Insomnie numérique : caractéristiques et clés pour la combattre

· 22 octobre 2018

Nombreuses sont les personnes qui utilisent leurs téléphones portables ou leurs ordinateurs avant de dormir. Une fois qu’ils laissent de côté leur appareil, ils expérimentent certaines difficultés à trouver le sommeil. C’est ce qu’on appelle l’insomnie numérique.

La raison se trouve dans la lumière bleue émise par ces appareils. Elle nous affecte au niveau cérébral et provoque une réduction de la sécrétion de mélatonine, une hormone qui est notamment chargée de prévenir le corps lorsqu’il est temps de dormir.

Ce phénomène, si commun dans l’actualité, est connu sous le nom d’insomnie numérique. Il s’agit d’un trouble qui affecte notre sommeil et nous pousse à moins dormir ou dans de pires conditions. Les raisons sont doubles : les effets des lumières des écrans, et les difficultés à déconnecter nos pensées de nos préoccupations quotidiennes.

La sur-stimulation du cerveau provoquant l’insomnie numérique

Il existe une grande quantité de personnes utilisant leur téléphone avant de s’endormir et également beaucoup de personnes qui l’utilisent très tôt en se réveillant. D’ailleurs, le fait de regarder le téléphone est pour beaucoup la première action réalisée au réveil. Cela nous empêche de rompre le contact avec la technologie, les réseaux sociaux ou le travail lors de nos périodes de repos. 

La succession d’écrans et d’images ainsi que l’hyperactivité favorisée par Internet provoquent une  sur-stimulation du cerveau. Notre système nerveux envoie alors un signal contraire à celui qui devrait être reçu à ces heures de la nuit.

sur-stimulation du cerveau causant l'insomnie numérique

L’insomnie numérique et la lumière des écrans

Comme nous l’avons mentionné précédemment, la lumière artificielle émise par les appareils comme les téléphones portables, les ordinateurs portables et les tablettes peut être l’une des causes les plus communes de l’insomnie numérique. Les écrans rétroéclairés troublent la sécrétion de mélatonine. 

Cette hormone doit commencer à se libérer au moins une heure avant de nous endormir. Cependant, l’effet des écrans altère sa production ce qui engendre des difficultés à trouver le sommeil. Face à cela, certains objets comme les livres électroniques, dont les écrans sont plus opaques et en noir et blanc, sont moins nocifs. 

L’insomnie numérique est principalement causée par l’usage excessif du téléphone portable ou de l’ordinateur avant de dormir.

Quelles sont les principales causes de l’insomnie numérique ?

En plus des lumières des écrans mentionnées précédemment, d’autres facteurs sont responsables de l’insomnie numérique

. Ce sont les suivantes :

Faire des marathons de séries télévisées

Passer de nombreuses heures devant la télévision, particulièrement avant de dormir, peut altérer notre sommeil. En fait, un passe-temps moins nocif serait de lire avant de dormir. De plus, cela peut être un bon moyen de nous détendre et de commencer à nous endormir.

Ne pas laisser de côté le téléphone

Utiliser le téléphone comme réveil et le garder à côté de son lit donne au téléphone des propriétés autres que celles d’un téléphone. C’est un dispositif que nous utilisons à toute heure et que nous ne laissons pas de côté, ni même lorsque nous souhaitons trouver le sommeil. De plus, utiliser le téléphone avant de dormir nous empêche de nous déconnecter des réseaux sociaux et des préoccupations quotidiennes.

l'addiction au téléphone portable cause l'insomnie numérique

Jouer à des jeux vidéo en ligne

Les jeux vidéo en ligne peuvent être spécialement addictifs. De nombreuses personnes y consacrent une grande quantité d’heures. Ils prolongent d’ailleurs leur jeu jusqu’à l’heure du coucher.

De plus, cela fait longtemps que les jeux-vidéo ne sont plus destinés uniquement aux adolescents. Aujourd’hui, des personnes d’âges très variés consomment ce type de produits. Cela peut avoir des aspects positifs mais cela contribue également à augmenter les problèmes d’insomnie numérique.

Comment détendre un cerveau hyperactif ?

Parallèlement au développement de l’insomnie numérique, différentes solutions surgissent pour tenter de dissiper les effets négatifs de la technologie sur notre sommeil. Un exemple curieux est celui de la réinvention des comptines.

Ces chansons classiques utilisées par les parents pour aider leurs enfants à s’endormir ont été incorporées à diverses applications mobiles afin de nous permettre de mieux dormir. Cependant, cela suppose l’ironie de continuer à dépendre du téléphone portable pour dormir. 

D’autre part, on peut citer l’usage des boules quies qui nous permettent de nous isoler des bruits extérieurs nous empêchant de dormir. Ou l’usage du bruit blanc, avec lequel nous pouvons cesser de prêter attention aux distracteurs qui nous gênent au cours de la nuit. La lecture est également très recommandée.

Enfin, la réduction du temps d’usage des dispositifs électroniques est un remède incontournable. Aussi, il existe des traitements pharmacologiques mais le plus efficace est tout de même d’avoir recours à l’avis d’un médecin.