J'aime ma façon d'être : je n'ai pas besoin de plaire à tout le monde

Grandir, c'est notamment réaliser qu'il n'est pas nécessaire de plaire à tout le monde pour être heureux. En fait, il suffit de s'aimer et de se respecter. Nous y réfléchissons ci-dessous.
J'aime ma façon d'être : je n'ai pas besoin de plaire à tout le monde

Dernière mise à jour : 28 mars, 2022

Ma façon d’être est authentique. Je n’ai pas besoin de jouer un rôle pour plaire à tout le monde. J’ai longtemps pratiqué la valeur de la dignité personnelle. Je ne suis l’esclave de personne et je n’ai pas besoin de l’approbation des autres pour être heureux.

Il est essentiel que nous parvenions à cette conclusion le plus tôt possible dans notre cycle de vie. C’est en effet un aspect que chaque adolescent devrait assumer et que chaque personne devrait pratiquer afin d’atteindre un équilibre intérieur et un bien-être émotionnel adéquats.

Je ne suis pas ce que tu attends de moi. Accepte-moi pour ce qui me définit, pour ma façon d’être, pour ma façon de te rendre heureux. Construisons un monde où ni toi ni moi ne nous forçons à cesser d’être “toi et moi”.

Nous savons qu’il n’est pas toujours facile d’agir ainsi. A l’intérieur, nous avons le sentiment que si l’on ne plait pas à tout le monde, nous ne serons pas acceptés. Pourtant, la vie ne se construit pas avec le besoin de plaire : il suffit que nous sachions nous respecter.

Nous ressentons le besoin de plaire à la famille de notre partenaire, de nous entendre avec ses amis, de nous intégrer à tous nos collègues et personnes de notre entourage. Maintenant, la première chose que chaque personne devrait prendre en compte est qu’il est impossible de plaire à tout le monde. Chaque personne est unique. Nous avons tous notre façon d’être, de voir le monde, de vivre la vie.

Si je ne te plait pas, au moins accepte-moi, respecte-moi. Il y a très probablement un aspect de moi qui nous unit, que malgré nos différences, nous pouvons nous enrichir mutuellement d’une manière ou d’une autre. Et si cela ne se produit pas, il ne se passera rien non plus. L’essentiel est que nous nous acceptions. L’amour propre est en effet une relation qui doit durer toute une vie.

Je suis moi, et je m’accepte dans ma façon d’être : je suis un cadeau

plaire à tout le monde

Vous êtes un cadeau pour vous-même et personne ne peut vous dire le contraire.

Je suis comme je suis, je ne prétends pas être une version de qui que ce soit ou une marionnette guidée par les ficelles des autres. J’ai une voix, un cœur et je sais ce que je mérite dans cette vie pour être heureux.

Notre façon d’être ne se définit pas simplement en disant que nous sommes extravertis, timides ou introvertis. C’est un amalgame de nuances où s’inscrivent des expériences vitales, des pensées et des apprentissages. Ce sont des échecs et des blessures. Mais ce sont aussi des succès et des chemins parcourus avec bonheur.

Le mauvais enseigne et le bon oriente. Chaque expérience construit donc notre façon d’être, où les styles éducatifs, les valeurs que nous assumons ou celles auxquelles nous renonçons, et l’essence de chaque personne qui traverse nos vies sont également intégrés.

  • Votre façon d’être est l’énergie qui vous pousse et qui doit mettre des barrières à ce que vous ne voulez pas dans votre vie, à ce qui ne vous définit pas.
  • Les personnes qui essaient de plaire à tout le monde ont d’abord besoin d’approbation. C’est alors qu’ils se sentent intégrés. Mais si nous nous limitons à rechercher l’approbation au quotidien, nous cesserons d’être nous-mêmes.
  • Le psychologue et écrivain Wayne Dyer avait l’habitude de dire que 50% des personnes que nous rencontrons chaque jour seront peutêtre contre nos opinions. Si jamais vous rencontrez quelqu’un qui n’aime pas ce que vous dites ou ce que vous faites, ne vous inquiétez donc pas : il y a encore 50 % qui vous soutiendront.
  • Quand on est jeune on nous éduque à la nécessité de plaire à tout le monde : sourire, serrer la main, bien s’assoir, ne pas faire ci, ne pas faire ça… On passe une bonne partie de notre vie à “chercher l’approbation”, jusqu’à ce que un jour, soudain, on se rend compte que plaire à tout le monde est impossible.
plaire à tout le monde

Essayer de plaire à tout le monde vous rendra malheureux.

Le bouddhisme le dit depuis l’Antiquité : si vous tenez à plaire à tout le monde, vous ne trouverez que souffrance et malheur. Cela n’en vaut donc pas la peine. Il n’est pas nécessaire de plaire à ceux qui ont un cœur égoïste, ceux qui ne vous reconnaissent pas, ceux qui manquent de noblesse et ceux qui ne correspondent tout simplement pas à votre façon de comprendre le monde.

Je fais partie de tout ce que j’ai trouvé sur mon chemin. Ma façon d’être est mon essence et mon identité. Il m’a fallu beaucoup de temps pour arriver là où j’en suis et je ne peux pas me permettre de faire semblant d’être quelque chose que je ne suis pas juste pour te rendre heureux.

Si nous y réfléchissons, rien ne pourrait nous apporter plus de stress et de souffrance émotionnelle que d’essayer de plaire à tout le monde. Cependant, nous savons aussi que “ne pas plaire” peut générer de nombreuses critiques et reproches.

  • Comprenez donc que la critique que vous recevez est davantage liée à qui la dirige qu’à celui qui la reçoit. Elles ne vous définissent pas. Ce n’est parfois que le reflet de la frustration de ceux qui vous critiquent.
  • Il n’est par ailleurs pas hygiénique de vivre une vie dépendante des opinions des autres, ni sous le joug de trouver l’approbation des autres. Vous deviendrez alors l’esclave du monde au lieu d’être le propriétaire de votre cœur.

La vie est diversité et les personnes ont tellement de nuances qu’il vaut donc la peine d’être unique, d’être authentique et de toujours conserver une dignité adéquate. Aimez-vous pour qui vous êtes.

Images reproduites avec l’aimable autorisation de Jo Parry et Pascal Campion

Cela pourrait vous intéresser…

Cela pourrait vous intéresser ...
Mes attitudes me définissent
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Mes attitudes me définissent

Les attitudes que nous avons à la fois avec les autres et avec nous-mêmes sont ce qui nous définit. Un ne vaut rien s'il n'est pas accompagné d'un ...