La technique du grounding (ancrage) pour les traumatismes

Il y a des moments où votre esprit, piégé dans des souvenirs douloureux, a besoin de retomber dans le présent, dans l'ici et maintenant. Pour cela, il existe des techniques très efficaces.
La technique du grounding (ancrage) pour les traumatismes
Valeria Sabater

Rédigé et vérifié par Psychologue Valeria Sabater.

Dernière mise à jour : 30 décembre, 2022

L’esprit humain est comme une balle qui ne cesse de rebondir un peu partout. Il ne s’arrête jamais et aime particulièrement rebondir contre notre passé, contre ce verre délicat qui contient des morceaux d’un hier adverse. C’est alors que surgissent la douleur, les flashbacks et cette souffrance qui nous paralyse. Peu d’expériences sont plus compliquées que celle qui consiste à cesser d’évoquer l’angoisse d’hier.

Les personnes qui souffrent de trouble de stress post-traumatique le savent. Parce que les traumatismes sont comme des blessures qui n’ont pas cicatrisé et vers lesquels l’esprit revient souvent, tel un boomerang. Ainsi, et s’il est vrai qu’il existe des approches thérapeutiques très efficaces pour traiter ce type de pathologie, certaines stratégies du quotidien nous sont toujours utiles.

L’attention pleine fournit des ressources qui sont très valables pour calmer ces perturbations internes et concentrer l’esprit sur l’ici et maintenant. Dans cet espace où le passé n’a pas sa place et où le futur n’est pas encore arrivé. Parce que le présent est un endroit plus ensoleillé où nous avons un plus grand sentiment de contrôle sur nous-mêmes.

« Lorsque vous vous liez d’amitié avec le moment présent, vous vous sentez chez vous où que vous soyez. Si vous ne vous sentez pas à l’aise dans le moment présent, vous vous sentirez mal à l’aise où que vous alliez. »

-Eckhart Tolle-

femme pensant à apprendre la technique de la mise à la terre
La technique du grounding facilite le contrôle des flashbacks et même les moments de dissociation chez les personnes traumatisées.

En quoi consiste la technique du grounding axée sur les traumatismes psychologiques ?

La technique du grounding ou d’ancrage est une stratégie d’affrontement qui vise à nous permettre d’« atterrir », de nous ancrer ou de nous concentrer sur le moment présent. C’est une approche basée sur l’attention pleine et qui permet de réduire le bruit des pensées obsessionnelles ou anxieuses, la douleur d’un souvenir traumatique et même de prévenir l’apparition d’une crise de panique.

Ce concept thérapeutique a d’abord été développé par Alexander Lowen, le plus célèbre des thérapeutes corporels. Son intention était de développer une technique physique qui calmerait l’esprit et aboutirait à l’harmonie émotionnelle. Il convient de noter qu’aujourd’hui, cette ressource est acceptée et considérée comme un outil fiable.

Une enquête de l’Université de Haïfa, en Israël, insiste sur ce même point. Il s’agit d’une stratégie simple, valable et efficace pour les personnes qui traversent une période de grande anxiété ou qui souffrent de trouble de stress post-traumatique. Voyons en quoi elle consiste.

Comment fonctionne la technique du grounding

Une façon de calmer l’esprit est d’activer nos sens. C’est comme quitter notre intérieur pour caresser l’extérieur par le toucher, l’ouïe, la vue ou l’odorat. Ressentir l’ici et maintenant, c’est embrasser ce qui nous entoure et sortir de la prison mentale de la souffrance.

Ainsi, la technique du grounding fonctionne par activation corporelle et sensorielle. C’est-à-dire que l’objectif est de ressentir des sensations agréables qui nous font nous sentir vivants, détendus et connectés à des stimuli significatifs pour calmer l’esprit.

Comment cela peut vous aider

Les survivants de traumatismes vivent avec un large éventail de symptômes associés à ces expériences négatives. L’impact neurologique est immense et il est fréquent de souffrir de flashbacks accompagnés de sensations inconfortables. La peur paralyse, les attaques de panique et même des expériences de dissociation surviennent (l’esprit se déconnecte du moment présent).

La manière dont cette technique peut aider est aussi variée qu’intéressante. Voyons cela de plus près.

  • Elle peut vous permettre de stopper les idées chargées de négativité et de catastrophisme.
  • Elle est efficace pour bloquer les pensées orientées vers l’automutilation.
  • Cette technique détourne l’attention des souvenirs traumatisants.
  • Elle réduit l’intensité de l’anxiété qui menace de dominer notre humeur.
  • Si nous nous sentons dépassés et que le monde semble s’être effondré sur nous, la technique du groundig pourrait nous aider.
  • Si nous sommes entrés au contact d’un déclencheur d’anxiété ou d’un souvenir traumatique, cela nous permettra de détourner l’attention.

