Intelligence écologique, un pari pour la nature

· 19 décembre 2018
Dans cet article, nous découvrirons ce qu'est exactement l'intelligence écologique et la manière dont elle peut agir pour réduire l'impact que nous avons sur l'environnement. De plus, nous étudierons différentes clés afin de commencer à améliorer cette capacité grâce à un travail quotidien. 

L’un des problèmes majeurs de notre société est l’impact environnemental immense que notre espèce produit. Avec notre style de vie actuel, nous sommes en train d’épuiser les ressources de la planète à grande vitesse. Les effets commencent à se faire ressentir comme un signal prévenant ce qui risque probablement d’arriver. Mais, comment pouvons-nous faire en sorte d’éviter cela ? L’une des réponses à cette question consiste à améliorer notre intelligence écologique.

Le concept traditionnel d’intelligence a évolué. Dans l’actualité, il est beaucoup plus riche et il couvre de nombreux autres fronts. Ainsi, par exemple personne ne sera surpris aujourd’hui d’entendre des termes tels que l’intelligence émotionnelle et sociale. L’une des variantes les plus récentes de ce concept pourrait être la clé pour réduire notre impact sur l’environnement.

Qu’est-ce que l’intelligence écologique ?

En 2009, Daniel Goleman (auteur d’œuvres connues telles que L’intelligence Émotionnelle) proposa un nouveau concept qui a depuis pris beaucoup d’importance dans certains cercles de la psychologie. Nous parlons en fait de l’intelligence écologique. Selon cet auteur, il s’agirait de la capacité à comprendre l’impact qu’ont nos actions sur notre environnement.

notre impact sur l'environnement et l'intelligence écologique

Ainsi, une personne ayant une faible intelligence écologique aurait une vision très pauvre des répercussions de ses actions sur l’environnement et peu de capacité à modifier son comportement en fonction de celles-ci. Cela la pousserait par exemple à ne pas recycler ou à gâcher de grandes quantités d’eau.

L’auteur propose donc de commencer par penser de manière plus développée à l’impact de nos actions. Selon lui, chaque petit geste compte. Ainsi, le fait d’acheter des produits écologiques ou des vêtements fabriqués en matériaux recyclés peut aider à diminuer notre « empreinte écologique ». Notre existence deviendrait alors plus compatibles avec la survie de la planète à long terme.

« Il ne suffit pas de recycler. Il ne suffit pas non plus d’acheter des aliments biologiques. Pas non plus de changer nos ampoules ou de débrancher nos appareils électriques… Ces pas sont nécessaires mais insuffisants. En réalité, c’est notre manière de penser qu’il faut changer. Tous nos actes ont un impact sur l’environnement : le fait de nier cela est un acte d’ignorant ».

-Daniel Goleman-

Comment développer l’intelligence écologique

Selon Goleman, notre capacité à comprendre l’impact que nous avons sur le monde est atrophiée. C’est ainsi car nous sommes immergés dans une culture consumériste qui joue un rôle de rideau. Nous sommes incapables de voir que nos actions affectent la nature. Cela ne se produisait pas au cours des siècles précédents lorsque les individus vivaient et travaillaient dans la campagne. A cette époque, personne n’oubliait le fait que sa survie dépendait de la nature.

Le problème associé au fait d’avoir une faible intelligence écologique est double. D’une part, les effets négatifs que nous produisons sur la planète se dissipent. D’autre part, notre propre santé mentale souffre à cause du monde artificiel dans lequel nous sommes immergés. Selon diverses études, plus déconnectés nous sommes du monde naturel, plus nous sommes sujets à souffrir de problèmes tels que l’anxiété ou la dépression.

Pour cela, si vous souhaitez vivre une vie heureuse et durable, il est nécessaire de faire un effort conscient pour améliorer votre intelligence émotionnelle. Mais comment y parvenir ?

La solution : devenir plus conscients

La première action qui peut être menée pour améliorer votre intelligence écologique suppose de réunir toute l’information que vous pouvez concernant votre effet sur le monde. Pour différentes raisons, la majorité d’entre nous n’est pas consciente de l’impact environnement de notre style de vie. Nous ne comprenons pas le coût associé à la production de la nourriture que nous consommons, des vêtements que nous portons, de l’entretien de nos maisons ou de nos voitures…

Pour cela, afin de développer cette capacité, la première chose à faire est d’être plus conscients de ce que vous faites. Il s’agit de vous rendre compte des petites décisions que vous prenez quotidiennement et de leur impact sur le monde et la société. Allez-vous travailler en voiture ou en métro ? Achetez-vous de la nourriture écologique ou l’achetez-vous dans un supermarché traditionnel ?

intelligence écologique

Le simple fait de vous informer sur l’influence de vos habitudes modernes sur la nature et d’y réfléchir vous permettra de développer votre intelligence écologique sans vous en rendre compte. 

Bien entendu, le pas suivant est plus difficile à donner. Sauf si vos habitudes sont déjà excellentes, il sera nécessaire de commencer à les modifier pour en adopter d’autres plus durables. Cela peut être un travail de plusieurs années qui vous obligera à vous réinventer quasiment complètement. Cependant, la récompense est inégalable : vous réussirez à laisser un monde beaucoup plus sain duquel vos enfants pourront profiter.