L’abondance est une réalité à laquelle vous vous connectez depuis l’intérieur

1 juin 2018 dans Emotions 0 Partagés
l'abondance

L’abondance est surtout un état intérieur. Il serait plus juste de dire qu’il s’agit d’un sentiment constant. Celui qui vous dit que vous avez ce que vous voulez. Votre perspective est orientée vers tout ce que vous possédez et non pas vers tout ce dont vous manquez. Elle n’a rien à voir avec un compte bancaire rempli ou une vie d’excès.

Ce n’est pas pour rien que l’on dit que “le plus riche n’est pas celui qui possède le plus mais qui a besoin de moins de choses”. Voilà ce qu’est l’abondance. Un sentiment de plénitude qui ne dépend pas de choses externes mais s’établit en nous-mêmes.

“La vie n’est qu’un miroir. Vous devez d’abord voir en vous ce que vous voyez dans son reflet”.

-Wally Amos-

L’abondance, tout comme la pauvreté, implique un ensemble d’émotions, de pensées et de croyances. Nous retrouvons donc une certaine contradiction: ceux qui possèdent beaucoup de choses se sentent souvent malheureux. Tandis que d’autres qui n’ont presque rien se sentent parfaitement comblés et reconnaissants.

Le sentiment de manque

S’il y a bien une chose de commune à tous les êtres humains, c’est le manque. Nous naissons avec lui et il nous accompagne jusqu’à la mort. Nous sommes déterminés par un patrimoine génétique, une race et beaucoup d’autres caractéristiques. Chacune d’elles implique un renoncement à toutes les autres alternatives.

Nous grandissons et nous vivons avec le manque en ligne de mire. Quelles que soient les circonstances, nous allons toujours être soumis au renoncement. Nous laissons tout le temps des biens précieux derrière nous. Des personnes, des situations et des liens qui ne peuvent être éternels.

papillon qui vole

Même si, au fond, nous en sommes tous conscients, certaines personnes ne se résignent pas à cette réalité. Elles veulent éliminer de leur vie cette partie qui implique des renoncements, des pertes et des videsEn faisant cela, elles ne parviennent qu’à faire grandir ce sentiment de vide. Un sentiment qui, d’une certaine façon, nous habite tous.

Quand le sentiment de manque prédomine, nous avançons en sentant que la vie nous doit quelque chose. Nous pensons aussi que cette plénitude existe quelque part. Qu’elle pourrait éradiquer pour toujours cette sensation de vide. On en arrive parfois à mettre de côté notre puissance créatrice pour devenir d’éternels récepteurs insatisfaits.

L’état d’abondance

Le manque est, en réalité, une condition qui sert à nuancer et modeler nos émotions. Celui qui vit en le rejetant finit généralement par tomber dans ses filets. Sans la nuit, nous ne pourrions pas apprécier le jour. C’est la même chose pour le manque. Sans lui, nous ne pouvons pas construire de sentiment d’abondance.

En fait, les personnes qui ont connu de grandes carences et sont parvenues à les transcender dans leur esprit sont les plus aptes à accueillir le sentiment d’abondance dans leur vie. En étant conscient d’un vide, d’un besoin ou d’un désir insatisfait, nous donnons une grande valeur à ce qui “comble”. Même si ce n’est que partiellement.

drap dans le vent

Une bonne partie du secret de la vie consiste à apprendre à être humbles. Cela ne veut pas dire conformistes ou soumis. Il faut plutôt comprendre que nous sommes venus seuls au monde. Nus et sans défense. Tout ce que nous avons réussi à faire jusque là est une victoire.

Vous connecter à l’abondance

Dans ce monde de consommation, nous avons tendance à croire que l’abondance est synonyme d’excès. Et que l’excès est une source de satisfaction. Une voracité inexplicable grandit donc chez certaines personnes, mais elles ne parviennent jamais à être satisfaites. Elles en veulent toujours plus et rien n’est jamais suffisant.

Il s’agit d’une condition dans laquelle il n’y a pas d’abondance extrême. On retrouve plutôt un manque excessif. En réalité, cela n’a rien à voir avec ce que l’on arrive à faire dans la vie. C’est davantage lié à l’appétit insatiable qui accompagne ce processus. Nous faisons face à une souffrance qui ne parvient pas à être soulagée. Le désir de satisfaction que nous ne trouvons pas en nous se déplace vers le monde externe.

femme qui médite sur l'abondance

Se connecter à l’abondance signifie avant tout être capable de deux choses: valoriser et être reconnaissant. Valoriser veut dire donner un sens à ce que vous avez, à ce que vous parvenez à faire. Même si cela peu vous sembler tout petit. Être reconnaissant signifie être content de ce que vous avez et comprendre que vous pourriez ne pas l’avoir. En faisant cela, vous adoptez une posture d’humilité face à l’univers. Vous donnez un sens à tout ce qui vous entoure. Car, au final, c’est de cette façon que l’abondance se conquiert.

A découvrir aussi