre bien-être. Ces relations se caractérisent par une union basée sur l’amour. Mais, qu’est-ce que l’amour, réellement ?

De nombreuses choses ont été écrites sur les composants fondamentaux de l’amour. Nous en distinguons généralement trois : la passion, la confiance et l’engagement. Tous sont importants pour le maintien d’une bonne relation. De sorte que sa création et son maintien doivent être l’une des priorités de tous ceux qui souhaitent vivre en couple.

Nous réfléchirons dans le cadre de cet article à l’engagement dans les relations. Il s’agit de la plus controversée des trois composantes de l’amour. L’engagement est généralement considéré comme une bonne chose. Mais, dans quelle mesure cela est-il vrai ?

Avant de chercher à savoir si l’engagement dans les relations est bénéfique ou non, nous devons tout d’abord apprendre à distinguer ce des deux autres composantes de l’amourApprofondissons.

Qu’est-ce que l’engagement ?

L’engagement est la volonté des personnes qui composent une relation de rester ensemble. Toutes les relations nécessitent un certain degré d’engagement. Il existe néanmoins de nombreuses différences. L’engagement auprès d’un parent, d’un ami ou d’un conjoint ne sera évidemment pas le même. Nous exigerons généralement davantage d’engagement dans une relation de couple que dans une amitié.

En d’autres termes, l’engagement est une sorte de contrat social que les deux parties acceptent. Le fait de dire nous sommes « amis », « fiancés » ou « époux » est ce qui scellerait ledit contrat. Le problème est que les clauses de ce contrat ne sont généralement pas explicitement énoncées par les deux parties. Les caractéristiques dudit contrat sont souvent définies par ce que la société considère que les deux parties doivent respecter.

L’objectif principal de l’engagement dans les relations est de maintenir une certaine sécurité et un contrôle de ces dernières. Nous pouvons maintenir une série d’attentes sur le comportement de l’autre partie de la relation lorsque ce contrat social existe. Cela nous aidera à anticiper les situations pouvant survenir. Et à agir en conséquence.

Au niveau de l’adaptation évolutive, le maintien du contrôle et de la sécurité dans les relations serait une aide dans de nombreux aspects de l’existence. Par exemple, dans le cas des couples, une relation fondée sur l’engagement aiderait à élever des enfants. En effet, les enfants naissent totalement sans défense et ont besoin des soins constants de leurs parents. Lorsque, à certains moments antérieurs de l’histoire de l’humanité, la charge du bébé n’incombait pas à deux adultes, les chances de survie de ce dernier s’en trouvaient très limitées.

L’engagement dans les relations actuelles

Comment cette facette des relations de couple se traduit-elle aujourd’hui ? Nous considérons généralement qu’avoir un engagement implique plusieurs choses  :

  • Ne pas être infidèle. L’infidélité est souvent une raison impérieuse pour mettre fin à une relation.
  • L’intention de maintenir la relation à l’avenir. Si l’une des personnes pensait à rompre avec l’autre, nous considérerions que le couple n’a aucun engagement.
l'engagement dans les relations

Est-ce quelque chose de bon ou de mauvais ?

Nous constaterons que de nombreuses relations se caractérisent par une certaine toxicité si nous observons attentivement autour de nous. L’une des explications possibles est que l’engagement dans les relations peut constituer le cœur de la plupart des problèmes. En théorie, cela pourrait être dû à trois facteurs inhérents à l’engagement :

  • Le contrat social implicite
  • Les attentes que cela implique
  • Le contrôle sur les autres

Voyons chacun d’eux.

Le contrat social

Nous nous référons, lorsque nous parlons de contrat social implicite, aux conditions non explicites que nous considérons comme devant être remplies dans un couple. Les personnes en couple ne disent généralement pas clairement ce qu’elles attendent l’une de l’autre. Au contraire, elles commencent la relation en ayant une série d’idées sur la manière dont chacun devrait « se comporter ».

De sorte que chacun interprète différemment ce que l’engagement implique dans les relations. Ainsi, alors que l’une des parties a une idée du couple, l’autre peut penser de manière totalement différente. Il est dès lors facile que les conflits apparaissent en raison d’un malentendu initial.

Les attentes sociales

Un autre aspect fondamental étroitement lié au précédent est l’apparition des attentes sociales. Le fait d’avoir un engagement envers une autre personne nous amène à avoir une série d’idées sur la manière dont elle devrait se comporter pour nous complaire. Le problème apparaît lorsque quelqu’un ne répond pas à nos attentes. De sorte que nous nous sentons trompés.

Les deux parties d’une relation tenteront généralement de répondre aux attentes de l’autre. Cependant, ceci peut être réalisé au détriment de nos propres besoins. Cette manière d’agir tendra à déclencher un sentiment d’aliénation par l’autre et, finalement, à ne pas se sentir libre.

l'engagement dans les relations

Besoin de contrôle

Enfin, l’engagement dans les relations peut générer un certain besoin de contrôle sur les autres. Cela se produirait lorsque nous cherchons à être sûr de notre partenaire. Le problème est que le contrôle peut générer une dépendance émotionnelle, de sorte que l’autre personne se sente étouffée et aliénée.

N’oublions pas que l’autonomie est une nécessité vitale de l’être humain. Nous ne pouvons pas nous attendre à ce que les autres agissent selon nos critères. Une relation basée sur la subordination de l’un sur l’autre rompt complètement avec ce sentiment de liberté. Cela ne suscitera que mécontentement et malheur pour les deux membres du couple.

Conclusion

L’engagement n’est jamais qu’un simple accord entre les parties qui composent une relation. Il ne devrait pas devenir un aspect central de la relation même s’il en est un aspect important. Il peut, à l’extrême, causer davantage de tort que de bien.

La plupart des problèmes d’engagement se résolvent néanmoins si nous sommes en mesure d’expliquer ce que nous attendons de l’autre personne. Il est également nécessaire d’apprendre à laisser libre notre conjoint. Ces deux compétences sont fondamentales pour disposer une relation qui nous rende heureux.