J'ai l'impression que quelque chose ne va pas chez moi : que puis-je faire ?

J'ai l'impression que quelque chose ne va pas chez moi : que puis-je faire ?

Dernière mise à jour : 07 septembre, 2021

« Mes relations sont souvent traumatisantes. Je m’inquiète pour tout. Beaucoup de choses que je me propose de faire échouent. Je suis souvent déçu, il m’est difficile d’être heureux… La vérité c’est que j’ai l’impression qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez moi ». De nombreuses personnes ont ce sentiment, cette perception existentielle qui alimente le malaise sans vraiment savoir ce qui le provoque.

Il s’agit d’un totum revolutum dans lequel il est assez difficile de séparer certaines choses des autres. Seule la négativité et la perception d’inefficacité habitent l’esprit. Tout cela se canalise en outre par un dialogue interne qui ne s’arrête jamais et qui répète ce message à tout instant. Est-ce le prélude à une dépression ? Y a-t-il quelque chose qui ne va vraiment pas chez moi ? Que devrais-je faire?

Peu d’expériences intérieures sont plus invalidantes et nécessitent par ailleurs notre attentionAnalysons cela.

Le critique intérieur est un ennemi vorace qui fait s’effondrer les fondements de nos forces psychologiques. Derrière le sentiment d’inefficacité et de faible estime de soi se cache souvent une éducation sévère et autoritaire, des relations affectives également traumatisantes…

ne va pas chez moi

Pourquoi ai-je l’impression qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez moi ?

Quelle que soit la cause qui nourrit cette idée, il existe des stratégies pour se sentir mieux. Il existe des approches qui peuvent nous permettre de développer un état d’esprit plus compatissant avec nous-mêmes pour améliorer l‘auto-efficacité et l’estime de soi. Il faut néanmoins commencer à donner de l’espace à cette pensée, à ce sentiment qu’« il y a quelque chose en moi ».

Loin de le mettre de côté, l’idéal est d’explorer ce raisonnement, de savoir de quoi il est fait pour agir au mieux. Il ne sert à rien de réprimer ou de déplacer la négativité lorsqu’elle se reflète dans une auto-évaluation aussi concrète. Penser qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez vous peut résulter de diverses causes qu’il convient de comprendre. Analysons-les.

La faible estime de soi, le prisme psychologique qui change tout

Une faible estime de soi est un filtre qui brouille les valeurs, détruit la sécurité personnelle et dissipe le sentiment d’efficacité personnelle. Rien ne germe dans l’esprit sans confiance en soi, si nous le percevons de manière inférieure et si la critique l’invalide. Des études, telles que celles menées à l’Université de Californie, indiquent qu’il existe un lien direct entre une faible estime de soi et des troubles de l’humeur.

Il existe une fine frontière entre cette dimension psychologique et les troubles anxieux et la dépression. Penser ou se dire constamment « qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez moi » peut être le reflet de l’une de ces conditions.

Traumatisme psychologique et perception de soi biaisée

Le traumatisme psychologique déforme complètement la façon dont nous nous voyons. La perception que nous avons de nous-mêmes est non seulement négative, mais également invalidante. De sorte que lorsque nous parlons de traumatismes, ces expériences peuvent résulter d’abus ou d’abandon pendant l’enfance d’abus ou d’abandon, de la perte d’un être cher, du fait d’avoir été victime d’une agression, etc.

Vivre une relation avec une personnalité narcissique laisse par ailleurs des séquelles. Ces années de manipulation, d’humiliation et d’usure amènent de nombreuses personnes à dire « qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez moi” pour que cela me soit arrivé. Quelque chose ne va pas dans ma tête après avoir vécu cette expérience …

La solitude et sentir qu’il y a quelque chose qui ne va pas avec moi

Vous pouvez avoir beaucoup de gens autour de vous et vous sentir seul. Parfois, ni les amis ni la famille ne se perçoivent comme étant proches, ne nous nourrissent ou nous valident. De sorte que cela renforce le mal-être, le découragement, la tristesse 

Nous pensons qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez nous lorsque nous ne disposons pas de liens sociaux enrichissants. Lorsque la réalité est que nous ne trouvons toujours personne sachant être vraiment, sachant aimer et respecter.

