Auto-efficacité, le pouvoir de croire et de se sentir capable

3 juin 2018 dans Développement personnel 0 Partagés
auto-efficacité

Pensez-vous que vous êtes en mesure d’atteindre l’objectif que vous vous êtes fixé ? Vous songer peut-être à créer votre propre entreprise ou d’apprendre à conduire, mais doutez peut-être de vos capacités pour y parvenir. S’il en est ainsi, cela indique que vous avez une très faible et fragile perception d’auto-efficacité. Il est donc peu probable que vous obteniez ce que vous voulez.

Nous avons pu observer l’un des meilleurs scénarios du concept d’auto-efficacité lors du discours d’Obama dans le cadre des élections présidentielles américaines. Nous parlons de son fameux “Yes, we can !”, qui se traduit par : Nous pouvons ! Un message positif et motivant qui réduira dans une large mesure le nombre d’objectifs que nous fixons si nous le convertissons dans notre mantra. Si nous lui accordons de la crédibilité, évidemment. Nous ferons ainsi confiance à nos aptitudes et à notre capacité à faire face aux difficultés.

Albert Bandura est psychologue le plus intimement lié à cette construction. Ce chercheur a développé une théorie qui souligne, parmi d’autres postulats, qu’il existe certaines variables de la personne qui influencent son comportement et qui sont liées au sentiment d’auto-efficacité. L’une d’elles est précisément le degré de confiance d’un individu en ses capacités ou en son efficacité pour atteindre un résultat.

Cela ne suffit cependant pas pour se sentir valide et capable. C’est pourquoi nous abordons ci-après trois aspects importants pour augmenter notre auto-efficacité. Nous atteindrons la plupart des objectifs que nous nous sommes fixés si nous consacrons suffisamment de temps à chacun d’entre eux.

Être réaliste

Il est impossible que tout soit parfait. Il existe beaucoup de choses pour lesquelles nous devrons nous efforcer et travailler. Cela n’implique cependant pas que nous ne pouvons pas atteindre nos objectifs dans la plupart des cas. Il s’agit de découvrir ce que nous devons développer. De détecter de nouvelles compétences dans lesquelles investir notre temps pour atteindre les objectifs fixés.

Nous devons pour cela nous voir de manière précise et honnête, et observer ensuite le but que nous souhaitons atteindre. De quoi disposons-nous en notre faveur en ce moment ? Sur quoi devons-nous nous concentrer ? L’important est de ne pas abandonner immédiatement. Il convient d’analyser, de planifier et de réfléchir. La plupart des rêves se réalisent grâce aux efforts et à l’illusion.

auto-efficacité

Nous devons en outre nous assurer que nos objectifs sont réalisables. Ceci étant, nous devons également être conscients que sa réalisation prendra du temps. Acquérir de l’expérience dans des domaines inconnus ne se fait pas du jour au lendemain. Nous réaliserons néanmoins tout le chemin parcouru lorsque nous regarderons en arrière.

Lentement mais sûrement

Une auto-efficacité fragile naît de la hâte. Autrement dit, en fuyant vers l’avant dans le but d’obtenir par des impulsions et à court terme ce que nous désirons. Ne pas savoir attendre, se précipiter, nous conduira directement à l’échec. Nous recherchons la satisfaction immédiate. Obtenir tout ce que nous voulons tout de suite. Nous ne sommes pas prêts à attendre des mois ou même des années pour l’obtenir.

Tout le succès repose néanmoins sur la persévéranceLa progression sera bien meilleure qu’avec un changement soudain. La persévérance nous permet de grandir et d’augmenter notre auto-efficacité. Il est très difficile d’atteindre nos objectifs sans cela.

Lorsque nous nous élançons rapidement, il est également possible que nous revenions au point de départ aussi rapidement.
Partager

Imaginons que nous faisons partie d’un groupe d’escalade. Si nous sommes pressés d’atteindre le sommet, nous ne prêterons pas attention à la manière dont nous avançons. Nous pourrions tomber ou voir nos nerfs prendre le dessus du fait de ne pas grimper aussi vite que nous le voudrions. Malgré tout, nous continuerons à vouloir arriver rapidement. De sorte que nous nous bloquerons à un moment donné. Que des doutes apparaîtront et nous amènerons à nous interroger sur nos possibilités pour atteindre notre but. Nous n’avons pas fait attention à notre auto-efficacité, laquelle s’est progressivement affaiblie.

Maintenant, si nous regardons où se posent nos pieds et nos mains, comment ils s’agrippent et tiennent, nous apprendrons peu à peu ce qui fonctionne ou non pour nous. Bien que notre ascension soit lente, nous saurons que tôt ou tard nous atteindrons le sommet parce que nous apprenons et grandissons. Parce que nous avons confiance en nous et en nos progrès. Il est possible que nous tombions. Mais nous nous lèverons et essayerons à nouveau, sans hésitation. Notre sentiment d’auto-efficacité aura grandi à pas de géant.

auto-efficacité

Le chemin offre des indices

Le chemin que nous empruntons nous donne des indices pour orienter notre trajectoire. Nous devons juste nous libérer de notre rigidité et ouvrir la voie à de nouvelles alternatives pour agir correctement lorsque nous rencontrons des obstacles.

Si nous nous concentrons sur les obstacles et perdons du temps à tourner autour, nous n’observerons jamais ce qui se trouve à côté. Accepter que nous nous sommes trompés et valoriser nos chemins est une option que nous devons toujours garder à l’esprit. La peur de l’échec ne doit pas nous effrayer.

Il existe forcément une raison si le temps passe et que nous n’avançons pas. Nous devons observer autour de nous car parfois rien ne se passe comme nous l’avions prévu, notamment, en nous. Nous considérons-nous vraiment capables et valides ? Il se peut que notre critique interne nous joue un mauvais tour et nous boycotte à travers les doutes.

Il est important, pour disposer d’une haute auto-efficacité, d’être flexible afin de nous adapter aux circonstances. De changer la trajectoire choisie lorsqu’elle ne nous mène pas où nous voulons aller. Nous devons ouvrir les yeux pour prendre conscience de ce qui se passe, du degré de confiance que nous nous accordons.

Il convient d’être flexible si nous voulons disposer d’une grande auto-efficacité. Nous devons apprendre à nous adapter aux circonstances, à changer de cap lorsque le chemin choisi ne nous emmène pas où nous voulons aller, et ouvrir les yeux pour comprendre ce qui se passe et ne pas perdre de temps.

A découvrir aussi