Le rire de la femme psychopathe, le charme manipulateur

La psychopathie chez les femmes apparaît de manière plus secrète et sibylline que chez les hommes. Ils sont très habiles dans les techniques de manipulation, et utilisent souvent le rire, le charme et le sens de l'humour, comme ressource pour séduire les autres...
Le rire de la femme psychopathe, le charme manipulateur
Valeria Sabater

Rédigé et vérifié par Psychologue Valeria Sabater.

Dernière mise à jour : 02 octobre, 2022

Le rire de la femme psychopathe est un leurre avec lequel gagner la confiance. Il sert aussi à éblouir, faire preuve d’ingéniosité et de proximité avec la personne qui vous intéresse. Avec ce geste social, elle parvient à être le centre de l’attention et à renforcer son sentiment de grandeur. Car s’il y a une dimension qui ressort chez les femmes atteintes de psychopathie, c’est bien le narcissisme.

De même, cela peut frapper plus d’un d’entre vous que ce trouble de la personnalité apparaît également sur le chromosome XX. Car la vérité est que, dans notre culture populaire, renforcée surtout par le monde du cinéma et de la littérature, elle nous a fait associer presque exclusivement la personnalité psychopathe au genre masculin. Mais parfois, ce n’est pas le cas.

Il convient de noter qu’un autre écrivain est devenu célèbre lorsqu’il a décidé de représenter la figure d’une femme psychopathe. Shocking était, par exemple, Amy Dune du livre Gone Girl de Gillian Flynn. Et l’inoubliable personnage d’Annie Wilkies, dans Misery de Stephen King. Maintenant, ces dames effrayantes correspondaient-elles au modèle de comportement décrit par la science ?

Eh bien, quelque chose que l’on nous dit dans une étude du Dr Caroline Logan, psychologue médico-légale à l’Université de Manchester (Royaume-Uni), c’est qu’en réalité, la psychopathie chez les femmes a peu de recherches scientifiques. Et il en est ainsi parce que leur comportement n’est pas si facile à identifier. Mais cela ne veut pas dire que leur présence n’est pas hautement nocive…

La femme psychopathe sape souvent l’estime de soi des autres. Elle le fait en répandant des rumeurs, en intimidant et en retournant l’environnement de la victime contre elle.

femme avec un rire de psychopathe féminin
Selon une étude, les femmes atteintes de psychopathie utilisent le rire de manière insensible et manipulatrice.

Le rire de la femme psychopathe

Tous les psychopathes ne commettent pas de crimes. Bien que les films et les livres nous apportent cette image plus sombre et plus menaçante de ce profil, la réalité est loin de cette image. En fait, une étude de l’Université de Tromsø, en Norvège, indique que seulement 17 % de la population carcérale féminine présente une psychopathie.

Pour évaluer ce trait, le test de psychopathie de Robert de Hare est souvent utilisé. Ainsi, et bien que nous sachions que la prévalence de ce trouble est beaucoup plus faible chez les femmes que chez les hommes, ce sont ses propres caractéristiques qui attirent notre attention. Ces dernières années, de plus en plus de documentation scientifique apparaît et il y a une caractéristique curieuse qui mérite qu’on s’y attarde : le rire de la femme psychopathe.

Histrionique séduisant

S’il y a un nom qui se démarque dans l’étude de la psychopathie, c’est bien le Dr Robert Hare. Grand spécialiste de la psychologie criminelle, il nous a livré des ouvrages aussi intéressants que Psychopathy (1984) et le plus notable de tous, Sin conciencia (1993). Quelque chose qui nous fait remarquer dans ses pages est la grande capacité du psychopathe à être éloquent et ingénieux dans sa dialectique.

La femme avec ce profil est non seulement une bonne causeuse, mais frise souvent l’histrionique. Cependant, c’est une histrionique très captivante avec laquelle gagner la confiance et l’attention de qui vous voulez. Ainsi, et au milieu de ces ruses, ressortent leurs rires, éclats de rire et leurs sourires calculés à l’interlocuteur. Il ne manque jamais.

Ce geste permet plusieurs finalités. Le premier est de créer un scénario de détente et d’ouverture émotionnelle. La seconde est de séduire, de transmettre la proximité et même la bienveillance. Le troisième objectif est de donner vérité à leurs mensonges. Un mensonge livré avec un sourire est beaucoup plus véridique et convaincant.

