Le plaisir et le sens : les ingrédients du bonheur

· 7 juin 2018

Réaliser des activités qui nous donnent du plaisir et ont un sens (ou représentent un objectif) peut nous rendre plus heureux. En fait, le sens et le plaisir sont devenus deux ingrédients essentiels du bonheur.

Mais avant tout, nous devons répondre à une question importante : qu’est-ce que le bonheur ? Se sentir heureux dépend en grande partie de ce que nous faisons et pensons. Nous ne pouvons pas être heureux si nous ne ressentons pas de plaisir dans ce que nous réalisons. Et si nous ne pensons que de façon négative.

« Le bonheur n’existe que là où il y a de la vertu et un effort sérieux car la vie n’est pas un jeu. »

-Aristote-

Qu’est-ce que le bonheur ?

Quand on est heureux, la vie est belle. Mais le bonheur, qu’est-ce que c’est ? Il est important de le définir car la façon dont nous le considérons affecte ce que nous pouvons faire pour l’améliorer. Le professeur Paul Dolan croit avoir la réponse à cette question.

Paul Dolan est internationalement connu en tant qu’expert du bonheur, du comportement et des politiques publiques. Il est professeur de science comportementale à la London School of Economics and Political Science et a été chercheur dans l’équipe du professeur Daniel Kahneman à l’Université de Princeton.

femme connaissant les ingrédients du bonheur

Selon cet auteur, le bonheur est l’ensemble des expériences de plaisir et de sens au fur et à mesure du temps. La vie est belle quand vous vous sentez heureux. Pour le philosophe Jeremy Bentham, le plaisir est la seule chose qui soit bonne. La douleur, au contraire, est la seule chose qui soit mauvaise. Cependant, certains spécialistes préfèrent des termes comme « jouissance » et « souffrance ».

En termes généraux, chacun de nous peut être classifié selon la prépondérance de différentes classes de sensations. Les personnes heureuses ont plus de sensations positives que négatives. En utilisant le langage de Bentham, en général, elles ressentent du plaisir et peu de douleur.

Ainsi, plus vos sensations de plaisir seront fréquentes et intenses, plus vous serez heureux. Malgré tout, il existe d’autres sensations importantes en-dehors des catégories du plaisir et de la douleur : le sens et le manque de sens.

Le principe de plaisir et de sens

Nous pouvons comprendre le plaisir et le sens comme des abréviations pour une large gamme de sensations positives et négatives. Ces sensations seraient les suivantes : la plénitude, le sens et l’utilité d’un côté et, de l’autre, l’ennui et la futilité.

Si nous pensons au travail ou aux études, nous nous rendrons compte que ces activités donnent parfois la sensation d’avoir beaucoup de sensD’autres fois, c’est l’inverse qui se produit. Ces sensations, bonnes comme mauvaises, sont aussi importantes que celles du plaisir et de la douleur.

Ecrire un livre est un magnifique exemple d’une chose qui a un sens, qui représente un but. Boire une bière avec nos amis transmet une sensation de plaisir. Ce sont des sensations différentes mais toutes deux sont sources de bonheur pour nous.

Pour être véritablement heureux, il faut donc ressentir du plaisir et un sens. Il en existe différentes combinaisons. Et il faut les ressentir en même temps. C’est ce que Paul Dolan appelle le principe du plaisir et du sens.

Les émotions négatives peuvent être positives

Ce principe explique la motivation humaine pour chercher du plaisir et un sens/une fin pour éviter la douleur et le manque de sens. Il aide aussi à expliquer pourquoi certaines émotions généralement négatives peuvent parfois être positives si elles ont un but.

La colère, par exemple, a pour but de freiner l’égoïsme et de stimuler le comportement coopératif. Par conséquent, nous ne voulons pas toujours ressentir de bons sentiments. La vie peut être cruelle, tout comme les gens, et nous aurons donc parfois besoin de nous fâcher. Mais nous nous fâchons aussi naturellement, sans but réel. Par exemple, quand nous sommes stressés par de petites contrariétés.

femme en colère

Le bonheur perdu ne peut pas être récupéré

Jour après jour, moment après moment, vous pouvez avoir des sentiments de plaisir, de sens, de douleur et de manque de sens. Vous êtes plus heureux quand vous ressentez plus de sentiments positifs et quand vous les ressentez plus longtemps.

Par conséquent, le bonheur est lié au principe de plaisir et de sens au fur et à mesure du temps. Le temps est une ressource rare, il faut bien le garder à l’esprit. Curieusement, peu de chercheurs considèrent le bonheur en fonction de l’utilisation du temps.

À la longue, nous devons essayer d’utiliser les heures et les minutes pour ressentir un plaisir et un sens généraux le plus longtemps possible. Tout comme nous ne pouvons pas récupérer le temps perdu, nous ne pouvons pas non plus récupérer le bonheur.

Garder un travail que nous n’aimons pas ou maintenir une relation compliquée prolonge tout simplement le mal-être. Un bonheur futur ne compensera pas entièrement cette perte. Le bonheur perdu est perdu pour toujours.

Si vous voulez être plus heureux, vous devrez donc réaliser des activités qui vous procurent du plaisir et un sens dans la vie. Mais n’oubliez pas : ces activités doivent être prolongées dans le temps. Ce n’est que de cette façon que vous pourrez maximiser votre bonheur.