Le mythe d'Orphée et d'Eurydice, un mythe de l'amour

Le mythe d'Orphée et d'Eurydice nous rappelle que l'amour perdure au-delà de toute chose, y compris la mort elle-même. Quand quelqu'un aime vraiment, il est capable d'aller jusqu'en enfer pour rejoindre celui ou celle qu'il aime.
 

Le mythe d’Orphée et d’Eurydice nous parle de l’amour qui est capable de dépasser la mort. Orphée était un être très spécial, fils du roi Œagre et de Calliope, muse de la poésie. De cette parenté, Orphée a hérité d’un talent particulier pour la musique.

Orphée a notamment appris la musique avec Apollon. Il développa une telle maîtrise de la lyre qu’Apollon lui-même lui donna sa propre lyre tant il était comblé par la musique d’Orphée. On raconte que cet instrument avait été conçu par Hermès à partir de la carapace d’une tortue. On dit enfin qu’Orphée était capable de jouer les plus belles mélodies jamais entendues sur Terre.

Son talent était si grand que les dieux et les mortels étaient émus aux larmes en l’entendant jouer. Il parvenait même à émouvoir les animaux sauvages grâce à sa musique. Très romantique, il est tombé amoureux de la nymphe Eurydice.

Qu'est-ce que le mythe d'Orphée et d'Eurydice ?

Le mythe d’Orphée et d’Eurydice

Orphée menait une vie dissolue et aventureuse. C’est pourquoi on lui a proposé d’accompagner les Argonautes dans leur voyage pour trouver la Toison d’Or. Son chant permit même à l’expédition de résister au danger du chant des sirènes. Sauvant par la même les marins du sort funèbre que leur resservaient les sirènes.

 

Ainsi, quand les sirènes se mirent à chanter, il se mit à son tour à jouer de sa lyre. Sa musique fut beaucoup plus belle que le chant des sirènes et il parvint à surpasser le pouvoir de séduction de ces dernières. Un seul marin succomba ainsi au charme des sirènes et finit par mourir.

Après cette expédition, Orphée et Eurydice se réunirent. Eurydice était une très belle nymphe. Un jour, alors que sa silhouette se reflétait dans l’eau, Orphée sentit immédiatement qu’il mourait d’amour pour elle. Il réussit finalement à faire en sorte que cette passion soit réciproque. Après qu’Eurydice tomba amoureuse de lui, ils se marièrent. Ils vécurent un amour passionné et sincère.

La perte d’Eurydice

Bien qu’ils vécurent très heureux dans leur palais, Eurydice n’en demeurait pas moins une nymphe. C’est pourquoi elle éprouvait le besoin régulier d’aller dans les bois pour être en contact direct avec la nature, à laquelle elle appartenait. Un après-midi, comme à son habitude elle se rendit dans les bois et vit un chasseur qui poursuivait un faon sans défense. En l’aidant à s’échapper, elle déclencha la colère du chasseur.

 

Le chasseur lui demanda un baiser en échange de son pardon. Elle refusa par amour pour Orphée. Le chasseur voulut alors la forcer et par peur, elle s’enfuit. Dans sa fuite, elle marcha sur un serpent endormi qui la mordit, causant sa mort de manière instantanée.

En apprenant la mort de son épouse, Orphée se sentit désespéré. Orphée entonna alors une complainte qui émut les dieux. Ces derniers lui accordèrent de descendre jusqu’aux Enfers pour sauver Eurydice.

Grâce à sa lyre et à son magnifique chant, il parvint à faire en sorte que Charon, le batelier, et Cerbère, le gardien de l’entrée des enfers, le conduisent à Perséphone, la reine des enfers. Elle aussi fut émue par la musique d’Orphée.

La grotte dans le mythe d'Orphée et d'Eurydice

 

Ensemble pour toujours

Finalement, Perséphone accepta de laisser Orphée ramener sa bien-aimée à la vie. Cependant, elle posa une condition. Sur le chemin de retour des Enfers, Orphée devrait précéder Eurydice et il ne pourrait pas se retourner pour la voir.

Et ce, jusqu’à ce que la lumière du soleil les recouvre complètement, en dehors du monde souterrain. Orphée accepta. Ne faisant pas confiance à Perséphone, il craignait qu’un démon, et non sa femme bien-aimée, le poursuive sur le chemin du retour au monde des vivants.

 

Ainsi, au moment de sortir de la grotte, il ne put résister et se retourna pour regarder derrière lui. Seul un pied d’Eurydice n’était pas encore couvert par le soleil et par conséquent elle disparut à jamais sous les yeux d’Orphée.

Effondré sous la peine, il continua à faire de la musique. Il fit même pleurer les dieux. Les Bacchantes, des nymphes volages, tombèrent amoureuses de lui, mais Orphée ne céda jamais à leurs tentatives de séduction.

Pour se venger, les Bacchantes le tuèrent et le déchiquetèrent. Cependant, cela permit à Orphée et Eurydice de se retrouver à travers la mort dans le monde souterrain des morts. Ils se retrouvèrent ainsi ensemble pour toujours. Tel est le mythe d’Orphée et d’Eurydice !

 

Delgado, R. G. (2003). Interpretaciones alegóricas del mito de Orfeo y Eurídice por Fulgencio y Boecio y su pervivencia en la Patrologia Latina. Myrtia, 10, 17-33.