La misokinésie, un phénomène psychologique de plus en plus répandu

Voir quelqu'un bouger ses mains, ses jambes ou ses pieds de manière répétitive vous dérange-t-il ? La misokinésie affecte une personne sur trois et vous êtes peut-être l'une d'entre elles.
La misokinésie, un phénomène psychologique de plus en plus répandu
Valeria213

Rédigé et vérifié par la psychologue Valeria213 dans 15 novembre, 2021.

Dernière mise à jour : 15 novembre, 2021

Avoir quelqu’un à côté de vous qui n’arrête pas de tambouriner sur une table avec ses doigts ou de remuer sa jambe de haut en bas en étant assis vous agace ? Peut-être êtes-vous atteint d’un phénomène psychologique très spécifique, la misokinésie. Désormais, grâce à une étude, on sait qu’elle touche une personne sur trois et qu’elle est liée à la misophonie (gêne face à certains sons).

Depuis la publication de ce document de recherche il y a quelques jours à peine, ce terme est devenu viral dans de nombreux médias spécialisés. C’est comme si, soudainement, des millions de personnes pouvaient mettre un nom sur ce désagrément qu’elles subissent depuis des années. La misokinésie était jusqu’à très récemment une réalité inconnue mais subie par beaucoup, qu’il est maintenant possible de comprendre.

La misokinésie est subie par de nombreuses personnes dans leur environnement de travail lorsqu’elles ont des collègues nerveux, des hommes et des femmes avec des tics corporels inconscients qu’ils ne peuvent contrôler.

femme qui fait des mouvements avec la jambe provoquant la femme avec misokinésie chez les autres

Misokinésie : définition, symptômes et causes

La misokinésie est un trouble psychologique qui provoque un mal-être, une phobie et une gêne lorsqu’on voit et entend une personne qui n’arrête pas de bouger. Nous nous référons à des situations telles que s’asseoir à côté de quelqu’un qui ne peut s’empêcher de faire du bruit avec ses doigts, d’appuyer encore et encore sur son stylo, de se balancer sur sa chaise, de remuer sa jambe de haut en bas en étant assis ou de bouger l’un de ses pieds.

Il est vrai que cette réalité psychologique avait déjà été discutée à un moment donné. En 2014, par exemple, l’Université d’Amsterdam aux Pays-Bas avait déjà anticipé quelque chose dans une étude. En abordant la compréhension de la misophonie (irritabilité lorsqu’on entend des bruits comme l’égouttement d’un robinet, quelqu’un qui mâche), un autre phénomène a pu être observé…

De nombreuses personnes souffrant de misophonie (aversion pour le bruit) ont subi une autre réaction extrême : l’inconfort lorsqu’elles voient et entendent certains mouvements du corps. C’est à ce moment que le Dr Arjan Schröder et ses collègues de l’Université d’Amsterdam ont inventé le terme de misokinésie : aversion pour le mouvement.

Quels sont les symptômes ?

Sept ans après cette première étude, l’Université de Colombie-Britannique a pris le relais pour clarifier et mieux comprendre le phénomène de la misokinésie. L’étude, publiée il y a quelques jours à peine, indique que ce phénomène peut toucher environ 33 % de la population. Ce chiffre est très élevé.

Maintenant, comment savoir si nous faisons également partie de ce groupe de personnes affectées ? Voyons comment ce trouble se manifeste ci-dessous.

  • Inconfort, irritabilité et même sentiment de colère lorsque quelqu’un effectue des mouvements corporels répétitifs.
  • Voir quelqu’un ouvrir et fermer un stylo, presser un balle anti-stress classique ou faire craquer ou tambouriner ses doigts crée une grande anxiété. Ce sentiment peut devenir insupportable, au point de devoir s’éloigner.
  • Certaines personnes se sentent incapables de travailler avec leur collègue qui bouge beaucoup ses jambes quand il est assis.
  • La misokinésie affecte chaque personne d’une manière unique, c’est-à-dire qu’il en existe différents degrés. Celles qui ne ressentent que de l’inconfort et de l’anxiété sont très nombreuses. Cependant, il y a aussi celles qui se sentent incapables d’aller travailler ou de sortir avec des gens qu’elles savent particulièrement nerveux. Être à côté de quelqu’un avec beaucoup de tics nerveux peut être exaspérant.
  • Lorsqu’une personne à proximité effectue des mouvements répétitifs, la personne atteinte de misokinésie ne parvient pas à se concentrer ou à penser à autre chose.

Quelle est l’origine de la misokinésie ?

À l’heure actuelle, et avec les études réalisées jusqu’à présent, les causes ne sont pas exactement connues. Des travaux de recherche supplémentaires sont nécessaires. Cependant, on connaît la cause de la misophonie, qui est directement liée à la misokinésie.

La phobie du son, comme entendre les autres mâcher ou même respirer, a une origine cérébrale. Avec ce type d’altérations, dans lesquelles les personnes subissent une altération lorsqu’elles sont exposées à certains sons, une hyperactivité est observée dans le cortex insulaire antérieur.

Cette zone active des émotions fortes telles que la peur ou la colère. Elle augmente également les sentiments de stress, la transpiration et la fréquence cardiaque. Quelque chose de similaire pourrait se produire avec la misokinésie. De même, on suppose qu’elle pourrait avoir un lien avec les neurones miroirs.

Le simple fait de voir quelqu’un avec un tic nerveux nous active aussi et cette agitation nous touche à notre tour, mais à des niveaux beaucoup plus élevés.

femme méditant pour éviter la misokinésie

Que puis-je faire si je souffre de ce phénomène psychologique ?

Étant donné que l’incidence de cette expérience psychologique est élevée, quelle serait la façon d’y faire face ? Comme nous l’avons souligné, la misokinésie affecte chaque personne d’une manière particulière. Il y aura celles qui parviendront à gérer certaines situations en évitant de prêter attention à cette personne qui exécute les mouvements.

En revanche, dans les cas les plus extrêmes, où l’on ressent un blocage et une anxiété importante, il est conseillé de demander l’aide d’un expert.

En général, les techniques de relaxation et de respiration profonde, telles que la visualisation (créer une image mentale alternative pendant que ces mouvements sont exécutés), peuvent nous aider. Par ailleurs, une autre stratégie simple peut être de demander à la personne en question d’arrêter d’adopter ce comportement. Cependant, comme nous le savons bien, ce n’est pas toujours possible…

Cela pourrait vous intéresser ...
Découvrez ce qu’est l’anxiété et ses façons de se manifester
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Découvrez ce qu’est l’anxiété et ses façons de se manifester

L'anxiété est l'une des sensations les plus courantes et les plus désagréables que les personnes ressentent. Ce niveau de désagrément



  • Jaswal, S.M., De Bleser, A.K.F. & Handy, T.C. Misokinesia is a sensitivity to seeing others fidget that is prevalent in the general population. Sci Rep 11, 17204 (2021). https://doi.org/10.1038/s41598-021-96430-4