Le rire de la femme psychopathe, la moquerie secrète

Ces données sont intéressantes. Des chercheurs de l’Université de Zurich ont mené une étude portant sur 233 adultes. 143 femmes et 90 hommes. Quelque chose qu’ils ont découvert, c’est qu’en effet, un psychopathe n’utilise pas le rire de la même manière que nous. Le rire n’est pas toujours le reflet de la joie, de la connexion émotionnelle avec les autres, de l’empathie ou le reflet de la détente dans un moment agréable.

Le rire de la femme psychopathe est un outil pour contrôler, tromper et humilier. Bien que les deux sexes utilisent le sourire, le rire et le rire comme des masques sociaux saisissants pour s’intégrer, aimer et attirer l’attention, les femmes vont un peu plus loin. Elles sont plus calculatrices et ne se laissent pas autant emporter par l’impulsivité que les hommes.

Ce sont les ingénieurs des commérages les plus voraces, ils répandent des rumeurs nuisibles pour détruire qui bon leur semble. Ils le font avec un esprit prudent et un charme bon enfant. Son rire, en plus d’être manipulateur, peut aussi être burlesque et froid. Le mépris sort souvent du coin de sa bouche.

Alors que les hommes avec des traits psychopathiques sont définis par l’impulsivité et le manque de planification, les femmes avec cette caractéristique sont plus machiavéliques et calculent mieux leurs objectifs.

Femme représentant le rire psychopathe féminin
Derrière la femme présentant des traits de psychopathie, il y a généralement des antécédents d’abus ou de mauvais traitements.

Ce qui se cache derrière le sourire

Winifred Rule est l’auteur de Born to Destroy, Psychopathy in Females, a Life Story (2013), le premier livre à dresser un portrait complet de la femme psychopathe. Il souligne un aspect intéressant. Ces personnes, en plus d’être incapables d’aimer, ne s’aiment même pas. Leur esprit est dominé par l’envie, le malheur et le sentiment constant de manque. Tout le monde semble leur devoir quelque chose.

Elles sont nocives, en particulier pour leurs êtres les plus proches, comme la famille et même leurs enfants. Cependant, leur agressivité n’est pas comportementale, comme c’est souvent le cas chez les hommes. Elles recourent toujours à un stratagème très clair, comme l’usure psychologique et la domination. Pourtant, derrière ce sourire qui fait office d’outil précieux, se cachent souvent anxiété, stress et dépression.

Les femmes psychopathes ont tendance à souffrir de plus de troubles émotionnels que les hommes psychopathes. En effet, il est frappant de constater que l’histoire clinique de nombre d’entre elles montre, très souvent, un passé d’abus et de maltraitance. Par conséquent, s’il est vrai que les troubles mentaux, comme certains traits de personnalité, n’ont pas de sexe, il y a toujours de petites particularités.

La psychopathie féminine est un domaine dans lequel nous devons encore approfondir.

Cela pourrait vous intéresser ...
Selon la science, les personnalités psychopathes obtiennent plus de succès professionnel
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Selon la science, les personnalités psychopathes obtiennent plus de succès professionnel

Les personnalités psychopathes obtiennent plus de succès professionnel. Leur type de leadership se confond souvent avec les qualifications adaptées...



  • Hare, Robert D. (1990). Without Conscience: The Disturbing World of the Psychopaths Among Us (New York: The Guilford Press). 34.
  • Logan, C. (2011). La femme fatale: The female psychopath in fiction and clinical practice. Mental Health Review Journal16(3), 118–127. https://doi.org/10.1108/13619321111178078
  • Monhonval, P., Linkowski, P., & Leistedt, S. (2011). [The female psychopath: a review]. Rev Med Brux32(3), 158–168.
  • Proyer, Rene T., Flisch, Rahel, Tschupp, Stefanie, Platt, Tracey, Ruch, Willibald. (2012). How does psychopathy relate to humor and laughter? Dispositions toward ridicule and being laughed at, the sense of humor, and psychopathic personality traits. University of Zurich Open Repository. https://doi.org/10.5167/uzh-62966. 5.