Quand j’avais le plus besoin de toi, tu n’étais pas là

· 29 mars 2016

Quand j’avais le plus besoin de toi, tu n’étais pas là. Cela m’a détruit et m’a rendu extrêmement triste. Quand j’avais le plus besoin de toi, seule la solitude m’accompagnait. J’attendais plus de toi et tu m’as déçu.

Quand j’avais le plus besoin de toi, je me suis enfoncé dans la tristesse. Serait-ce le moment de changer ma vision de moi et des autres ?

Souvent, nous avons besoin de quelqu’un. Que ce soit parce que nous nous sentons mal, parce que nous avons besoin d’un soutien, parce que nous voulons une épaule sur laquelle pleurer…

Mais que se passe-t-il quand dans ces moments-là, il n’y a personne qui nous apporte cette attention dont nous aurions tant besoin?

Pourquoi, soudain, personne ne peut venir nous soutenir, nous tendre la main et alors, nous crions en silence ?

“Beaucoup de tes tristesses inexplicables ont une seule explication : tu n’as pas aimé comme les autres en avaient besoin et ils ne t’ont pas aimé comme tu l’attendais”
-Bernardo Stamateas-

Nous sommes certains que vous avez déjà vécu une situation similaire et sinon, vous avez de la chance. Il n’y a pas pire sensation que celle d’avoir besoin de quelqu’un qui n’est pas là.  

Quand vous vous rendez compte que vous n’existez pas

Femme-avec-coeur

Le pire qui puisse se passer est de se rendre compte que pour quelqu’un, pour cette personne que nous considérons comme spéciale, nous n’existons pas.

C’est une sensation très négative qui provoque de fortes émotions d’abandon, de rejet et de désamour.

Quand nous nous rendons compte que nous n’existons pas pour quelqu’un, cela peut provoquer une perte de l’estime de soi importante, surtout si on a été habitué à dépendre des autres pour nous mettre en valeur.

Vous vous identifiez sûrement à ces personnes qui ont des carences affectives à cause de cela, car elles ne sont pas capables de comprendre que les autres ne seront pas toujours là pour elles, et qu’il y aura un moment dans la vie où elle seront seules.

Il faut intérioriser ce fait. Les personnes ont une limite dans votre propre vie, elles y accèdent jusqu’à un certain point. À partir de ce moment, on avance seul.

Personne ne pourra vous accompagner, personne ne sera avec vous. Vous serez seul, vous marcherez seul.

Personne n’aura besoin de vous, personne ne vous appellera… Ce sera le pire moment de votre vie, et une sensation d’abandon qui se démultipliera de manière insupportable.

La solitude est l’unique chose que l’on trouve quand on ne la cherche pas.

Libérez-vous de vos entraves

Coeur-dans-une-porte

Cette sensation d’abandon, et d’être seul face au danger qui nous submerge quand on doit continuer seul son chemin, montre les entraves auxquelles on s’est afféré pendant toute notre vie.

Depuis que nous sommes tout petits, nous nous habituons à faire certaines choses avec nos amis, notre famille… mais si un jour nous nous retrouvons seul ?

Nous devons apprendre à ne dépendre de personne pour continuer notre chemin, et pour faire les choses que l’on veut faire. Lisez ces conseils et gardez-les toujours à l’esprit :

  • Aimez-vous et valorisez-vous ! Quand vous vous retrouverez seul, vous vous rendrez compte que vous ne l’êtes pas vraiment : vous vous avez !
    Apprenez à vous aimer et ne permettez pas que votre auto-estime soit dépendante des autres, ni que votre bonheur dépende des autres.
  • Devenez ami avec la solitude : parfois, nous pensons que la solitude n’est pas positive, mais elle l’est. Apprenez à la voir d’une autre manière. Vous pourrez apprendre beaucoup, et mieux vous connaître vous-même.
  • Ne dépendez de personne pour être heureux : votre bonheur ne doit dépendre de personne car cela vous transporte dans un va-et-vient d’émotions qui vous frustreront et vous rendront malheureux. Cherchez le bonheur en vous et en personne d’autre.
  • Apprenez à dire au revoir : Les personnes entrent dans notre vie, mais s’en vont également. Elles nous feront du mal, elles nous décevront… Leur dire au revoir est difficile mais nous devons l’apprendre dès aujourd’hui.
  • N’attendez rien de personne : Parfois, nos attentions sont trop élevées en comparaison avec les autres et nous attendons trop. Évitez les déceptions, n’attendez rien de personne et vous serez bien plus heureux !
Personne ne devient indifférent à vous du jour au lendemain, et si c’est le cas, c’est que cette personne ne vous a jamais considéré comme étant quelqu’un d’important.

Avez-vous déjà eu besoin de quelqu’un qui n’était pas là ? Apprenez de ces expériences et éliminez de votre esprit le « quand j’avais le plus besoin de toi, tu n’étais pas là ».

Comprenez que la seule personne dont vous avez besoin, c’est vous-même. Vous ne manquerez jamais à vous-même et vous serez toujours présent pour vous.

Ne cherchez aucune main tendue, vous avez vos pieds, vos mains, votre corps et votre esprit. C’est la seule chose dont vous avez besoin. Ne dépendez de personne, soyez heureux

Apprenez à vous aimer et à vous mettre en valeur. Vous vous avez vous et c’est plus que suffisant ! 

Quand-j'avais-besoin-de-toi