3 mythes sur l’infidélité

14 mai 2018 dans Couple 0 Partagés
couple brisé

Il existe un grand nombre de mythes sur l’infidélité. Il est vrai qu’il s’agit d’un fait grave, qui suppose un point d’inflexion chez beaucoup de couples. Cependant, la culture s’est aussi chargée d’alimenter de fausses convictions à ce sujet. Elle a donné une importance radicale à l’infidélité, une importance qu’elle ne mérite pas souvent.

Une infidélité cause de grandes blessures, oui. Le couple ne redevient plus jamais pareil après un tel épisode. Mais cela ne veut pas dire qu’il s’agit d’une hécatombe sans solution. Ou qu’elle doit forcément déboucher sur des traumas et des tragédies personnelles.

Beaucoup de mythes sur l’infidélité naissent et restent en vie parce que ceux qui les admettent ou les divulguent partent d’un concept idéalisé de l’amour et du couple. Nous pensons que rien n’est parfait, encore moins un sentiment. Nous sommes tous imparfaits et sujets aux erreurs ou au manque de cohérence. L’important est de savoir évaluer ces erreurs et de reprendre le bon chemin par la suite.

“L’infidélité n’est pas un acte pour trouver la passion dans d’autres corps: c’est un prétexte pour retrouver la passion en soi.”

-John Désiré-

mythes sur l'infidélité

1. Il n’y a plus d’amour, l’un des mythes sur l’infidélité

L’un des mythes sur l’infidélité dit que cette dernière n’a lieu que lorsque l’amour disparaît dans le coupleCeci n’est pas vrai. Dans ce cas, comme dans tous les autres, on ne peut pas partir d’un préjugé pour essayer de comprendre ce qu’il s’est passé. Il est nécessaire d’évaluer la situation avec soin. Et il faut aussi l’interpréter sereinement, surtout si nous voulons sauver notre couple.

Les circonstances et la façon dont s’est déroulée l’infidélité en disent beaucoup sur elle. Elle a pu être accidentelle et sans importance. Tout comme elle a pu être le signal d’un conflit non résolu dans le couple. Il est peut-être temps de faire des changements. Une infidélité ne signifie pas nécessairement que l’amour a disparu.

Ces mythes sur l’infidélité génèrent parfois une souffrance non nécessaire. Personne, bien entendu, n’aime vivre cette situation. Cependant, avant de vivre une tempête intérieure, il faut essayer de comprendre ce qui s’est passé.

2. Il n’y a pas de satisfaction sexuelle dans le couple

Quand une infidélité se produit, il est habituel que l’auto-confiance de la personne qui en souffre soit touchée. Avec la rage et l’impuissance produites par cette situation que l’on ne peut changer, on ressent aussi un terrible doute. À propos de quoi ? De notre propre valeur ou de notre rôle dans le couple. “Est-ce de ma faute ? Je n’en fais peut-être pas assez ?”.

L’un des mythes sur l’infidélité dit que l’on cherche un nouveau partenaire quand on n’est pas satisfait au niveau sexuel. Ceci peut être vrai mais ne l’est pas dans la majorité des cas. Le plus souvent, les infidélités sont surtout circonstancielles. En d’autres termes, elles ne compromettent pas les aspects fondamentaux du couple.

homme préoccupé par l'infidélité

Il est possible qu’une personne soit en quête de nouveauté ou se sente simplement flatté par l’intérêt que lui porte quelqu’un. Elle veut ainsi pouvoir continuer à ressentir cette sensation et la renforcer. Il est aussi possible qu’elle se laisse emporter par le désir de jouer le séducteur/la séductrice. Mais, en même temps, ces personnes aiment et désirent toujours leur compagnon/compagne. Il s’agit simplement d’un moment d’immaturité et d’égoïsme auquel on ne réfléchit pas à temps.

3. On ne doit jamais la pardonner

Un autre mythe sur l’infidélité est qu’elle ne doit jamais être pardonnée, quelles que soient les circonstances. Accorder son pardon reviendrait à perdre tout respect dans le couple. Cela ne conduirait qu’à une réitération de ce comportement. Ceci n’est pas non plus vrai; tout du moins, ça ne l’est pas pour beaucoup de couples.

Une infidélité ne doit pas être prise à la légère, comme si l’autre s’était tout simplement lavé les dents. Mais elle ne doit pas non plus être élevée à la catégorie de tragédie grecque sans solution. Nous devons surtout évaluer les circonstances dans lesquelles elle s’est produite et, plus particulièrement, la qualité de la relation que l’on entretient avec notre compagnon/compagne.

Une chose est certaine: une infidélité aura le poids que nous lui donnerons et ses conséquences dépendront de plusieurs points. Parmi ces derniers, nous retrouvons la gestion personnelle de cette infidélité. Ce peut être un fait qui réclame de l’attention, de la réflexion et un dialogue ; il va provoquer des blessures profondes qui mettront du temps à cicatriser. L’important est que nous aurons nous-mêmes un rôle dans cette durée et dans la constitution de cette nouvelle peau.

La chose essentielle, dans un couple, est le sentiment qui l’unit et la qualité de son lien. Même les couples les plus heureux peuvent connaître des moments de crise. En tant qu’êtres humains, nous sommes ambigus et contradictoires. Ce n’est qu’en comprenant et en acceptant cela que nous pourrons comprendre que la réalité n’est pas noire et blanche. Et que les mythes sur l’infidélité doivent être détruits.

A découvrir aussi