La recette, une histoire sur le pouvoir de l’expérience

8 août 2019
Cette histoire sur le pouvoir de l'expérience nous parle d'une mère et de son fils unique, âgé de 16 ans. Soudain, et pour diverses raisons, le jeune homme tombe malade et ne veut pas aller mieux. La mère ne sait pas quoi faire et décide de consulter un sage.

Cette histoire sur le pouvoir de l’expérience commence dans un pays lointain habité par une mère avec son enfant unique. La femme était veuve et sa raison d’être et sa plus grande joie était ce fils de 16 ans, qui la remplissait de force vitale.

La mère avait un revenu modeste. Elle vivait en rapiéçant des vêtements, un travail qu’elle faisait parfaitement. Elle avait une clientèle importante et bien qu’elle ait parfois été forcée de travailler du matin au soir, elle se sentait satisfaite parce qu’elle pouvait donner à son fils tout ce dont il avait besoin.

Il est arrivé qu’à une occasion plus de clients que d’habitude arrivent. Cette histoire sur le pouvoir de l’expérience nous raconte que la femme a dû se lever avec les premiers rayons du soleil et se coucher tôt le matin. Cependant, elle était heureuse. Plus de clients et plus de travail signifiaient également des revenus supplémentaires.

« Donner l’exemple n’est pas le principal moyen d’influencer les autres, c’est le seul moyen. »

-Albert Einstein-

Un papillon qui vole au lever du soleil
Une situation inattendue

Son travail achevé, la femme amassa beaucoup plus d’argent qu’elle n’en avait vu auparavant. Elle a pu acheter de nouveaux meubles pour remplacer ceux qui étaient plus usés. Elle a aussi acheté des vêtements pour elle et son fils. De plus, il lui restait de l’argent pour faire un achat qu’elle ne pouvait normalement pas se permettre.

Cette histoire sur le pouvoir de l’expérience nous raconte que la femme a acquis plusieurs mets que ni elle ni son fils n’avaient jamais goûtés auparavant. Fruits exotiques, jambons de pays lointains, faisans, cailles et même une beau morceau de cerf. Le garçon était heureux parce qu’il adorait essayer de nouveaux aliments.

Après une semaine de dégustation de ces délices exquis, le jeune homme commença à se sentir mal. Son estomac le faisait souffrir et il avait des nausées. Sa mère lui demanda de faire un régime, mais il n’y parvint pas. Les jours passèrent et son état ne s’améliorait pas.

Une consultation nécessaire

Ne sachant pas comment résoudre la situation, la mère est devint très inquiète. Elle ne savait pas vraiment si son fils était intoxiqué ou si trop de nourriture lui avait causé une grande indigestion. C’est pourquoi elle décida de l’emmener chez le médecin local pour s’enquérir de son avis.

Le médecin examina le garçon avec soin. En même temps, la mère lui parla des excès alimentaires qu’ils avaient fait tous les deux au cours des dernières semaines. Elle lista également tout ce que le garçon avait mangé et en quelle quantité.

Selon cette histoire sur le pouvoir de l’expérience, le médecin répondit que le cas était très simple. Il s’agissait simplement un malaise de suralimentation. La solution était également très simple : le garçon devait jeûner pendant une semaine. Il n’avait le droit de boire que de l’eau et de manger des fruits.

Le médecin lui assura que s’il suivait ses instructions, son état s’améliorerait rapidement. Cependant, le garçon était réticent. Dès qu’ils rentrèrent, il continua à manger comme à son habitude. Bien sûr, il resta malade. Puis on dit à la mère qu’il y avait un homme très sage dans les montagnes. Qu’il serait peut-être à même de résoudre son  problème.

Un verre rempli d'eau

Une histoire sur le pouvoir de l’expérience

Cette histoire sur le pouvoir de l’expérience nous raconte que la femme profita du voyage vers la montagne de ses voisins pour leur demander d’aller quérir le sage, afin de lui expliquer la situation. Il pourrait donc peut-être leur dire ce qui permettrait d’empêcher le jeune homme de manger et améliorer sa maladie.

Après quelques jours, les voisins revinrent. Ils lui dirent alors ce que le sage avait dit. Il estimait que le jeune homme devait suivre la recommandation du médecin, parce que c’était la chose la plus appropriée à faire. Si, même en connaissant la solution, le jeune homme persistait dans son comportement, alors lui et sa mère devaient rester dans leur cabane pendant exactement une semaine.

La femme raconta tout au jeune homme, mais il n’y prêta pas attention. Comme à son habitude, il continua à manger et, évidemment, il resta malade. Une semaine plus tard, la mère prépara un paquetage et ils prirent la route, avec son fils, en direction de la montagne. Un geste désespéré pour trouver une solution à son problème.

Arrivée à l’homme, la mère lui demande ce qu’elle devait faire. Le sage répondit : « Jeûne pendant une semaine« . La femme était déçue. Elle pensait avoir perdu son temps. Le garçon dit alors : « Je ne peux pas jeûner, c’est impossible« .

Le sage répondit : « Si, il est possible de jeûner. Je jeûne depuis une semaine, depuis que j’ai su que tu viendrais« . Le jeune homme avait honte. Sans hésitation, il jeûna et se rétablit en l’espace d’une semaine.

 

  • Calabrese, E. (2014). Cuentos (1880). In Anales de Literatura Hispanoamericana (Vol. 43, p. 484). Universidad Complutense de Madrid.