Fascination : l'émotion qui a le plus d'impact sur le cerveau

Quiconque est fasciné par quelque chose ou par quelqu'un se sent vivant, inspiré, étonné et, bien entendu, heureux. Parce que peu d'émotions ont un plus grand impact sur l'esprit que la fascination.
Fascination : l'émotion qui a le plus d'impact sur le cerveau

Dernière mise à jour : 24 janvier, 2021

La fascination est l’émotion la plus recherchée par les experts en neuromarketing. Mais aussi par tout artiste, cinéaste ou créateur de contenu. Ils savent tous que s’ils sont capables d’éveiller ce sentiment chez les gens, ils vont atteindre leur objectif.

Parce que quiconque est fasciné par quelque chose n’oublie pas ce stimulus. L’empreinte psychologique obtenue dure et éblouit ; elle éveille des sentiments positifs et inspire. Répondons maintenant à une question simple. À quand remonte la dernière fois que nous avons vécu cette émotion ?

C’était peut-être après avoir vu une œuvre d’art, après avoir vu un film. Il est possible que nous ayons été fascinés par un paysage, par un morceau de musique, une dernière avancée technologique ou, pourquoi pas, par une personne en particulier. Peu de réalités orchestrées par le cerveau sont aussi agréables.

Il en est ainsi pour un fait aussi frappant qu’intéressant. La fascination fait partie de ce spectre que nous appelons les “émotions positives”, et elle est capable de provoquer en nous un nombre infini de sensations, de sentiments et de pensées. Lorsque nous sommes fascinés, nous nous sentons heureux, inspirés, intéressés, et parfois même amoureux.

Nous sommes alors confrontés à un état psychophysiologique d’une grande importance. À tel point qu’on essaie souvent d’utiliser cette émotion pour influencer les autres. Les personnes qui parviennent à fasciner un certain groupe capteront non seulement leur attention, mais aussi leur acceptation et admiration.

Une illustration d'une femme en pleine nuit.

La fascination, l’émotion la plus désirée

Tous les enseignants et éducateurs savent qu’il faut éveiller l’étincelle de fascination chez les enfants. Il faut que l’enseignant ou le professeur sache générer cette émotion à travers son contenu pour que l’enseignement soit plus motivant.

Cette émotion crée un grand impact sur l’esprit de l’enfant. Ce n’est qu’ainsi que nous stimulons l’envie non seulement d’apprendre, mais aussi de découvrir. La fascination est un état d’esprit puissant. Et ce, essentiellement pour une raison.

Tout stimulus qui génère de la fascination active presque instantanément notre système limbique, cette région cérébrale liée aux émotions. Une fois que cette zone est stimulée, des endorphines commencent à être libérées, à savoir les hormones du plaisir qui facilitent l’attention et le flux de nouvelles idées.

Il est intéressant de savoir que le terme “fasciner” a des racines latines d’un mot dont il dérive : “ensorceler”. Il est curieux de savoir que pendant longtemps ce mot a eu une connotation négative. On croyait que quiconque éprouvait de la fascination était captif d’un pouvoir maléfique, d’une étrange influence capable de subordonner la volonté des autres.

Actuellement, cette conception n’a plus sa place. Car s’il y a quelque chose que nous savons d’un point de vue psychologique, c’est que se sentir fasciné par quelque chose est le résultat d’un processus psychologique d’un grand bien-être.

Innovation et fascination vont toujours de pair

Les grandes marques du marché, en particulier les marques technologiques, savent que si elles veulent atteindre leurs clients, elles doivent avoir un grand impact émotionnel. Si nous ne sommes pas enthousiasmés par ce produit, cela n’en vaut pas la peine.

Ainsi, si un nouveau produit ne parvient pas à susciter la fascination, c’est parce qu’il n’a pas été suffisamment innové. La fascination comprend des composantes très spécifiques :

  • Ce qui nous fascine nous interpelle aussi. L’objet de notre fascination apparaît comme quelque chose de différent qui capte instantanément notre attention. Le cerveau est attiré par quelque chose de différent, de stimulant et d’attrayant.
  • La fascination génère également du désir, des attentes et une grande curiosité.
  • La fascination donne lieu à un sentiment de confiance et sécurité. Si c’est fascinant, c’est désirable, ce qui finit par générer une proximité.

Lorsque vous êtes fasciné, vous vivez dans l’instant et vous êtes dans un état de flux

Le psychologue Mihaly Csikszentmihalyi a également étudié l’émotion de la fascination pour la relier à l’état de flux. Il explique lui-même que se sentir fasciné n’est pas la même chose que se sentir intéressé par quelque chose. La fascination est bien plus profonde que le simple intérêt.

C’est presque comme tomber amoureux, car cela nous plonge dans un état de concentration absolue. Nous nous concentrons sur le moment présent et éprouvons un sentiment d’engagement absolu envers ce quelque chose.

Une statue égyptienne.

Le pouvoir de la fascination esthétique

La fascination est la clé des émotions esthétiques. Rafael Bisquerra, professeur à l’Université de Barcelone, définit l’émotion esthétique comme la réponse générée par ce que le cerveau interprète comme beau.

Cependant, nous pourrions aller plus loin. Parce qu’en réalité, nous ne sommes pas simplement excités par ce qui est agréable ou attrayant pour les yeux. Le cerveau est également fasciné par ce qui est mystérieux.

Des études comme celle menée à l’Université de Belgrade (Serbie) nous montrent que peu de choses ont un plus grand impact sur nos esprits que ce qui nous semble ambigu. Lorsqu’un stimulus esthétique combine quelque chose de connu avec quelque chose d’inconnu, le cerveau s’éveille, est inspiré et impressionné.

Parce que ce qui nous fascine nous donne envie d’en savoir plus. C’est comme regarder le Grand Sphinx de Gizeh. Nous sommes attirés par sa taille, son emplacement, sa forme et son histoire.

Cependant, ce qui nous surprend vraiment, c’est le mystère, pas tant sa beauté. Quand l’esthétique se conjugue avec le défi, l’empreinte est plus grande et nos émotions deviennent puissantes…

Cela pourrait vous intéresser ...
10 choses que les personnes mentalement fortes font chaque jour
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
10 choses que les personnes mentalement fortes font chaque jour


  • Bisquerra Alzina, Rafael (2009). Psicopedagogía de las emociones. Madrid: Paidos
  • Schindler, I., Hosoya, G., Menninghaus, W., Beermann, U., Wagner, V., Eid, M., & Scherer, K. R. (2017). Measuring aesthetic emotions: A review of the literature and a new assessment tool. PLoS ONE, 12(6), Article e0178899. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0178899
  • Marković S. (2012). Components of aesthetic experience: aesthetic fascination, aesthetic appraisal, and aesthetic emotion. i-Perception3(1), 1–17. https://doi.org/10.1068/i0450aap