Le mythe de Poséidon, dieu des océans

Le mythe de Poséidon parle du dieu des océans, divinité fondamentale pour tous les peuples méditerranéens, qui fut celui qui détrôna Cronos et créa le célèbre Olympe.
Le mythe de Poséidon, dieu des océans
Sergio De Dios González

Relu et approuvé par le psychologue Sergio De Dios González.

Écrit par Edith Sánchez

Dernière mise à jour : 25 décembre, 2022

Le mythe de Poséidon est l’un des plus importants de l’Antiquité. Il faut se rappeler que les dieux olympiques ont vaincu les Titans, commandés par Cronos, la divinité suprême à cette époque. Après le triomphe, les nouvelles divinités partagèrent ce qui existait:  Zeus se retrouva avec le ciel, tandis que le monde souterrain fut réservé à Hadès et Poséidon obtint les eaux.

Les Grecs pensaient que la terre était un élément qui flottait sur des « eaux primitives ». Pour la même raison, le mythe de Poséidon indique également que ce dieu gouvernait les mouvements telluriques. Il était également associé à certains troubles mentaux et à certains animaux, comme les chevaux et les taureaux.

Le dieu des océans eut une participation très active à divers épisodes de la mythologie grecque . Il était présent à la fondation d’Athènes et joua également un rôle de premier plan dans la célèbre guerre de Troie.

Le mythe de Poséidon dit que c’est précisément cette divinité qui fit qu’Ulysse mit de nombreuses années à retourner dans son pays pour rencontrer sa bien-aimée Pénélope.

Mais plus merveilleuse que la sagesse des anciens et la sagesse des livres est la sagesse secrète de l’océan.”

-Howard Phillips Lovecraft-

mythe de Poséidon

Le mythe de Poséidon : l’origine

Il faut se rappeler que dans la mythologie grecque c’était Cronos qui régnait, avant l’apparition des dieux de l’Olympe. Un oracle assura à ce dieu qu’un de ses fils le détrônerait. Pour cette raison, chaque fois qu’il avait un descendant, Cronos lui-même l’avalait. Cependant, le futur dieu des océans fut sauvé de ce sort par une ruse de sa mère, Rhéa.

Le mythe de Poséidon raconte que Rhéa fit semblant d’avoir donné naissance à un poulain et que Cronos l’avala. Pendant ce temps, elle cacha son fils parmi un troupeau de moutons. Arne, fille d’Éole, le dieu des vents, était sa nourrice. Puis Poséidon fut élevé par les Telkines, qui étaient neuf frères avec la tête d’un chien et la partie inférieure du corps en forme de poisson.

Les Telquines connaissaient l’art de la forge et de la métallurgie. C’est pourquoi ils fabriquèrent pour Poséidon un instrument qui deviendra plus tard un symbole de cette divinité : le trident. Plus tard, avec son frère Zeus, il combattit Cronos et gagnèrent. Après la victoire, il se retrouva avec une domination sur les océans du monde.

L’essor d’Athènes

Selon le mythe de Poséidon, Athènes devenait une ville prospère et Athéna et Poséidon voulaient être ses dirigeants. Le conflit devait finalement être réglé par Cécrope, roi des Athéniens. Pour influencer sa décision, les deux dieux lui firent un cadeau.

Poséidon frappa la terre avec son trident et naquit ainsi une source d’eau, qu’il donna à la ville. Cependant, ce dieu ne régnait que sur les mers, donc l’eau qui jaillissait était salée, ce qui était peu utile aux citoyens.

Athéna, pour sa part, enseigna au roi les secrets de la culture de l’olivier. Cela impressionna Cécrops, qui la nomma immédiatement patronne de la ville.

Poséidon devint furieux et inonda une partie de la région avec ses eaux salées. Plus tard, il réclama la vie du successeur du roi qui avait donné le patronage d’Athènes à Athéna. Même ainsi, les Grecs l’adorèrent toujours, car ces gens de mer ne pouvaient se passer de la protection de ce dieu pendant leurs voyages.

mythe de Poséidon

La grande progéniture de Poséidon

Comme les autres dieux olympiens, Poséidon n’était pas un modèle de fidélité, bien au contraire. Formellement, sa femme était la nymphe Amphitrite, déesse de la mer calme.

En cadeau de mariage, le dieu des océans lui offrit une couronne faite de perles et de coquillages. Elle, en fait, ne voulait pas l’épouser, mais accepta après qu’un de ses messagers la supplia.

Après l’union, Poséidon ne cessa d’avoir de nombreuses aventures, avec des déesses, des nymphes et des mortelles. Pour la même raison, il eut une progéniture énorme. Une femme nommée Tyr était l’une de ses amantes. Celle-ci était mariée, mais elle était amoureuse du dieu-fleuve. Poséidon se fit passer pour lui et la retrouva, donnant naissance à deux fils qui deviendront des héros : Pelias et Neleus.

Il viola une jeune fille nommée Ceneo, qui après coup lui demanda de la transformer en homme, ce que dieu accepta. Il a également eu des liaisons avec sa petite-fille et avec sa grand-mère.

Fréquemment, il se transformait en animal pour posséder les femmes qu’il désirait et cela lui faisait avoir des enfants sans forme humaine, comme Arion, un cheval qui avait le don de la parole, et la célèbre Toison d’or.

Cela pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
Le mythe d’Hercule : travailler plus d’heures ne garantit pas le succès
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Le mythe d’Hercule : travailler plus d’heures ne garantit pas le succès

Travailler plus d'heures est l'un des grands mantras de presque toutes les sociétés occidentales, en particulier depuis l'ère moderne.



  • Hamp, E. P. (1970). Postscript on Demeter and Poseidon. Minos: Revista de filología egea, (10), 93-95.
  • Abascal, J. M., & Alföldy, G. (1998). Zeus Theos Megistos en Segobriga. Archivo español de arqueología71(177-178), 157-168.
  • Lang, M. L. (2021). Reverberation and Mythology in the Iliad. In Approaches to Homer (pp. 140-164). University of Texas Press.

Le contenu de Nos Pensées est uniquement destiné à des fins informatives et éducatives. Il ne remplace pas un diagnostic, un conseil ou un traitement professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.