L’amour ne se gaspille jamais, même si on ne vous le rend pas comme vous le méritez ou comme vous le voudriez

31 juillet 2015 dans Emotions 5 Partagés

« Ma mère disait toujours que l’amour ne se gaspille jamais, et ce même si on ne nous le rend pas comme on le mérite, ou comme on le voudrait.

– Libère ce qu’il y a en toi, disait-elle. Ouvre ton coeur, et n’aie pas peur qu’on te le brise. Les coeurs protégés finissent par devenir des coeurs de pierre ».

Le café des coeurs brisés – Penelope Stokes

L’amour ne se perd jamais, l’amour ne s’oublie jamais ; il reste gravé dans notre coeur, et ce même si on ne pense pas à lui, même si on se voile la face, ou encore même si cet amour n’a pas un grand impact dans notre vie ni dans notre mémoire.

L’amour n’a donc de cesse d’être et d’avoir un sens. Cependant, parfois, le fait de donner de l’amour et de ne pas en recevoir en retour sous la forme que l’on souhaiterait, peut se révéler très frustrant et bien désolant.

D’autre part, il est évident que le fait de donner beaucoup d’amour pour n’en recevoir que peu, ça fatigue. Le secret, c’est donc de ne rien attendre de personne, sauf de vous-même. C’est ce but que vous devez atteindre.

« Cultivez votre capacité à donner sans négliger votre capacité à recevoir »
Partager

Une telle philosophie se heurte violemment avec la façon dont on conçoit l’amour, à savoir comme un besoin de dévouement total et absolu envers l’autre.

Il est difficile pour nous de l’entendre, mais pourtant, on doit laisser cette conception derrière nous et rejeter l’image que les films Disney donnent de l’amour : « je fais tout par et pour toi, et si tu viens à m’abandonner, alors plus rien n’aura de sens »

Néanmoins, certaines relations de couple prennent fin à cause d’une absence totale de réciprocité et de gratitude. Pour entretenir l’amour, il faut l’arroser chaque jour.

amor-re-420x354

On se doit de porter un regard critique sur nos actes et de nous analyser, afin de comprendre si ce que l’on attend de l’autre est ce que l’on ferait à sa place.

Si tel est le cas, alors on est tout bonnement en train de détruire la relation et de nous faire du mal à nous-même gratuitement. Chaque personne est unique, et donne de l’amour à sa façon.

Dans tous les cas, une rupture due à la dépendance affective, c’est une chance de pouvoir travailler sur nous-même pour oublier nos besoins et cultiver notre for intérieur.

Les coeurs brisés se recomposent, et parviennent à vivre de belles histoires d’amour, où il peuvent aimer sans ressentir le besoin d’attendre quoi que ce soit en retour.

L’amour ne se perd pas, il se transforme

Nous pensons ici à l’amour propre, cet amour qui sait se voir et voir les autres dans le respect et la tendresse.

Alors, si vous aimez l’amour, donnez-en. Car en donner, c’est le meilleur moyen d’en recevoir…et ce pas forcément de la part des autres, mais de nous-même.

Autoriser à nos sentiments de s’exprimer, c’est transcendant, car de cette façon, on se sent bien, et capable d’aimer ainsi que d’être aimé.

« On récolte ce que l’on sème »
Partager

Autrement dit, lorsque l’on ouvre notre coeur et que l’on laisse libre cours à nos sentiments, on évite à notre coeur de se transformer en pierre.

Comme chacun le sait, les pierres ne ressentent rien, ne souffrent pas, et pour elles, peu importe qu’il fasse chaud ou froid. Or, nous ne sommes pas des pierres ; nous sommes des coeurs qui marchent, sentent, et pensent.

Evidemment, personne ne veut vivre enfermé, et coincé dans sa propre prison à capturer des sentiments qui viennent pourtant naturellement.

« On a le choix entre être une personne heureuse et optimiste ou être une personne triste et négative. Personne ne peut être rendu responsable du bonheur (ou du malheur) d’autrui. Tout dépend de vous. »
Partager

amor-420x235

L’amour propre est un trophée qui se trouve toujours à notre portée

S’aimer soi-même est le meilleur moyen d’offrir et d’avoir beaucoup à donner aux autres.

Lorsque vous êtes en couple, au début, vous parvenez à profiter à fond de votre relation. Vous n’avez pas besoin de cette relation, mais vous la préférez.

S’en rendre compte n’est pas chose aisée, et au début, cela peut générer des conflits, puisque souvent, on conçoit une relation amoureuse comme une relation de dépendance affective.

C’est donc en oubliant ces idées reçues et en voyant les choses sous un autre angle que l’on pourra raviver ou cultiver l’amour, quelle que soit sa nature.

« Pour aimer, il faut entreprendre un travail intérieur que seule la solitude rend possible »
Alejandro Jodorowsky

A découvrir aussi