L’éducation sexuelle : ce que vous devez savoir

7 février 2020
L'éducation sexuelle commence à gagner de plus en plus d'importance dans la société. Il est essentiel de savoir pourquoi elle est nécessaire, et quels avantages elle nous apporte.

L’éducation sexuelle, ce n’est pas n’importe quel sujet. Beaucoup de personnes ne savent même pas que lorsqu’on parle d’éducation sexuelle, il s’agit d’un thème que la loi demande à l’éducation actuelle de traiter, bien que de manière transversale.

Ainsi, chaque établissement d’enseignement est responsable de décider de la mise en oeuvre de ces programmes. Si tant est qu’ils décident de les intégrer. Allons plus loin.

Qu’est-ce que l’éducation sexuelle ?

Pour faire référence à l’éducation sexuelle, on parle souvent d' »éducation affective-sexuelle ». Cependant, les deux concepts ont la même signification. De plus, l’éducation affective-sexuelle peut devenir un terme répétitif.

Si nous prenons comme référence l’origine du mot sexe, l’éducation sexuelle signifie « l’éducation des sexes ». Autrement dit, il s’agit d’une question qui traite tout ce qui concerne la façon dont les gens – considérés comme des êtres sexués – interagissent intimement et publiquement, à la fois émotionnellement et érotiquement. Par conséquent, lorsque l’on parle de sexe, cela fait implicitement référence aux émotions, à l’affection et aux liens.

Une séance d'éducation sexuelle

Ainsi, l’éducation sexuelle est une question d’éducation aux relations émotionnelles et érotiques, mais son rôle est également de nourrir les connaissances de ceux qui les reçoivent afin qu’ils puissent mener une vie beaucoup plus épanouie.

Cependant, il est important de mentionner que tout cela se fait, comme pour toutes les autres matières,à travers une méthodologie, avec des objectifs, une stratégie pédagogique et une série de ressources pédagogiques.

Difficultés aujourd’hui

Bien que l’éducation sexuelle soit prévue par la loi et soit en charge de couvrir un besoin (comme nous le verrons plus loin), il existe des difficultés qui rendent très difficile la mise en place d’interventions éducatives de qualité :

  • La transversalité : ce fait, déjà commenté ci-dessus, a un impact sur la manière dont on mène les interventions d’éducation sexuelle. Si c’est chaque centre qui décide de la façon dont cette question est abordée, alors il y aura une inégalité abyssale entre les centres, comme le nombre de sessions, qui les réalise, quel est leur contenu, qui reçoit ces interventions, etc
  • L’enseignement par des professionnels : il arrive parfois que le responsable de l’intervention éducative ne dispose pas de la formation nécessaire pour le faire. En plus d’être inapproprié, c’est dangereux. Dans un contexte où l’on parle de connaissance de soi, d’amour, de relations, d’identités, d’orientations et bien plus encore, il est facile de tomber dans l’endoctrinement, s’il n’est pas mené de manière rigoureuse et scientifique. Le sexologue est donc le professionnel le mieux qualifié pour réaliser ce type d’interventions pédagogiques
  • La reconnaissance sociale de la sexologie : les interventions de sexologie n’ont toujours pas beaucoup d’acceptation au niveau social. Si nous comparons cette discipline avec une autre, nous verrons qu’elle n’est pas considérée comme une priorité. Ce fait implique un très faible investissement de ressources dans l’éducation sexuelle. Bien que, cela commence heureusement à changer

À qui l’éducation sexuelle s’adresse-t-elle ?

L’éducation sexuelle est généralement associée à l’âge adolescent. L’adolescence est cruciale pour intégrer ces connaissances, car il s’agit d’un âge qui implique de nombreux changements dans ce domaine. Cependant, l’éducation sexuelle peut être dispensée, c’est en fait recommandé, à toutes les étapes de la vie.

Les complexes liés à l’apparence physique ou les craintes dans certaines relations sont deux exemples d’expériences qui peuvent survenir à tout moment de notre vie. Et ces types de programmes répondent à ces difficultés et à bien d’autres. Cela favorise la connaissance de soi et la diversité.

De cette façon, l’éducation sexuelle peut aider de nombreuses personnes qui vivent des situations problématiques. Par conséquent, nous vous conseillons de mener des interventions éducatives dans ce domaine à toutes les étapes de la vie.

Un groupe d'éducation sexuelle

Pourquoi l’éducation sexuelle est-elle nécessaire ?

En substance, l’éducation sexuelle nous encourage à mieux nous relier à nous-mêmes et aux autres. Elle nous fournit un large éventail de connaissances et d’outils de différents prismes. Cela permet de mener une vie émotionnelle et érotique saine.

De plus, si l’éducation sexuelle était mieux réglementée et mieux prise en compte, le nombre de difficultés et de problèmes dans les relations entre les personnes se réduirait considérablement. Dans ce domaine, l’expression « la connaissance nous libère » devient particulièrement importante, car lorsque vous commencez à connaître la diversité qu’offre la sexualité, vous acceptez que chaque relation est différente, qu’il existe des façons infinies de se sentir à l’aise et d’avoir du plaisir dans un relation.

Contrairement à ce que l’on peut penser, l’éducation sexuelle ne consiste pas à enseigner comment mettre un préservatif. Croire cela revient à dire que les mathématiques consistent à savoir combien font 2 + 2.

Bien qu’il soit nécessaire de parler des infections sexuellement transmissibles, des méthodes de contraception et du fonctionnement des organes génitaux masculins et féminins, il est également important d’apprendre à dire « non » à une relation non souhaitée, et que la pénétration n’est pas la seule relation qui existe. Qu’il ne faut pas toujours être le plus endurant, et qu’il existe des préjugés sur les relations érotiques qui s’imposent à la société mais qui ne correspondent pas à la réalité.