Pour faire l’expérience de l’ancrage, lorsque vous êtes en proie à l’anxiété ou à des souvenirs douloureux, vous devez concevoir des exercices qui stimulent vos sens pour détourner votre esprit vers le moment présent.

femme sur le terrain appliquant la technique de mise à la terre
La technique du grounding réduit les symptômes associés au traumatisme mais elle ne remplace pas la thérapie psychologique.

Technique du grounding pour réduire la souffrance émotionnelle

Comme nous l’avons souligné, la technique du grounding ou d’ancrage nous oblige à développer des activités qui activent nos sens. Par conséquent, dans ce cas, nous pouvons réaliser des activités qui nous plaisent ou également appliquer celles qui définissent habituellement cette approche thérapeutique. Quoi qu’il en soit, l’objectif est toujours le même : focaliser notre esprit sur le présent à travers les cinq sens.

Voyons quelques exemples :

1. La vue, une fenêtre sur la beauté

La vue est notre fenêtre sur le monde et une façon de l’apprécier, quelque chose que nous oublions souvent. Par conséquent, n’hésitez pas à pratiquer l’une de ces tâches :

  • Promenez-vous dans un cadre naturel : une forêt, une plage…
  • Regardez des films ou des séries qui vous rendent heureux ou vous stimulent.
  • Lisez, évadez-vous de votre esprit en l’emmenant dans d’autres mondes littéraires.
  • Visitez des musées, laissez-vous stimuler par l’immense monde de l’art.
  • Regardez les gens que vous aimez ou vos animaux de compagnie qui vous rendent si heureux.

2. L’ouïe, une stimulation pour votre cerveau

Une façon de s’ancrer et d’éviter les souvenirs douloureux est d’écouter quelque chose de stimulant. Les podcasts sont désormais des scénarios très intéressants capables de vous divertir et de vous apprendre des choses.

  • Écoutez les sons de la nature.
  • Parlez à un être cher, un ami, un membre de la famille, votre partenaire…
  • Lisez ou récitez un poème à voix haute. Vous pouvez aussi chanter si vous préférez.

3. L’odorat, une caresse pour votre cerveau

Avez-vous déjà tenté l’expérience du diffuseur d’huiles essentielles ? Trouvez votre parfum préféré et laissez-vous envelopper par ce monde de l’odorat et des sens. De même, allumer une bougie parfumée ou avoir un parfum de menthe ou de lavande sont de puissants stimulants pour se concentrer sur le présent.

4. Le goût, le plaisir le plus intense

Il y a des saveurs qui vous font vous ancrer dans l’ici et maintenant tout en vous procurant une bonne dose d’endorphines. Prenez un café, une infusion relaxante et même un gâteau au chocolat. Et si vous voulez échapper instantanément à des souvenirs douloureux, n’hésitez pas à croquer dans un citron.

5. Le toucher, le monde entre vos mains

Quoi de plus puissant qu’un câlin pour s’accrocher à ce qui compte vraiment ? N’hésitez pas, serrez vos proches ou vos animaux de compagnie dans vos bras.

Caressez, massez-vous les tempes, prenez un glaçon et passez-le sur votre peau, effleurez des textures stimulantes… Il existe de nombreuses façons de se focaliser sur le toucher pour provoquer un frisson de plaisir ou un chatouillement.

Il est important de clarifier un aspect avant de conclure. La technique du grounding ou d’ancrage ne peut pas remplacer la thérapie psychologique : c’est un outil complémentaire pour le quotidien. Par conséquent, au cas où vous seriez confronté au poids d’un souvenir douloureux, à une situation de stress ou d’anxiété persistante, n’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel.

Cela pourrait vous intéresser ...
Savez-vous comment le syndrome de stress post-traumatique (TSPT) est traité ?
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Savez-vous comment le syndrome de stress post-traumatique (TSPT) est traité ?

Nous savons que les personnes qui ont été exposées à des situations dans lesquelles elles se sont senties en grand danger souffrent du TSPT.



  • Bräuninger, I. (2014a). Dance movement therapy with the elderly: an international Internet-based survey undertaken with practitioners. Body Mov. Dance Psychother. 9, 138–153. doi: 10.1080/17432979.2014.914977
  • Figueras, T. (2013). Grounding: concepto y usos en danza movimiento terapia (DMT)
  • Shuper Engelhard E, Pitluk M, Elboim-Gabyzon M. Grounding the Connection Between Psyche and Soma: Creating a Reliable Observation Tool for Grounding Assessment in an Adult Population. Front Psychol. 2021 Mar 8;12:621958. doi: 10.3389/fpsyg.2021.621958. PMID: 33762998; PMCID: PMC7982724.

Le contenu de Nos Pensées est uniquement destiné à des fins informatives et éducatives. Il ne remplace pas un diagnostic, un conseil ou un traitement professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.