“Vous-même, autant que n’importe qui d’autre dans tout l’univers, méritez amour et affection.”

Bouddha

Que puis-je faire pour avoir une meilleure vision de moi-même ?

Quand je pense qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez moi, je n’aime donc pas que certaines de mes réalités. Peut-être que je manque d’estime de moi. Que je doive panser les blessures d’hier et leur donner de nouvelles opportunités. Il est possible que je me traite trop durement… Il convient alors toujours de consulter de bons professionnels pour entreprendre un voyage de croissance, peut-être pour détecter des signes de dépression ou d’anxiété.

Quoi qu’il en soit, il peut être utile de prendre en compte un certain nombre d’aspects.

Connectez-vous avec cette partie “défectueuse” de vous et demandez-vous ce dont vous avez besoin

Entrez en contact avec ce quelque chose qui, selon vous, ne va pas chez vous. Connectez-vous avec ces émotions et laissez-les aller. Permettez-vous de comprendre à quoi ce sentiment est dû. Recherchez les causes, essayez de comprendre et d’être à l’écoute de vos besoins.

Liez-vous d’amitié avec votre dialogue interne

Vous vous jugez depuis longtemps, vous traitez mal, vous négligez… Il est temps de travailler sur un dialogue interne plus compatissant et bienveillant. Une voix qui vous apprécie et qui vous dit chaque jour qu’elle croit en vous. Vous êtes meilleur que vous ne le pensez, mais votre discours intérieur vous écrase et vous trouble, annulant tout potentiel. Désactivez-le.

ne va pas chez moi

Contrez ces pensées de honte et de négativité

J’ai honte de qui je suis lorsque je pense que quelque chose ne va pas chez moi. Je ne m’aime pas, je me cache, je m’inhibe… Toutes ces idées et émotions doivent être contrecarrées par d’autres plus constructives et amicales. Il s’agit de schémas irrationnels que nous de devons traiter.

Je dois me rappeler ce que sont mes vertus lorsque je pense qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez moi

Il y a des défauts en nous, mais aussi des vertus. Votre personnalité présente des points faibles, mais aussi des potentiels. Se concentrer uniquement sur les pertes, les échecs, les erreurs, les déceptions et les zones grises de la vie ne vous génère que souffrance. C’est comme attacher une ancre à vos pieds pour arrêter d’avancer sur le chemin de la vie. Ce n’est pas logique ni encore moins sain.

Il est nécessaire d’entraîner la concentration mentale pour se rappeler que nous sommes également capables de générer des changements. Nous devons garder à l’esprit qu’il y a en nous des ressources que nous pouvons apprendre et développer. Des ressources qui nous permettront d’améliorer notre auto-efficacité et de renforcer cette complicité avec nous-mêmes pour être nos alliés et non nos ennemis.

Il n’y a rien de mal en nous, il n’y a que des moments difficiles que nous pouvons surmonter avec détermination et confiance en soi.

Cet article pourrait vous intéresser…

Cela pourrait vous intéresser ...
Vous êtes le créateur de votre réalité
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
Vous êtes le créateur de votre réalité

Nous sommes créateurs de notre réalité, à travers laquelle nous vivons nos expériences de vie. Découvrez-en plus dans cet article !



  • Pietromonaco, P. R., & Markus, H. (1985). The Nature of Negative Thoughts in Depression. Journal of Personality and Social Psychology48(3), 799–807. https://doi.org/10.1037/0022-3514.48.3.799
  • Orth, Ulrich & Robins, Richard. (2013). Understanding the Link Between Low Self-Esteem and Depression. Current Directions in Psychological Science. 22. 10.1177/0963721413492763.