Frida Kahlo, biographie d'une femme amoureuse

On dit que Frida Kahlo a réalisé plus de 150 peintures et qu'au moins 55 d'entre elles sont de nature autobiographique. Toute sa vie est en effet représentée dans ses peintures énigmatiques qui continuent de fasciner tous les publics. Son art est sincère et profond, tout comme elle l'était elle-même.
Frida Kahlo, biographie d'une femme amoureuse

Dernière mise à jour : 17 août, 2021

Un tableau de Frida Kahlo détient actuellement le record du tableau le plus cher jamais vendu par un artiste latino-américain. Le tableau en question s’intitule Raíces (Racines). Il a été acheté pour plus de 5 millions de dollars en 2006. Elle est également la première artiste mexicaine à être entrée au musée du Louvre.

André Breton, le père du surréalisme et l’un des plus grands admirateurs de Frida, qualifiait son œuvre de surréaliste. Cependant, cette classification ne plaisait pas à Frida Kahlo.

Elle déclarait qu’elle peignait sa vie, et non ses rêves, et qu’elle ne pouvait donc pas être considérée comme une surréaliste. Lorsque Breton lui a rendu visite au Mexique, il a admis qu’il avait eu tort : ce n’était pas Frida qui était surréaliste, mais son pays tout entier.

“Je peins des autoportraits parce que je suis souvent seule, et je me peins moi-même parce que c’est ce que je connais le mieux.”

– Frida Kahlo –

La vie et l’œuvre de Frida Kahlo sont indissociables : l’une ne peut être comprise sans l’autre. Certes, cette merveilleuse peintre mexicaine était en son temps une artiste importante, mais c’était aussi l’épouse de Diego Rivera, le grand peintre mexicain. Au fil du temps, la situation s’est presque inversée. On se souvient souvent de Rivera comme du mari de Frida Kahlo, la grande peintre.

Portrait de Frida Kahlo.

Une vie marquée par le malheur

Frida Kahlo était la fille d’un photographe allemand et d’une Mexicaine. Elle est née à Mexico le 6 juillet 1907, bien qu’elle ait par la suite prétendu qu’elle était née en 1910, l’année de la révolution mexicaineAlors qu’elle n’a que six ans, elle contracte la polio, maladie à cause de laquelle elle aura des problèmes de motricité à vie.

Pour faciliter sa rééducation, son père l’encourage à pratiquer des activités physiques vigoureuses. Par exemple, le football ou la boxe. Elle ne se rétablira que partiellement. De plus, sa maladie fait d’elle une enfant solitaire. Elle passe de nombreux jours en convalescence, enfermée dans sa chambre.

Frida Kahlo entretient un lien très étroit avec son père. Son père était son grand compagnon et son meilleur soutien lors des moments critiques qu’elle a traversés.

Ce dernier souffre souvent de pertes de connaissance. Si au début elle en ignore la raison, elle apprendra par la suite qu’il souffre d’épilepsie en raison d’une ancienne lésion cérébrale. Frida lui vient en aide quand il a une crise.

L’accident de Frida Kahlo

À l’école, les enfants l’appellent “Frida la boiteuse” parce qu’une de ses jambes était plus fine et plus faible que l’autre. Elle signera plusieurs de ses tableaux avec ce surnom. Plus tard, elle entre à l’école de médecine où elle a une liaison avec un camarade de classe nommé Alejandro Gómez Arias.

On raconte qu’un jour, en sortant de l’école, elle se rend compte qu’elle a oublié son parapluie. Les deux amis sont donc allés le récupérer. Ils montent ensuite dans un bus qui entre en collision avec un tramway. Frida est gravement blessée.

Sa colonne vertébrale et son bassin son brisés en trois points. Elle a également 11 fractures à la jambe droite, deux fractures aux côtes et une fracture à la clavicule, ainsi qu’une épaule et un pied démis. Une rampe a même transpercé son corps de la hanche jusqu’au vagin.

On raconte aussi que dans le bus il y avait un homme qui transportait de la poussière d’or. Le corps de Frida en aurait été recouvert après l’accident.

Frida Kahlo.

L’amour de la vie de Frida Kahlo

Suite à l’accident, la vie de Frida Kahlo change à jamais. Elle commence à peindre depuis son lit et ne s’arrêtera plus. Un ami lui présente Diego Rivera et leur amour commence presque immédiatement.

Il a 43 ans et elle 22. Selon son père, il s’agit d’ “un démon”. Sa mère,  quant à elle, considère que leur relation est le fruit de l’union d’un éléphant et d’un colombe. Les deux artistes vivent une relation passionnée, marquée par des infidélités mutuelles et par les souffrances physiques de Frida.

Frida Kahlo souhaite depuis toujours être mère, mais elle subit trois fausses couches : l’accident l’empêche de mener à terme toute grossesse. Dans le même temps, Diego Rivera lui est infidèle à plusieurs reprises. Elle en fait de même. On raconte qu’elle recherchait les maîtresses de son mari et les persuadait de devenir ses maîtresses à elle aussi.

Entre-temps, son travail prend de l’ampleur et il devient de plus en plus intéressant. Elle expose ses œuvres dans divers centres d’art, aux États-Unis et en Europe.

Elle vit un autre épisode très douloureux lorsqu’elle apprend que Rivera a eu une relation avec sa jeune sœur, qui avait été sa grande confidente. Cela conduit à leur divorce. Cependant, un an plus tard, ils se remarient.

L’état de santé de Frida Kahlo se complique, et elle doit être amputée d’une jambe, à partir du genou. Elle passe un an à l’hôpital. Entre-temps, sa première exposition personnelle au Mexique est organisée et elle s’y rendra dans son lit d’hôpital.

Elle meurt le 13 juillet 1954, à l’âge de 47 ans. Deux ans plus tard, Diego meurt à son tour et demande à être enterré à ses côtés. Son dernier souhait ne sera pas entendu.

Cela pourrait vous intéresser ...
16 phrases de la merveilleuse Frida Kahlo
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
16 phrases de la merveilleuse Frida Kahlo

Frida Kahlo est une peintre mexicaine mais ses correspondances et écrits ont aussi parcourus le monde.



  • Kahlo, F. (2001). El diario de Frida Kahlo: un íntimo autorretrato. Oceano De México.