Les jeux vidéo et l’intelligence : quelle est leur relation ?

· 27 juillet 2018

Il ne fait aucun doute que les jeux vidéo ont largement modifié la façon dont nous utilisons notre temps libre. Ils sont protagonistes de réunions entre amis, de moments seuls. Ils constituent en outre un investissement annuel de près de 100 000 millions de dollars. Nous y avons tous joué à un moment donné. Nous les associons généralement à des moments de déconnexion dans lesquels nous ne voulons pas trop penser. Et si notre jeu vidéo préféré était bénéfique à notre cerveau ? Les jeux vidéo et l’intelligence ont-ils un lien ?

Nous traiterons ci-après du changement que nous avons expérimenté dans notre façon de percevoir le monde grâce aux jeux vidéo. Nous verrons que tous les jeux vidéo ne génère pas le même effet cognitif.

Qu’est-ce que la gamification

Ce terme vient du mot anglais game (jeu). Il fait référence à l’utilisation de jeux de différentes natures (numériques ou analogiques, nouveaux ou anciens) de sorte que, appliqués à un exercice spécifique, ils influencent le développement d’une activité. Il est généralement utilisé en didactique pour se référer au jeu en classe, toujours dans le but d’améliorer l’apprentissage et le développement cognitif des élèves.

Nous pouvons gamifier presque n’importe quelle activité. Les jeux simples, dynamiques et analogiques nous aident davantage pour cela. Il devient cependant de plus en plus facile d’accéder à des contenus en ligne en classes. Les jeux vidéo y font progressivement leur chemin. Ils peuvent constituer l’activité ou un complément que les élèves réalisent à la maison. De sorte que nombreux parents exprimèrent leur mécontentement. Les jeux vidéo de ne sont pas encore acceptés en tant que source de connaissances.

jeux vidéo et l'intelligence

Les jeux vidéo et l’intelligence : pourquoi ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles nous considérons que les jeux vidéo et le développement cognitif sont connectés. En effet, depuis 2005, l’étude de Shaffer, Squire, Halverson et Gee établissait une relation entre l’apprentissage et les jeux vidéo. Ce n’est pas la première fois que les jeux et l’intelligence sont associés. Il est presque généralement connu que les échecs (qui sont en réalité une discipline sportive) affectent très positivement le raisonnement logique.

C’est ce que pourraient faire des jeux tels que League of Legends ou Battlefield 3. Tous deux contribuent très positivement à différentes zones du cerveau. Ils favorisent finalement le développement cognitifA l’instar des échecs, il est nécessaire de développer une bonne stratégie pour pouvoir exceller dans le premier. Une coordination parfaite entre les yeux et les mains est essentielle dans le second puisque la vitesse nous offre une multitude d’avantages.

Il pourrait s’agir d’un biais valide lorsque nous parlons des avantages cognitifs. Les jeux vidéo exigent de nous des capacités diverses, physiques ou mentales, que nous pouvons avoir, par exemple, en fonction du type d’intelligence qui domine en nous. Un joueur avec une bonne intelligence spatiale excellera dans les jeux de stratégie. Un autre disposant d’une bonne intelligence linguistique-verbale le sera au Scrabble, par exemple.

Pas tous les jeux vidéo

La question suivante sera probablement : « cela signifie-t-il que n’importe quel jeu vidéo peut me rendre plus intelligent ? » La réponse est non. Nous devons généralement rechercher ceux qui augmentent notre capacité à traiter l’information et nos capacités à résoudre les problèmes.

jeux vidéo et l'intelligence

Nous devons également prendre en considération l’âge minimum recommandé pour jouer à un jeu vidéo donné. Ne pas respecter cette limite d’âge peut affecter les possibles avantages. Laissez les enfants jouer à des jeux violents peuvent avoir une influence sur leur perception sociale. Ils pourraient en effet se désintéresser aux personnes qui les entourent. Une telle incidence n’est cependant pas systématique. Elle suppose en effet la présence d’autres variables comme, notamment, une personnalité agressive, un trouble de la personnalité ou une éducation conflictuelles.

Cela ne signifie pas que les jeux violents ne sont pas adéquats pour stimuler notre intelligence. Plusieurs études soutiennent cette hypothèse. Il est seulement nécessaire de comprendre que cela se produit seulement avec la population adulte. Ce n’est que lorsque nous avons atteint l’âge adulte cognitif que nous pouvons discerner parfaitement entre la réalité et la fiction.

Pour conclure. Les jeux vidéo sont, en substance, positifs et même nécessaires. Cela ne signifie pas qu’il n’existe pas d’équivalent analogique (tout sport de balle améliore la coordination de la même manière qu’un jeu vidéo comme Battlefield). Nous ne pouvons cependant pas ignorer les avantages offerts par ces nouvelles sources de connaissances.