Je veux être heureux, pas avoir l’air heureux

· 18 juillet 2016

Être heureux est primordial, tant et si bien que nous nous lançons à la poursuite du bonheur comme si nous étions petits et que nous jouions à cache-cache avec lui.

Mais est-il vraiment nécessaire de le chercher ? Et si nous étions déjà heureux ? Peut-être qu’il manquerait alors un sens à notre vie.

Même si nous ne pouvons pas toujours esquisser un sourire, nous nous obligeons en quelque sorte à le faire.

Vous avez déjà réalisé combien la tristesse était mal vue ? Sans en être conscients, nous masquons les sentiments et les émotions négatives que nous ressentons.

Arrêtez de chercher des raisons pour être heureux. Concentrez-vous sur ce que vous avez et sur les milliers de raisons pour lesquelles vous devriez être très heureux.

Être heureux, ce n’est pas ce qu’on vous a raconté

Où pouvons-nous trouver le bonheur ? Depuis que nous sommes tout petits, on nous enseigne quelques marches à suivre pour y parvenir.

L’une d’entre elles est de trouver un bon travail qui nous permette de subsister et de disposer d’un certain confort financier.

Toutefois, ce bonheur ne se trouve pas seulement dans le domaine professionnel, mais aussi dans nos relations.

Être marié et avoir des enfants représente pour beaucoup un grand accomplissement. Mais que se passe-t-il quand le résultat n’est pas celui escompté ?

IMAGE 2

Quand après avoir réalisé tous ces accomplissements, nous n’arrivons pas à atteindre le bonheur tant espéré, la tristesse nous envahit et provoque chez nous une terrible sensation de mal-être.

C’est alors que nous commençons à penser que, peut-être, nous ne méritons pas une vie pleine de sourires.

Toutes les directives qui entourent le chemin du bonheur contribuent seulement à en faire une expectative très difficile à atteindre.

Même si nous voulons lui faire contenir beaucoup de choses, le bonheur n’est pas ce qu’on nous a raconté, et pour cela, il faut juste ouvrir les yeux et regarder autour de nous.

“On peut répandre la lumière de deux façons : être la bougie, ou le miroir”
-Edith Wharton-

Quand vous le ferez, vous serez conscient que ce ne sont pas ceux qui possèdent le plus qui sont le plus heureux, et que ce sont les gens modestes qui sourient tout le temps.

C’est parce qu’ils apprécient le peu qu’ils ont et parce qu’ils savent que le bonheur ne s’atteint pas grâce aux croyances antérieures, mais qu’être heureux est une attitude.

Ces personnes savent qu’elles n’ont besoin de personne pour pouvoir sourire. De la même manière, elles ne se sentent pas malheureuses parce qu’elles ont accepté que la vie est dure et que l’on ne réussit pas toujours à faire ce que l’on veut.

Malgré tout cela, elles voient l’avenir avec optimisme et elles continuent de se battre pour ce qu’elles désirent.

Suis-je obligé d’être heureux ?

D’une certaine façon, nous sommes obligés d’être heureux, et d’arborer notre plus beau sourire quand nous avons juste envie de pleurer

Pour cela, il faut simplement faire attention aux livres de coaching personnel qui nous donnent les clés pour nous sentir mieux avec nous-mêmes et avec les autres en toute occasion.

Le grand problème, c’est qu’il est impossible d’être véritablement heureux 24 heures sur 24, avant tout parce que les émotions positives cohabitent avec les émotions négatives.

Nous essayons toujours d’échapper à celles-ci parce que nous les considérons comme un obstacle pour notre bien-être.

IMAGE 3

Pour tout cela, dans la plupart des cas, nous montrons notre plus beau sourire et nous faisons semblant d’être heureux.

Le positivisme est ce qui prime parce qu’il nous fait tous nous sentir mieux.

Quoi que tu décides, assure-toi que ça te rendra heureux

Mais cela a comme conséquence de cacher nos véritables émotions quand nous nous sentons réellement mal.

Sans nous en rendre compte, nous pouvons observer des sourires qui renferment de la tristesse, des rires qui cachent de terribles sanglots, et des yeux rieurs qui essaient de dissimuler une terrible douleur intérieure.

Le choix de ne pas être heureux

Et si je choisis de ne pas être heureux ? De nombreuses personnes peuvent souhaiter ne pas être heureuses, même si cela nous semble étrange.

Or ça ne l’est pas tant que ça quand, en réalité, nous faisons tout notre possible pour nous éloigner de cet état d’âme tant recherché.

Nous voulons être heureux une fois que nous serons parvenus à la réussite professionnelle et familiale, et que nous aurons trouvé le bien-être et un équilibre dans tous les domaines.

Personne n’est maître de ton bonheur, alors ne laisse pas ta joie, ta paix et ta vie dans les mains de quelqu’un d’autre

Être heureux est un état d’âme qui cohabite avec plein d’autres.

Si vous vous penchez sur ce qu’il y a en vous, vous vous rendrez compte que c’est là que naissent toutes les alternatives que vous pouvez contrôler pour être heureux.

IMAGE 4

Appréciez ce que vous avez autour de vous et cessez de faire semblant d’aller toujours bien. Soyez comme vous êtes et ne laissez rien ni personne vous obliger à être ce qu’en réalité, vous n’êtes pas.

Éloignez-vous de tout ce qui était censé vous rendre heureux et qui ne l’a finalement pas été. Le bonheur est caché à l’intérieur de nous. Et vous, êtes-vous heureux ?