L'effet Ikea : valoriser plus ce que l'on fait par soi-même

L'effet Ikea définit ce besoin psychologique de se sentir compétent. L'assemblage de meubles ou encore la préparation de nos propres desserts ou pains en sont des exemples clairs. Les entreprises le savent et les prix augmentent parfois en raison de ce biais cognitif.
L'effet Ikea : valoriser plus ce que l'on fait par soi-même

Dernière mise à jour : 26 février, 2021

L’effet Ikea désigne un fait curieux que beaucoup d’entre nous éprouvent souvent : le plaisir de construire des choses par nous-mêmes. Le “faites-le vous-même” triomphe dans le monde du marketing et va bien au-delà du domaine du bricolage et des meubles. Les psychologues des affaires et de la publicité sont au courant de ce biais cognitif depuis des décennies.

Qui n’a jamais réalisé ces actions ? Installer un bureau, faire un gâteau avec tous les ingrédients déjà préparés dans la boîte ou même peindre un tableau en suivant des instructions bien précises. Nous aimons ce sentiment d’efficacité que nous éprouvons lorsque nous faisons quelque chose de nos propres mains.

Ce sentiment nous permet même de valoriser beaucoup plus le produit final, que ce soit un meuble, un dessert ou même une teinture. Cela est bien connu des entreprises et cela fait augmenter le prix de ce que nous avons acquis. Car au-delà de ce que l’on pourrait croire, fabriquer sa propre garde-robe n’est pas plus économique. Approfondissons le sujet.

La réalité de l'effet Ikea.

L’effet Ikea : cinq caractéristiques à connaître

L’effet Ikea est presque aussi ancien que la multinationale suédoise elle-même. Cependant, c’est en 2011 que ce biais cognitif a été inventé pour la première fois.

Ce sont les médecins Michael I. Norton de la Harvard Business School et Daniel Mochon de l’Université de Yale qui ont décrit dans une étude cette tendance à valoriser un produit beaucoup plus lorsque nous le fabriquons nous-mêmes. Lorsque les consommateurs assemblent eux-mêmes les meubles, ils ajoutent une plus grande valeur au produit final.

Une sorte de lien affectueux s’est créé avec ce lit qu’ils ont assemblé, cette table qu’ils ont assemblée ou ces chaises qu’ils ont reçues en morceaux individuels, tant que le montage n’est pas excessivement complexe. L’effet Ikea nous apprend bien des choses…

Même si vous pensez le contraire, vous ne payez pas moins cher

L’effet Ikea est une stratégie très avantageuse pour les grandes entreprises. L’effet Ikea signifie que plus nous essayons de faire quelque chose, plus nous l’apprécierons. Cela nous fait ignorer le fait que nous payons plus pour un produit qui devrait coûter beaucoup moins cher (puisque le fabricant évite les coûts d’assemblage).

Des entreprises comme Ikea elle-même et Build-a-Bear (construisez votre propre ours en peluche) suivent ce modèle commercial. Nous pensons à tort : le prix semble bon marché alors qu’il ne l’est pas.

Effet Ikea : même si le meuble est tordu, c’est “mon meuble”

L’effet Ikea repose également sur un autre biais cognitif curieux : la dotation. Nous établissons un sentiment de propriété sur ce que nous avons fait nous-mêmes. Peu importe, par exemple, que cette table dans la pièce soit tordue.

C’est ma petite table parce que je l’ai montée. Parce que j’ai passé presque deux heures à l’assembler. Et que cet objet a donc une partie de moi. Bien que le résultat final ne soit pas idéal.

Auto-efficacité et besoin de compétence

Il y a quelque chose de remarquable dans le fait de préparer ce gâteau dont on nous donne déjà tous les ingrédients dans une boîte. Il y a aussi un certain plaisir à monter une armoire ou ce lit superposé pour nos enfants.

Ces tâches nous offrent un agréable sentiment d’efficacité personnelle. Et peu de choses ont un renforcement aussi positif que de voir que nous sommes capables de réaliser quelque chose en suivant des instructions.

Ces expériences contribuent à améliorer notre vision de nous-mêmes. Il n’est alors pas étonnant que quand quelqu’un finit d’assembler un produit, il le montre à ses proches.

Cette sensation a déjà été anticipée par les grandes entreprises. C’est ce qu’elles veulent que nous ressentions. Car de cette manière nous ne percevons pas que ce produit a un prix qui, en réalité, ne lui correspond pas…

Faites-le vous-même avec vos propres matières premières et sans instructions

Il existe une approche beaucoup plus enrichissante qui permet de revenir à notre potentiel psychologique. Innovons… Utilisons la créativité la plus radicale et créons nos produits sans avoir à recourir à du “préfabriqué”. On peut, par exemple, faire un dessert fabuleux sans ces kits vendus dans les supermarchés.

Parfois, il n’y a rien de plus divertissant et gratifiant que de restaurer de vieux meuble. Il existe de nombreuses autres formules avec lesquelles se sentir compétent et avoir un merveilleux produit final. L’effet Ikea est de plus en plus courant sur le marché, il est donc intéressant de repérer les marques qui y ont recours.

Cela pourrait vous intéresser ...
Extimité, lorsque l’intimité devient publique
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Extimité, lorsque l’intimité devient publique

L'extimité, comprise comme l'acte par lequel le privé devient public, transforme complètement la manière de comprendre le monde.