Je suis à une étape de la vie où je n'ai pas besoin d'impressionner qui que ce soit.

Nous n'existons pas pour impressionner le monde, mais pour être heureux et nous épanouir. Maintenant, il y a des étapes de notre vie dans lesquelles il faut prioriser, penser qu'on va surprendre tel ou tel et qu'on va nous envier ou admirer.
Je suis à une étape de la vie où je n'ai pas besoin d'impressionner qui que ce soit.

Dernière mise à jour : 03 août, 2022

Il y a des moments où nous voulons attirer l’attention et être le roi de la fête. Cependant, passé un certain âge, ce qui devient vraiment important pour nous, c’est de vivre notre vie sans nous démarquer des autres, uniquement pour nous-mêmes et notre environnement.

Quelqu’un a dit un jour que c’est bien d’avoir de l’argent pour acheter des choses que l’on veut, mais c’est mieux d’avoir des choses que l’argent ne peut pas acheter.

“Il y a des gens qui passent leur vie à faire des choses qu’ils détestent, pour avoir de l’argent dont ils n’ont pas besoin, pour acheter des choses dont ils ne veulent pas, pour impressionner les gens qu’ils n’aiment pas”

-Inconnue-

Ce que la vie vous apprend…

On dit que la vie nous apprend . Il n’y a pas besoin de mauvaises expériences ou de ressentiments, mais nous apprenons que ceux qui attendent sont déçus.

Femme joyeuse
vous devez arrêter de vous soucier de ce que les autres attendent de vous.

“Je suis à un moment de ma vie où je n’ai plus besoin d’impressionner qui que ce soit. Je suis qui je suis, sans me soucier de ce que les autres pensent de moi.
Je n’ai pas besoin de déguisements, je n’ai pas besoin de tricher ou de faire semblant. Parce que je peux être qui je suis vraiment.
Je n’ai pas besoin de te faire rire ou de te faire croire que je ne pleure jamais. Je n’ai pas besoin d’être toujours fort ou toujours gentil.
Je n’ai besoin d’être comme personne et surtout je m’accepte comme je suis. Avec mes vertus, mais aussi avec mes défauts.
Parce que je ne suis peut-être pas parfait, mais c’est toujours moi.
J’accepte et j’aime qui je suis et qui je peux devenir.”

-Anonyme-

C’est le moment où vous prenez en charge vos désirs, orientez votre vie, avez vos propres initiatives, ne louez pas les autres à outrance et partagez librement vos pensées. Disons que ce n’est pas seulement le début de votre liberté émotionnelle, mais aussi de votre identité.

Pourquoi n’avons-nous pas besoin d’impressionner qui que ce soit d’autre que nous-mêmes ?

Femme confiante qui n'a pas besoin d'impressionner
on se déguisesi nous nous déguisons, notre essence meurt.

Les personnes les plus malheureuses de ce monde sont celles qui se soucient trop de ce que pensent les autres.

Chacun est unique et exceptionnel. Rien ni personne ne mérite que nous cachions notre véritable façon d’être, nos émotions ou nos pensées. Maintenant, il est également vrai que tout a une limite, vous ne pouvez pas dire ou faire la première chose qui vous vient à l’esprit, vous devez faire attention à ne pas blesser les autres.

Nous atteignons presque tous ce moment vital où ce que les autres pensent n’a plus d’importance pour nous, car nous réalisons que ce qui est vraiment important, c’est nous. Or, il est paradoxal qu’une personne sûre d’elle et insouciante “de ce qu’elle dira” soit celle qui laisse une marque de vérité.

Disons que celui qui s’occupe de lui-même devient quelqu’un de plus pur, de plus réel, de plus complet. En fin de compte, la seule façon d’être une personne d’acier inoubliable est de ne pas faire semblant de l’être. Être naturel et travailler sur nos vrais désirs est la clé pour être plus heureux.

Cela pourrait vous intéresser ...
5 blessures émotionnelles de l’enfance qui persistent à l’âge adulte
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
5 blessures émotionnelles de l’enfance qui persistent à l’âge adulte

Les blessures émotionnelles de l'enfance peuvent conditionner la vie adulte. Il est donc essentiel de les soigner pour se rééquilibrer.