Faire de l’humour, c’est ne pas avoir peur de penser

27 décembre 2019
Qu'est-ce que l'humour et qu'offense-t-il ? L'humour souligne le côté ridicule des choses et permet de montrer que la réalité peut être vue de multiples façons. L'offense est un moyen auquel l'émetteur a recours dans l'intention d'affecter ou d'offenser un autre individu. Ce qui constitue ou non une insulte est difficile à déterminer précisément, puisqu'une telle question est sujette au conventionnalisme social et culturel.

En ces temps où l’on remet en question ce qu’est l’humour et ce qu’il offense, il est nécessaire de ne pas oublier que l’humour est là pour nous montrer qu’il existe une autre perspective ; que le sérieux le plus absolu compte parfois une alternative, et que cette alternative est bonne.

Le génie humoristique souligne le côté ridicule des choses et permet de montrer que l’on peut voir la réalité de diverses manières. L’offense est un moyen auquel l’émetteur a recours dans l’intention d’affecter ou d’offenser un autre individu. Ce qui constitue ou non une insulte est difficile à déterminer précisément, puisqu’une telle question est sujette au conventionnalisme social et culturel.

L’humoriste a toujours été, est toujours et sera toujours là pour nous rappeler que, au fond de cette créature mortelle et bête que nous sommes parfois, il y a aussi quelque chose d’aimable et de léger, davantage digne de compassion et d’amour que son opposé. Nous pourrions comparer une personne dénuée de sens de l’humour à une voiture sans amortisseurs : toutes les pierres du chemin la secouent.

Il faut prendre la vie avec amour et humour. Avec amour pour la comprendre, et avec humour pour la supporter.

L'humour représenté par un sourire dans une tasse de café

L’importance de l’humour lorsque l’on fait face à l’adversité

L’être humain est un être en conflit par nature, puisqu’à divers moments, il expérimente des craintes, de l’anxiété ou de la peur face aux circonstances de la vie. Des études réalisées à ce sujet ont signalé qu’aussi bien dans des situations de tranquillité que dans celles de grande tension, de crise ou de souffrance, les gens ont la possibilité de forger leurs propres ressources pour s’adapter et de manifester, en conséquence du conflit, des forces qu’elles n’auraient jamais imaginé avoir auparavant. Cette possibilité est celle que de nombreux auteurs ont désigné sous le nom de résilience.

Les personnes qui utilisent l’humour comme stratégie d’affrontement disent faire face à moins de problèmes de santé que celles qui n’y ont pas recours. Faire de l’humour, c’est une habileté innée qui peut être renforcée.

Selon les définitions qui sont données de l’humour, ce dernier ne se présente pas seulement dans des situations de joie, mais aussi dans des cas tragiques ou adverses. Lorsqu’il existe une contradiction entre une situation désirée et une autre non désirée, la personne entre en conflit.

Cela peut être résolu, en partie, grâce à différentes ressources créatives de l’humour. Ainsi, on se libère d’émotions dangereuses et on véhicule des idées emplies d’espoir. Il s’agit d’une preuve que l’imagination peut être plus importante que la connaissance.

L'humour est bon pour le cerveau

Le dogme réside-t-il là où le sens de l’humour est absent ?

L’humour permet de rendre la réalité supportable. L’imagination console l’être humain de ce qu’il n’est pas ; le sens de l’humour, lui, le console de ce qu’il est. S’il y a bien une chose que l’humour réussit à faire, c’est de nous éloigner de la routine pour nous guider vers des lieux dont on n’aurait alors jamais soupçonné l’existence.

La lucidité nous apprend que tout ce qui n’est pas tragique est risible. On pourrait dire que la réalité de l’humour réside dans cette phrase : la situation est désespérée, mais pas grave. Nous savons tous pleurer dès notre naissance, mais nous avons besoin d’apprendre à rire.

Sigmund Freud a défini l’humour comme la manifestation la plus élevée des mécanismes d’adaptation de l’individu. Non seulement c’est une question amusante, mais aussi un moyen de connaître la réalité. L’humour et l’ironie nous font découvrir bien des choses dans le monde ; sans eux, elles resteraient occultes.

En tant qu’hommage à l’humour, il est nécessaire de se souvenir des personnes qui sont mortes en son nom. L’attentat contre Charlie Hebdo est un des souvenirs les plus récents illustrant l’intolérance liée au manque d’humour. 12 journalistes sont morts assassinés pour avoir essayé de faire de l’humour.

Nous n’avons de cesse de vivre des situations qui dépassent tout raisonnement et toute logique. De plus en plus de comiques reçoivent de sérieuses menaces liées à leur métier. Face à cela naît le souvenir des fonctions que remplit l’humour et de la nécessité de construire une société saine.

 

  • McGhee, P. E., & Pistolesi, E. (1979). Humor: Its origin and development (p. 208). San Francisco: WH Freeman.
  • Nezlek, JB, y Derks, P. (2001). Uso del humor como mecanismo de afrontamiento, ajuste psicológico e interacción social. Humor14 (4), 395-414.
  • Quiñones Rodríguez, M. A. (2007). Resilencia‐Resignificación Creativa de la Adversidad. Universidad Distrital Francisco José de Caldas, Colombia.