Le bonheur, ce n’est pas de faire ce que l’on aime, mais d’aimer ce que l’on fait

22 septembre 2016 dans Psychologie 0 Partagés

Souvent, on confond le bonheur avec notre désir d’atteindre nos buts.

On pense qu’une certaine chose peut nous rendre heureux puisqu’on la désire de toutes nos forces, et notre vie semble parfois vide de sens alors même qu’on n’est même pas en possession de cette chose.

A toutes ces personnes qui pensent qu’elles seraient plus heureuses à l’avenir, posez-vous la question suivante : qu’en est-il du moment présent ?

En d’autres termes, ne vivez pas déjà en pensant à demain, et ne respirez pas non plus le passé, puisqu’hier est déjà derrière vous.

Pour l’heure, vous êtes ici, dans le présent, en train de lire cet article.

Ne croyez-vous pas que votre bonheur ne devrait pas se trouver dans le passé ou dans l’avenir, mais bien dans le présent ?

Faîtes ce que vous faîtes pour être heureux

Une pensée très ancrée dans les sociétés actuelles est liée à la possession. On croit que le fait d’avoir des choses nous rendra plus heureux.

Le bonheur se mesure donc à l’argent, aux biens, aux enfants que l’on a, ou à l’espace dont on dispose dans notre maison… Cependant, cela ne nous rend pas plus heureux, bien au contraire.

Niña-con-perro-al-anochecer

En fait, le bonheur est lié au fait d’être, pas d’avoir. Plus vous vivez intensément, plus vous serez une personne meilleure, et plus vous pourrez être heureux.

Le bonheur n’émane donc pas de la sur-consommation, mais de l’amour, de l’amitié, de la solidarité, de la compréhension ou de l’affinité.

Le bonheur ne se mesure pas au nombre de choses que l’on possède, mais à ce que l’on est.

Autrement dit, le chemin qui se présentera à vous sera bien plus lumineux et heureux si vous oubliez vos possessions afin de tout faire pour être la personne que vous voulez être en vous comportant comme votre coeur vous le dicte.


« Le bonheur est intérieur, pas extérieur ; pour autant, il ne dépend pas de ce que l’on a, mais de ce que l’on est. »

-Henry Van Dyke-


Le plus heureux n’est pas celui qui possède le plus, mais celui qui a le moins besoin

Si votre but dans la vie consiste à avoir des richesses et à étendre chaque jour un peu plus votre pouvoir, alors nous pouvons vous assurer que nous n’arriverez jamais à trouver le bonheur.

L’obsession compulsive d’être de plus en plus riche ne vous mène qu’à une chose ; en vouloir toujours plus, ce qui creuse alors en vous une sensation de vide, puisque vous alimentez un besoin d’avoir davantage de choses. Vous ne serez donc jamais vraiment satisfait avec ce que vous avez.

Cependant, si vous décidez de vivre dans le présent, en profitant du peu que vous possédez, car en réalité, c’est ce dont vous avez besoin, vous verrez à quel point votre vie sera bien plus pleine et heureuse.

Vous avez ce que vous désirez, et vous atteignez peu à peu vos buts.


« Mon bonheur consiste à savoir apprécier ce que j’ai et à ne pas désirer excessivement ce que je n’ai pas. »

-Leon Tolstoï-


Paisaje-natural

Dans votre coeur se trouve la clé de votre bonheur

En fait, chacun sait au fond de son coeur ce dont il a besoin pour être heureux.

Mais dîtes-vous bien que tout ce que vous faîtes devrait être destiné à ce procédé. Votre travail, votre famille, vos amis, vos possessions, votre vie…

En général, une famille unie par l’amour et la tendresse est heureuse tous les jours.

Cependant, les personnes accros à la possession, le contrôle et les relations toxiques n’atteignent qu’une seule chose ; une existence vide, difficile, emplie de désenchantement et de ressentiment.

L’amour et le fait d’être vous-même vous aident à être plus heureux

L’amour participe grandement au bonheur ; avez-vous remarqué que lorsque vous tombez amoureux, vous semblez incapable de garder les pieds sur terre ?

Vous avez l’impression que tout est possible, que vous n’avez besoin de rien, que tout est beau, bon et merveilleux.

La générosité et la solidarité sont deux vertus qui correspondent très bien aux personnes heureuses.

Elles se sentent bien en aidant les autres, qu’elles les connaissent ou non. Elles conseillent et soutiennent sans rien attendre en retour, car elles ont tout ce dont elles ont besoin.

Vous êtes disposé à trouver le bonheur ? Alors arrêtez de le chercher dans l’argent, et commencez par vous intéresser aux personnes qui sont à vos côtés et qui vous aiment.

Il n’y a qu’en étant vous-même et en profitant de ce processus que vous atteindrez ce bonheur que vous convoitez tant, mais qui peut-être aujourd’hui vous résiste car vous vous êtes un jour trompé de chemin : oubliez l’avoir, pensez à l’être.

A découvrir aussi