La poésie pour soulager la douleur

26 août, 2020
Grâce à la poésie, nous pouvons tisser des chemins vers nos profondeurs, pour nous retrouver nous-mêmes et cesser de bloquer notre lumière.

Il y a des moments dans la vie où nous avons l’impression que notre cœur se brise en mille morceaux, que notre pensée se fragmenté et que notre corps est épuisé. Nous avons du mal à ouvrir les yeux, et nous plongeons dans une profonde souffrance. Nous avons le sentiment que la tempête va rester sur nous. Dans ces moments-là, nous pouvons nous tourner vers la poésie.

En effet, grâce à elle, nous pourrons atténuer une partie de cette douleur. Suivez-nous et explorons ensemble le merveilleux lien entre l’art et la santé, découvrez comment la poésie peut aider à décharger une partie de la souffrance que nous portons dans notre sac à dos émotionnel.

“Cueille dès maintenant les fleurs de la vie car la mort est si pressée que le frêle bouton qui s’ouvre aujourd’hui aura bientôt trépassé.”

-Walt Whitman-

Art et santé

L’art est un véhicule puissant qui fonctionne à la fois comme un support et un moyen d’exprimer des questions conscientes et inconscientes. À travers différentes formes d’art, nous pouvons montrer ce que nous ressentons, ce que nous pensons et même comment nous sommes. Il nous est ainsi plus facile de nous laisser aller et de réfléchir sur nous-mêmes.

L’art est utilisé dans différents domaines de la santé pour soulager la douleur. Par la musique, la peinture, la photographie, le théâtre… Chacun se sent plus à l’aise dans une discipline, mais nous pouvons tous utiliser l’art. Par exemple, les personnes atteintes d’un cancer en phase terminale se sentent mieux lorsqu’elles voient les choses avec humour. C’est pourquoi, dans certains hôpitaux, elles pratiquent la clown-thérapie. Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer sont stimulées par les odeurs pour libérer leurs émotions, et de nombreuses personnes font face à leurs traumatismes par le biais de l’art-thérapie.

Nous ne disons pas par là que l’art nous aide à cesser complètement de ressentir la douleur. Mais rappelons-nous que la santé est une question intégrale, qui concerne également le mental et le social. En étant interconnecté, le sentiment de douleur peut être atténué.

La poésie pour soulager la douleur

La poésie contre la souffrance.

Selon l’Académie française, la poésie est  “l’art du langage en vers, de ses rythmes et figures, par opposition à la prose ; par extension, tout poème”. Les mots communiquent des émotions, des pensées et des actions. Grâce à eux, nous pouvons atteindre un état de calme. Comment ?

La poésie est pleine de symboles, d’histoires et d’expressions qui peuvent atteindre l’âme. Ils sont si puissants qu’ils atteignent les profondeurs de notre être. De cette façon, nous pouvons sentir que quelqu’un partage ce qui nous arrive.

C’est comme s’ils allaient saisir l’instant présent. Ce que nous ne savons même pas comment mettre en mots, les poèmes le disent si clairement qu’il semble qu’ils connaissent nos secrets les plus intimes.

Psychothérapie, école et communauté

La poésie comme thérapie

La poésie a été utilisée à des fins thérapeutiques tout au long de l’histoire de l’humanité. Par exemple, Aristote a même parlé de la catharsis par la poésie pour une guérison émotionnelle et, au début du XIXe siècle, elle a été utilisée au niveau psychiatrique comme une recommandation de lecture pour les malades mentaux, grâce à Benjamin Rush.

L’inventeur de la thérapie par la poésie est Eli Griefer, un poète qui a fait du bénévolat à l’hôpital Creedmor State à New York avec le psychiatre Jack J. Leedy. Ils ont écrit les principes de ce type de thérapie et ont suggéré l’utilisation de la poésie dans le traitement des troubles émotionnels.

En 1981, la National Poetry Therapy Association a été créée. Elle organise des conférences annuelles à travers les États-Unis. Ces dernières années, un nombre croissant de livres sur la poésie et la thérapie sont parus, dont certains des plus célèbres ont reconnu la poésie comme un moyen de psychothérapie : The Princeton Encyclopedia of Poetry and Poetics.

Cependant, pour des recherches scientifiques plus récentes, vous pouvez explorer le Journal of Poetry Therapy.

La poésie nous permet de nous exprimer à partir d’un espace sûr et, petit à petit, de nous ouvrir. Par le biais de métaphores, elle nous aide à transcender le sens des mots et à nous connecter au plus profond, ainsi qu’à visualiser ce que nous ressentons, pensons et agissons.

Cependant, en composer peut aussi nous permettre de nous soulager. D’une part, elle nous permet de sublimer l’angoisse et, d’autre part, d’entrer dans des symboles, des mots et des images qui nous aident à générer des contenus que nous ne savons pas mettre en mots à travers le langage quotidien.

La poésie dans l’éducation et la communauté

La poésie dans l'éducation.

La poésie peut servir de ressource pédagogique pour améliorer l’intelligence émotionnelle en classe. C’est un sujet que l’on a bien étudié, mais peu appliqué dans le domaine universitaire, comme c’est nécessaire pour tout autre sujet.

D’autre part, elle encourage l’expression créative qui aide à se connaître, à exprimer une partie de notre ombre, à être compatissant, à générer de l’empathie, à créer des contenus avec profondeur, à s’identifier, à soulager les tensions et à transformer la souffrance en apprentissage, entre autres.

Dans le cadre du travail avec les communautés, la poésie peut également être utilisée, car elle permet de relier les émotions, les pensées et les actions des sujets qui composent la communauté ; elle encourage également la création à partir de ses propres racines, traditions et croyances.

Les communautés peuvent s’approfondi grâce à des poèmes collectifs qui unifient et aident à transcender le groupe. De plus, ils rapprochent la population en sauvant la valeur des métaphores ancestrales dans lesquelles se racontent des histoires chargées d’enseignements.

En résumé, la poésie nous rapproche de nos endroits les plus sombres. Elle nous aide à construire un chemin à travers les mots pour donner de la lumière à un nouvel horizon. Elle apaise l’âme par l’expression de nos ombres. Une forme d’introspection qui apaise la douleur et nous aide à la transformer, à la transcender.

“La poésie. sème des yeux sur les pages. Les yeux parlent, les mots regardent, les regards pensent. Entendre les pensées, voir ce que nous disons, toucher le corps de l’idée. Les yeux se ferment. Les mots s’ouvrent.”

-Octavio Paz-

 

Mazza, N. (2017). The evolution of poetic inquiry practice, education, and evaluation in poetry therapy, 30 (1). Doi: https://doi.org/10.1080/08893675.2017.1260197

Mazza, N. (2017). Poetry therapy: Theory and practice. (2ed) New York: Routledge.