Est-il normal de s’ennuyer avec son partenaire ?

31 juillet 2019
L'ennui n'est pas un fléau, mais un état tout à fait normal dans certains moments de la vie. S'ennuyer avec son partenaire signifie seulement que le temps est venu d'introduire des nouveautés et des variations pour réactiver la relation.

S’ennuyer avec son partenaire est aussi normal que de s’ennuyer du travail, de la famille, des engagements ou de toute autre réalité de la vie. Commençons par dire que l’ennui n’est pas un état aussi déplorable ou aussi négatif que beaucoup le croient. C’est sensiblement comme la grippe : personne n’est épargné de temps en temps.

On peut définir l’ennui comme un état dans lequel il y a un manque d’intérêt ou de motivation. S’ennuyer du couple, du travail, des amis, de tout ce qui est parfaitement normal dans certaines circonstances. C’est simplement une conséquence, et non un problème en soi. Tout comme la nuit permet de valoriser le jour, et vice versa, les périodes d’ennui permettent de valoriser la nouveauté d’une manière différente.

Une femme s'inquiétant du fait de s'ennuyer avec son partenaire

Réflexions sur l’ennui

L’ennui est le cousin germain de la dépression, mais pas son synonyme. Il s’agit d’un état qui génère de l’inconfort et qui conduit facilement à la tristesse. Parfois, il suscite des questions et des réflexions sur le véritable sens de la vie. Au bout d’un moment, cela pourrait conduire au désespoir.

Isaac Asimov a dit un jour que l’ennui deviendrait la grande maladie des temps modernes. Pourquoi du modernisme ? N’existait-il pas à d’autres époques ? Peut-être que ce qui a changé c’est la connotation de ce sentiment. C’est à notre époque qu’il a acquis un sens très négatif et c’est pour cette raison qu’il est à peine toléré.

Une personne s’ennui quand il n’y a pas de plaisir dans sa vie. Plus précisément : une autre version de la réalité. Il naît lorsque les activités ou la routine deviennent excessivement répétitives. Même quand il n’y a pas de buts ou d’objectifs ou quand ils perdent leur pouvoir d’attraction.

S’ennuyer avec son partenaire

S’ennuyer avec son partenaire est généralement perçu comme un sérieux signe avant-coureur. On suppose souvent que c’est la fin de l’amour. Ceux qui ont des relations de longue date savent que ce n’est pas le cas. L’amour et l’ennui de l’autre sont des réalités qui coexistent souvent, même si elles semblent contradictoires.

La chose la plus fréquente est que les personnes s’ennuient de leur partenaire après quelques années de vie commune. Certaines études indiquent que le point critique se situe entre 4 et 7 ans de relation.

Après quatre ans, parce que c’est le moment où le cerveau cesse de libérer de la dopamine et d’autres substances associées au fait de tomber amoureux. Après sept ans parce qu’anthropologiquement, cela coïncide avec le cycle qui complète l’éducation d’un enfant. Ainsi, biologiquement, nous sommes prêts à nous passer de notre partenaire lorsque la survie de l’espèce est pleinement garantie.

D’un point de vue psychologique, s’ennuyer avec son partenaire peut être un symptôme que l’étape de l’amour romantique est terminée. Toutefois, une étude réalisée par Sandra L. Murray, Dale W. Griffin et John G. Holmes souligne que plus l’idéalisation se fait au stade où l’on tombe amoureux, moins il est probable que l’on ressente ensuite de l’ennui.

Comment réussir à ne pas s'ennuyer avec son partenaire ?

L’angoisse de l’affection

Quand deux personnes tombent amoureuses, ce qu’on appelle « l’angoisse de l’affection » s’active en elles. Commencer une relation amoureuse avec quelqu’un crée le sentiment que sa propre vie est en pleine expansion. Elle est vécue comme un éveil psychologique qui donne lieu à des sensations très agréables.

Il apparaît alors un besoin de protection et de confort, ainsi qu’une peur de la perte. L’antidote à tout cela est proximité de l’être cher. Quand il est là et qu’il correspond à ces sentiments, l’anxiété diminue. Il y a donc un fort besoin de connexion avec l’être cher.

Au fil du temps, ce sentiment d’expansion individuelle et d’éveil psychologique diminue. Ce qui était extraordinaire devient familier et la sensation de nouveauté disparaît. Avec lui, l’enthousiasme et l’accumulation de sensations agréables que l’on éprouvait auparavant s’estompent. C’est à ce stade qu’il est possible de s’ennuyer du partenaire.

Les choses ne seront plus jamais comme avant. Cependant, il existe des moyens de réactiver la relation et d’éviter la sensation d’ennui. L’introduction de nouveautés et de variations est le principal moyen de réveiller l’intérêt mutuel. Il est toujours très pratique d’évoluer individuellement afin de modifier cette sensation de « la même chose pour toujours ».

 

  • Salgado, C. (2003). El desafío de construir una relación de pareja. Editorial Norma.