La cuisine comme outil thérapeutique

23 avril 2018 dans Habitudes saines 77 Partagés
framboises

La cuisine est l’une de ces activités qui combinent art, technique et connaissance. Il s’agit d’un domaine dans lequel la culture et la passion se rassemblent pour ne former plus qu’un. Pour le dire simplement, nous mangeons le paysage qui nous entoure. Nous le préparons sur la base des traditions et des connaissances que nous avons acquises. Et nous le faisons en fonction de notre relation avec les autres.

Il y a plusieurs manières de voir la cuisine. L’une d’elles est la plus pratique, celle de la journée quotidienne. On cuisine ce que l’on a, comme on peut, pour combler nos besoins alimentaires. Une autre façon de la voir est celle qui surgit de son usage commercial. La préparation des aliments est aussi un véritable business.

« La cuisine est l’alchimie de l’amour. »

-Guy de Maupassant-

Cependant, la manière la plus affective, créative et sociale de voir la cuisine est celle qui consiste à l’apprécier et à faire en sorte que d’autres profitent de ses résultats. Quand la nourriture se prépare sereinement, dans le but de transmettre une passion et de créer un moment spécial pour les personnes que nous aimons. Dans ce cas, la cuisine cesse d’être une tâche professionnelle et devient une expression personnelle. Elle se transforme aussi en outil thérapeutique.

La conscience sensorielle, le premier apport de la cuisine

La cuisine est l’une de ces activités qui s’appuie sur tous les sensCes derniers s’activent durant tout le processus, jusqu’à la fin. La vue, l’ouïe, le toucher et, bien sûr, l’odorat et le goût doivent se mettre en marche pendant ce travail. La même chose se produit au moment de déguster.

De cette façon, la cuisine devient un véritable arc-en-ciel de sensationsPar conséquent, elle implique une expérience intégrale. Il s’agit de l’une des rares activités actuelles qui permet ce défilé d’impressions sensorielles toujours très gratifiant.

épices

La cuisine est une expérience créative

L’un des aspects les plus intéressants de la cuisine est qu’il s’agit d’une activité où le résultat n’est jamais le même. La personne peut cuisiner un plat plusieurs fois et ce dernier ne sera jamais pareil. Deux personnes peuvent suivre une même recette et aboutir à un plat ayant une saveur différente. Il s’agit donc d’une activité très personnelle et, par conséquent, créative.

Par ailleurs, la cuisine est l’une de ces tâches qui admet une infinité de variations. Elle accepte les changements lors de n’importe quelle étape d’un processus. Que ce soit au niveau de la préparation d’un aliment, de sa présentation, des ingrédients que l’on introduit dans la recette, de la cuisson, de l’accompagnement que l’on ajoute… La cuisine est une création pure.

Patience et concentration

La cuisine est l’une de ces activités où l’on suit un processus qui inclut des étapes successives. Plus que dans n’importe quelle autre activité, on voit clairement qu’il est nécessaire de compléter une étape avant d’en entamer une autre. Cela exige de la patience. La nourriture et les temps de cuisson, par exemple, ne dépendent pas de notre volonté.

personne qui cuisine

En cuisinant, on réalise beaucoup de tâches, parfois même de façon simultanée. Tandis que l’on laisse la pâte reposer, par exemple, on prépare la garniture. Ou pendant que quelque chose cuit, on prépare tout pour l’étape suivante. Cela exige de fixer notre attention sur ce que nous sommes en train de faire, et uniquement sur cela. Notre capacité de concentration est donc stimulée.

Résolution de problèmes et prise de décisions

La cuisine est imprévisible. Vous pouvez être en train de préparer quelque chose et, soudainement, une petite distraction fait que vous laissez cuire l’aliment plus longtemps. Ou bien vous vous rendez compte qu’à la fin d’une étape, l’aliment n’a pas la texture ou la consistance que vous vouliez. Tous ces petits problèmes exigent des solutions. Et cet exercice consistant à résoudre des difficultés implique un stimulus pour votre intelligence.

Implicitement, cela signifie que vous devez prendre beaucoup de décisions au cours de la préparation d’un plat. La recette peut indiquer que ce dernier doit rester 10 minutes au four mais, parfois, ce n’est pas suffisant. Vous devez donc analyser la situation et résoudre ce que vous allez faire. La cuisine augmente votre capacité à prendre des décisions.

Elle tranquillise et divertit

Quand vous avez une attitude positive, la cuisine devient une activité relaxante. L’important est de ne pas cuisiner en étant stressé ou en espérant des résultats absolument parfaits. L’idéal est de pratiquer cette activité en toute tranquillité et de rester ouvert d’esprit pour profiter au mieux de l’expérience.

femme qui cuisine

Cuisiner en couple ou avec des amis peut être une expérience très amusante et plaisante. De la même façon, servir un plat qui a été fait de nos propres mains peut être très gratifiant. Si vous le voulez, la situation peut donc être extrêmement appréciable!

Nous ne devons pas forcément être experts pour commencer à cuisiner. Il suffit d’être plein de bonne volonté et d’avoir un plan de base. Il s’agit d’une activité qui se réalise à la maison et qui est à la portée de n’importe qui. Par ailleurs, ses bénéfices psychologiques et sociaux sont indéniables. Alors, pourquoi ne pas s’y mettre ?

A découvrir aussi