L'importance de s'aimer et de s'accepter

Dans l'ère des selfies, du culte de l'image et de l'obsession pour les likes, se plaire est un acte révolutionnaire. L'acceptation de notre propre corps nous libère des diktats de la société et représente le premier pas vers le bonheur et le bien-être.
L'importance de s'aimer et de s'accepter

Dernière mise à jour : 08 août, 2021

L’importance s’aimer et de s’accepter tel que l’on est est la clé du bien-être psychologique. En fin de compte, personne n’est aussi important dans ce monde que cette personne que l’on voit quotidiennement dans le miroir. Même si nous l’oublions parfois. Et même si, parfois, nous n’entretenons pas une relation affectueuse avec notre corps.

La perfection à laquelle nous aspirons n’existe pas en réalité. Parce que la beauté a plus d’un canon, parce que l’attractivité est diverse, presque toujours imparfaite et la seule chose qui compte vraiment est notre attitude face au monde. S’aimer commence par le fait de nous sentir bien dans notre peau.

« Ce n’est pas mal d’être belle ; ce qui est mal, c’est l’obligation de l’être. »

Susan Sontag

Une femme souriante.

La beauté se trouve dans la diversité (et dans notre charisme)

La vérité est que personne ne nous enseigne, lorsque nous venons au monde, l’importance de nous aimer et de nous accepter. Nous attendons souvent que les autres le fassent pour nous. De sorte que notre image de nous-même et notre estime de nous-même se construisent à travers les opinions des autres que nous finissons par intérioriser.

Cela est dangereux. En effet, depuis cette perspective, la relation avec notre corps ne sera harmonieuse que si elle se conforme aux canons socialement préétablis. Or, que nos vêtements nous aillent bien ou non ne dépend pas de ce que les autres disent. Ce qui importe est notre avis. Il s’agit là de la clé : cesser de dépendre des validations externes.

L’importance de s’aimer et de s’accepter

Il n’existe pas suffisamment d’affection dans le monde pour combler les vides de ceux qui ne s’aiment pas. Ces vides peuvent seulement être comblés par l’amour de soi et l’acceptation de soi.

Parce qu’il existe des canons infinis de beauté. Parce que la perfection est un idéal rouillé et dépassé datant de la Grèce antique. Il convient à l’ère du numérique de se rebeller avec détermination contre de tels concepts.

Comment puis-je commencer à me traiter avec plus d’amour ?

Le psychothérapeute humaniste Carl Rogers affirme que nous commençons à être heureux lorsque nous nous acceptons tels que nous sommes. Maintenant… Qu’est-ce que “accepter” signifie vraiment ?

  • Entrer en contact avec qui nous sommes de manière réaliste.
  • Établir une relation positive avec nous-mêmes sans nous juger, en nous traitant avec affection et amour.
  • Cela implique de savoir ce dont nous avons besoin pour avoir une meilleure relation avec nous-mêmes.
  • Initier ces changements qui nous permettent de mener une vie en phase avec nos valeurs, nos désirs et notre personnalité.
Une femme heureuse.

Il existe par ailleurs un fait indéniable : l’acceptation de soi est un acte révolutionnaire, car elle nous oblige souvent à nous détacher d’histoires qui ne sont pas les nôtres, des conditions que d’autres nous ont imposées.

Cela se reflète directement dans notre bien-être, car cela nous rend libres, beaux et préparés à vivre à notre manière. Le bonheur n’est rien d’autre que cela.

Cela pourrait vous intéresser ...
3 techniques pour pratiquer l’assertivité
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
3 techniques pour pratiquer l’assertivité

Les techniques pour pratiquer l'assertivité améliorent votre confiance en vous et vos capacités de communication avec d'autres individus.