La rage narcissique, une réaction dangereuse

Lorsqu'une personne narcissique se sent menacée, contrariée ou bafouée, elle manifeste souvent une colère dangereuse. Ces réactions peuvent parfois être violentes et même conduire à une agression physique ou psychologique.

Dernière mise à jour : 22 mai, 2021

Crier, donner des coups dans les meubles, insulter voire même utiliser une agressivité passive. La rage narcissique peut se manifester de multiples façons, mais elle exhibe à chaque fois une forme concrète de violence. Cette réaction survient lorsque la personne narcissique se sent bafouée, ignorée ou déçue.

Il ne s’agit pas seulement d’une mauvaise gestion émotionnelle ou d’un manque d’éducation. La rage narcissique est le reflet d’un trouble de la personnalité qui comprend de nombreux facteurs.

L’éducation reçue, l’égocentrisme, le manque d’empathie, l’intolérance à la frustration, l’absence de contrôle des impulsions… Et souvent même des traumatismes non traités dessinent généralement les contours de cette réalité si complexe.

Cependant, et malgré le fait que bon nombre de personnes connaissent ou aient vécu avec un individu narcissique, il existe une caractéristique dont on ne parle pas beaucoup. En effet, quand une personne narcissique atteint la limite, et se sent blessée ou menacée, le comportement qu’elle peut afficher est aussi dangereux que démesuré.

Qu’est-ce que la rage narcissique ?

C’est le psychanalyste Heinz Kohut qui a créé le terme de rage narcissique en 1972. A l’époque, il définit ce comportement comme une forme d’agression dans laquelle une personne narcissique peut avoir une conduite violente.

La complexité de la situation réside dans le fait que ce profil de personnalité dispose d’un seuil très sensible. Il est donc fréquent que le moindre agacement, contrariété ou colère, déclenche l’agression.

Cela rend évidemment la cohabitation très problématique, car l’entourage marche toujours sur des oeufs pour de pas offenser, pour ne pas déclencher la colère ou faire exploser le bouchon. Le Docteur Kohut expliquait que l’origine de cette réalité psychologique réside dans de nombreux cas dans un traumatisme non traité ni géré.

Comment se manifeste la rage narcissique ?

Des études, telles que celle réalisée par l’Université de Iowa en 2015, étayent une hypothèse intéressante. La rage  narcissique éclate lorsque le sens du “moi” construit par la personne est violé ou mis à mal d’une manière ou d’une autre.

Le problème c’est que, souvent, ces personnes manifestent également une faible estime de soi. Ce qui explique pourquoi elles abordent quelconque événement ou phénomène comme une menace.

  • Parfois, elles explosent sans raison valable. Elles agissent ainsi uniquement parce qu’elles ont, inconsciemment, traité tout stimulus comme une menace.
  • La colère narcissique peut être explosive ou se présenter sous une forme passive-agressive.
  • La première forme se manifeste à travers des emportements très intenses mais lunatiques. Elle peut s’emporter verbalement ou même donner des coups dans les murs et les meubles. Dans certains cas, la personne peut en venir aux mains et dégénérer en violence physique.
  • D’autre part, la colère passive-agressive de l’individu narcissique se manifeste de façon moins évidente mais toute aussi pernicieuse. Par exemple, la personne cesse de parler comme punition, ignore celui qui l’a offensé.

Par ailleurs, une autre caractéristique se distingue par rapport à cette réaction. En effet, chez une personne non narcissique, la colère survient après plusieurs niveaux émotionnels. Autrement dit, il est commun de ressentir tout d’abord un désarroi, suivi de l’anxiété, puis viennent ensuite l’agitation, l’irritation et enfin la colère.

Cependant, la personne souffrant d’un trouble narcissique ne passe pas par cette enchaînement. La colère est comme la mèche qui peut enflammer la suite au moment le moins attendu.

Quelles sont les causes ?

L’égo d’une personne narcissique est très fragile. Il suffit d’un simple désaccord pour qu’elle se sente blessée ou menacée. Il est effectivement fréquent, pour elle, d’interpréter le moindre commentaire comme une humiliation, ou un geste particulier comme un signe de mépris.

D’autre part, ces personnes sont généralement méfiantes et ont du mal à gérer la compréhension, la réflexion et l’objectivité. Par conséquent, si vous vous demandez d’où vient la rage narcissique, vous pouvez vous centrer sur trois déclencheurs.

Un sens du “moi” fragile

C’est ce que nous avons signalé au début de l’article.Derrière de nombreux narcissiques, il existe des traumatismes, des expériences douloureuses non surmontées. Une mauvaise enfance, l’abandon des parents ou une famille dysfonctionnelle.

Tous ces phénomènes peuvent renforcer l’apparition de ce trouble. Dans ce contexte, il est courant que la personne intègre des sentiments de colère, de honte. Elle ne se sent pas aimée ou valorisée.

Ces dimensions rendent difficile la construction d’un sentiment de soi, d’une identité mature. Toutefois, comme mécanisme de défense, les personnes développent une armure dans laquelle transparaît le besoin d’être le centre de l’attention. Lorsque ce n’est pas le cas, toute la colère accumulée et toute la frustration mal gérée émergent.

Le besoin de protéger l’égo

Un individu narcissique s’efforce de paraître meilleur que les autres. S’il est contredit, il affronte. Quiconque le défie porte atteinte à cette armure d’or qu’il s’est efforcé de construire. Par ailleurs, si nous ne lui accordons pas l’attention qu’il requiert, il explose car nous le retirons ce dont il a le plus besoin: l’effort pour alimenter sa faible estime de soi.

La rage narcissique et la peur sous-jacente

Il est important de savoir que la rage narcissique n’est pas seulement une réaction violente. Il ne s’agit pas uniquement d’une expression impulsive de la frustration. Ce qui se cache réellement derrière ce comportement, c’est la peur.

Ce profil est sous-tendu par une peur profonde de révéler une fragilité. On retrouve également souvent la peur de perdre le contrôle, d’être détrôné, d’exposer sa faible personnalité, etc.

Enfin, pour conclure, chaque personne narcissique possède une peau émotionnelle très fine. Par conséquent, quand elle est mise au défi ou que ses barrières protectrices ne sont plus, elle peut laisser émerger le pire d’elle-même.

Un tel événement a un impact sérieux sur tous les niveaux de la vie de cette personne: épanouissement personnel, professionnel, financier… Il s’agit d’une réalité psychologique très complexe qui requiert un soutien professionnel et une thérapie adéquate.

It might interest you...
Lisez-le dans Nos Pensées
Narcissisme dans le couple, que pouvons-nous faire ?

Le narcissisme dans le couple peut tout d'abord être masqué, puis frapper la personne qui est amoureuse et la rendre profondément malheureuse.



    • Bursten, Ben. The Manipulative Personality. Archives of General Psychiatry, Vol 26 No 4. (1972)
    • Buss DM, Gomes M, Higgins DS, Lauterback K. Tactics of Manipulation. Journal of Personality and Social Psychology, Vol 52 No 6 (1987)
    • Johnson, Stephen. Humanizing the Narcissistic Style. W. W. Norton & Company. (1987)
    • Krizan, Zlatan & Johar, Omesh. (2014). Narcissistic Rage Revisited. Journal of personality and social psychology. 108. 10.1037/pspp0000013.
    • Kohut, H. (1972) Thoughts on narcissism and narcissistic rage. In the search for the self. Madison, Connecticut